La Décade philosophique, littéraire et politique, Band 4

Cover
J.B. Say
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Inhalt


Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 554 - Ce petit homme à son petit compas Veut sans pudeur asservir le génie ; Au bas du Pinde il trotte à petits pas , Et croit franchir les sommets d'Aonie. Au grand Corneille il a fait avanie ; Mais , à vrai dire , on riait aux éclats , De voir ce nain mesurer un Atlas ; Et, redoublant ses efforts de Pygmée, Burlesquement roidir ses petits bras Pour étouffer si haute renommée ! XIV.
Seite 64 - Tout doit tendre au bon sens: mais, pour y parvenir, Le chemin est glissant et pénible à tenir; Pour peu qu'on s'en écarte, aussitôt on se noie. La raison pour marcher n'a souvent qu'une voie.
Seite 373 - II faut établir des subsides, c'est-à-dire, de grandes exactions et en grand nombre ; car c'est le moyen de rendre bientôt pauvres les sujets. « Le tyran doit aussi susciter des guerres parmi ses sujets, et même parmi les étrangers, afin qu'ils ne puissent négocier aucune chose contre lui. « Les royaumes se maintiennent par le moyen des amis, mais un tyran ne doit se fier à personne pour se conserver en la tyrannie.
Seite 327 - Traité d'Hippocrate, des airs, des eaux et des lieux; traduction nouvelle, avec le texte grec collationné sur deux manuscrits, des notes critiques, historiques et médicales, un discours préliminaire, un tableau comparatif des vents anciens et modernes, une carte géographique et les index nécessaires, par CORAY, docteur en médecine de la ci-devant Faculté de Montpellier; 2 vol.
Seite 539 - Si je puis t'oublier, si tu n'es pas sans cesse Le sujet de mes. chants, l'objet de ma tendresse, Que de te voir jamais je perde le bonheur, Que mon nom soit sans gloire, et mes chants sans honneur...
Seite 51 - J'ai VU , languissante et fanée, Ta belle couronne de fleurs : Iie voile sombre des douleurs A ma paupière consternée Cachait tes riantes couleurs. Mais le savant prêtre d'Hygie, Mon cher Alphonse, (i) est accouru ; Et, par sa puissante magie, Voile et douleurs ont disparu. Je te revois, fraîche verdure; Tendres oiseaux, je vous en tends j Je reviens, aimable Printemps, Entre l'Hymen et la Nature, Jouir de tes derniers instans.
Seite 131 - On savait qu'en multipliant les disques qui composent la pile , ou augmentait la force des commotions et la rapidité de la décomposition de l'eau; ils ont voulu voir ce qui arriverait si on augmentait la surface de chaque disque : en conséquence ils ont composé une pile avec des plaques d'un pied carré. Les commotions et la décomposition...
Seite 64 - Prix , 4 fr. 5o c.', et 5 fr. 5o c. franc de port. — A Paris , chez JG Denlu , imprimeur-libraire , éditeur de la Géographie de. Pinkerton et Walckcnaer , rue du Pont de Lodi , n° 3 , près le Pont-Neuf, et Palais-Royal , galeries de bois , n°...
Seite 287 - me soumettre aux ordres d'un maître, et de devenir un malheu« reux mercenaire , j'irai rejoindre mes braves ancêtres. Qu'est-ce « que la mort, dont les lâches sont si effrayés? pour le chasseur, « c'est le jour du repos, la fin de tous ses besoins ; pour le guerrier, « celui de la paix éternelle; pour les...
Seite 254 - Ouvrage qui a remporté le prix , au jugement de la Société d'agriculture du département de la Seine , dans sa séance publique du 20 messidor an 8.

Bibliografische Informationen