Dernier tableau de Paris, ou, Récit historique de la Révolution du 10 août: des causes qui l'ont produit, des evénemens qui l'ont précédé, et des crimes qui l'ont suivi

Cover
L'auteur, 1793 - 432 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 45 - ... je prie tous ceux qui ont de la charité d'unir leurs prières aux miennes, pour obtenir de Dieu le pardon de mes péchés.
Seite 46 - Je pardonne de tout mon cœur à ceux qui se sont faits mes ennemis , sans que je leur en aie donné aucun sujet , et je prie Dieu de leur pardonner , de même qu'à ceux qui , par un faux zèle ou par un zèle mal entendu , m'ont fait beaucoup de mal.
Seite 44 - XVI du nom, roi de France, étant depuis quatre mois renfermé avec ma famille dans la tour du Temple à Paris, par ceux qui étaient mes sujets, et privé de toute communication...
Seite 519 - Tout est soldat pour vous combattre ; S'ils tombent, nos jeunes héros. La France en produit de nouveaux Contre vous tout prêts à se battre ! Aux armes, citoyens ! etc. Français, en guerriers magnanimes, Portez ou retenez vos coups ; Epargnez ces tristes victimes A regret s'armant...
Seite 459 - Quelques crimes toujours précèdent les grands crimes : Quiconque a pu franchir les bornes légitimes Peut violer enfin les droits les plus sacrés : Ainsi que la vertu le crime a ses degrés ; Et jamais on n'a vu la timide innocence. Passer subitement à l'extrême licence. Un jour seul ne fait point d'un mortel vertueux Un perfide assassin, un lâche incestueux.
Seite 46 - Je prie ma femme de me pardonner tous les maux qu'elle souffre pour moi, et les chagrins que je pourrais lui avoir donnés dans le cours de notre union, comme elle peut être sûre que je ne garde rien contre elle, si elle croyait avoir quelque chose à se reprocher.
Seite 321 - Il y avait en tout neuf théâtres de carnage , deux en deçà de la rivière et sept au delà ; les premiers au nord , les autres au midi. « Les Carmes, Saint-Firmin et l'Abbaye étaient dans la partie méridionale de Paris. Les victimes qui y ont été égorgées étant principalement des martyrs de la religion, j'ai dû commencer par là.
Seite 263 - ... donna alors l'ordre de les prendre deux par deux et de les reconduire une seconde fois au jardin d'où ils venaient. On avait disposé les assassins au pied de l'escalier qui descendait dans ce jardin , et ce fut là qu'ils les massacrèrent les uns après les autres. « Lorsque le tour de l'évêque de Beauvais fut arrivé, on alla le prendre au pied de l'autel de l'église, qu'il tenait embrassé. Il se leva tranquillement et alla mourir. L'évêque de Saintes fut un des derniers qu'on demanda....
Seite 47 - Je recommande à mon fils, s'il avait le malheur de devenir roi, de songer qu'il se doit tout entier au bonheur de ses concitoyens, qu'il doit oublier toute haine et tout ressentiment, et nommément tout ce qui a rapport aux malheurs et aux chagrins que j'éprouve; qu'il ne peut faire le bonheur des peuples qu'en régnant suivant les lois...
Seite 261 - Ainsi renversé, un de ces scélérats lui enfonça sa pique dans la poitrine avec une telle violence que le fer y resta. Il monta alors sur son corps palpitant, le foula aux pieds , arracha sa montre et la présenta à ses camarades comme un trophée de sa victoire. » Ainsi périt ce vénérable archevêque , à l'entrée de la chapelle, au pied de l'autel et de la croix de notre Sauveur. C'était là l'étendard...

Bibliografische Informationen