Histoire de France pendant le 18e siècle, Band 4

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 258 - ... que ses membres , dans leur douleur profonde , n'ont point l'esprit assez libre pour décider des biens , de la vie et de l'honneur des sujets du roi.
Seite 358 - Elle n'oubliera pas qu'en recevant la place de contrôleur général, j'ai senti tout le prix de la confiance dont elle m'honore, j'ai senti qu'elle me confiait le bonheur de ses peuples, et, s'il m'est permis de le dire, le soin de faire aimer sa personne et son autorité. Mais, en même temps j'ai senti tout le danger auquel je m'exposais. J'ai prévu que je serais seul à combattre contre les abus de tout genre, contre les efforts de ceux qui gagnent à ces abus ; contre la foule des préjugés...
Seite 55 - ... bientôt instruit par la marquise de Pompadour des moyens qu'avaient employés contre lui ses ennemis. Il osa se plaindre avec emportement du dauphin et de ses conseillers. Il vint trouver ce prince pour lui démontrer la fausseté des dénonciations dont il s'était rendu l'organe , et lui porta le défi de la haine en lui adressant ces paroles : Je puis être condamné au malheur d'être votre sujet, mais je ne serai jamais votre serviteur.
Seite 227 - Richelieu vint lever ses scrupules : il lui représenta que le moment était venu d'opposer une fermeté inflexible à celte espèce de révolte, à cette coupable intrigue; qu'une fidélité qui se permettait tant de restrictions était suspecte ; que le dépit et la jalousie se cachaient sous ce vain faste de vertu , et qu'enfin ce serait cesser d'être roi que de ne point faire respecter ses penchans à ses ministres et à sa cour.
Seite 230 - L'ascendant que' paraissait avoir sur lui le duc de Choïseul le força de différer ses hommages à la comtesse du Barry ; niais, dès qu'il vit la faveur de cette dame assurée par la présentation , il vint assidûment prostituer la simarre devant elle , de peur quelle ne le jugeât capable de garder de la reconnaissance à l'auteur de sa fortune. La favorite se fit un jeu de mettre à l'épreuve la bassesse servile et bouffonne du chef de la magistrature.
Seite 359 - Majesté qu'elle ne doit pas enrichir même ceux qu'elle aime , aux dépens de la subsistance de son peuple. Ce peuple auquel je me serai sacrifié est si aisé à tromper, que peut-être j'encourrai sa haine par les mesures mêmes que je prendrai pour le défendre contre la vexation.
Seite 259 - Mon cousin, le mécontentement que me causent vos .services me force à vous exiler à Chanteloup, où vous vous rendrez dans vingt-quatre heures. Je vous aurais envoyé beaucoup plus loin, si ce n'était l'estime particulière que j'ai pour madame la duchesse de Choiseul dont la santé m'est fort intéressante; prenez garde que votre conduite ne me fasse prendre un autre parti.
Seite 126 - Nature, dans le livre des affaires étrangères, la politique avait dû l'habituer à la prudence. Il fut averti plusieurs fois, et même de la part des amis de l'auteur, de se tenir en garde , parce que sa complaisance pourrait leur être funeste à tous deux. Enfin il était protégé par la feue reine, qui gémissait, continuellement sur les mauvais livres dont le public était inondé , et attaché à la personne du dauphin.
Seite 359 - Majesté dès que je ne pourrai plus espérer de lui être utile; mais son estime, la réputation d'intégrité, la bienveillance publique qui ont déterminé son choix en ma faveur, me sont plus chères que la vie, et je cours le risque de les perdre, même en ne méritant à mes yeux aucun reproche. Votre Majesté se souviendra que c'est sur la foi de ses promesses que je me charge d'un fardeau, peut-être audessus de mes forces; que c'est à Elle personnellement, à l'honnête homme, à l'homme...
Seite 357 - ... ma vie entière. Votre Majesté a bien voulu m'autoriser à remettre sous ses yeux l'engagement qu'elle a pris avec elle-même, de me soutenir dans l'exécution des plans d'économie qui sont en tout temps, et aujourd'hui plus que jamais, d'une nécessité indispensable.

Bibliografische Informationen