Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

29. — Lavesve de feu noble homme Josserand de Lugny », n'a rien déclaré de la valeur de sa terre de Dracy-soubzCoulches2, jasois ce que commandement lui en ayt esté fait par les commis à ce par mondict seignour le bailli et bien que l'on dit communément qu'elle peust valoir chascun an iiij11 francs; et depuis, c'est assavoir le xxiiijejour dudit mois de juillet, a fait apparoir ce que ci dessus, par les comptes de ladite terre, comme elle tient du fied de mondict seignour, que de monseignour d'Estrabonne 3, et comme elle vaut chascun an iiij11 ij francs ij gros.

Ladite vesve fournira ung coustellier à cheva et ung homme de pied, habillé comme dessus.

30. —Noble seigneur, messire Phelippe Breschart4, chevalier, seigneur de Sautrone 5, tient esdits bailliages et chastellenies de Moncenis en fied de mesdits seigneurs de Coulches, et de Chastelneuf6, que en franc alleuf en justice, toutes charges desduites, viij" xix livres tournois xv sols tournois.

31. — Item, tient ledit chevalier, en la chastellenie du Cellier-Rouge en rierfied de mondict seignour et du fied de Coulches, ses terres de Tintry 7 et de Lusegney 8, en valeur chascun an de lxv livres tournois de rente.

Ledit chevalier fournira deux hommes de trait et deux coustelliers, habillez comme dessus.

1. Josserand de Lugny appartenait à l'ancienne famille de ce nom, qui posséda pendant de longues années la terre de Ruffey, près Sennecey-le-Grand. (V. Perry, Anliquitéi de Mâcon. — Niepce, Histoire de Sennecey et de ses Seigneurs, p. 184 et suiv.) — En 1503, Jacques de Lugny est seigneur de Dracy.

2. Dracy-lès-Couches, cant. de Couches-lès-Mines, arr. d'Autun.

3. V. n' 25.

4. Philippe Brécbard appartient à une ancienne famille originaire du Bourbonnais, qui entra aux Etats de Bourgogne en 1576. (V. plus bas, n" 153.) — Nicolas Brécbard était seigneur de Lally et de Sauturne. en partie, en 1503.

5. Sautrone, aujourd'hui Sauturne, hameau dépendant pour une partie de SaintGervais-sous-Couches, cant. d'Epinac, et pour une autre partie de Saint-Martinde-Commune, cant. de Couches-les-Mines.

6. Le seigneur de Chàtelneuf était alors Philippe Pot.

7. Tintry, cant. d'Epinac, arr. d'Autun.

8. Lusegney, aujourd'hui Lusigny, com. de Tintry.

32. — Noble seigneur messire Jehan Perron chevalier, seigneur de Misseprin 2, tient en franc alleuf et en justice, esdits bailliages et chastellenie de Moncenis, le villaige des Charbotins 3 et une partie du villaige de Vellesantin 4, en la valeur chascun an de xiiij francs.

33. — Noble homme Philibert Quarroillon 5 tient en fied de mesdits seigneurs d'Uchon, dont une partie est en justice et l'autre non, tant en rentes, censés, grains que autrement, xiij francs xj gros iv niquets de rente.

34. — Damoiselle Huguette Porteret, vesve de feu noble homme et saige maistre Jehan de Clugny 6, tient en fied de mondict seigneur de Marcilly 7, sa terre et seignourie de Saint-Laurent-d'Andenay 8, en la valeur chascun an de L livres tournois.

Ladite damoiselle fournira deux hommes de pied, habillés en la manière dessus dite.

1. c Jean Perron, fils de Jean, épousa une fille de la maison de Baissey et devint propriétaire de la terre de Mypont, que les gens du conseil ducal voulurent faire tomber en commise, malgré la reprise de fief qu'il en avait faite, bien qu'il ne fût ni noble ni anobli. > (D'Arbaumont, la Noblesse aux États de Bourgogne, p. 263.)

2. Misseprin, aujourd'hui Mypont, com. de Puligny, cant. de Nolay, arrond. de Beaune (Côte-d'Or).

3. Les Charbotins, autrefois paroisse de Salnt-Emiland, aujourd'hui com. de Salnt-Pierre-de-Varenne, cant. de Couches-les-Mines, arr. d'Autun.

4. Vellesantin ou Valsantin, autrefois paroisse de Saint-Émiland, aujourd'hui partie de la com. de Saint-Pierre-de-Varenne et partie de Saint-Emiland, cant. de Couches-les-Mines.

5. En 1401, Huguenin des Choux, écuyer, vend à Perreaul Quaroillon, de Mesvres, la Motte-des-Choux et tout ce qui lui appartenait au même lieu. (A. de Charmasse, Annales hist. du prieuré de Mesvres, p. 42 et 162.) — En 1536, Thomas Quaroillon était roligieux au prieuré de Mesvres. (Id. Ibid., p. 63.) — On trouve, sur le territoire de cette paroisse, le moulin Quaroillon. (Id. Ibid., p. 103.)

6. Jean de Clugny, lils de Henri et de Pernette Coulot de Chalonge, dame de Raigny, fut seigneur de Monthelon, etc., conseiller et maître des requêtes de l'hôtel des ducs de Bourgogne et ambassadeur de Philippe le Bon auprès du roi Charles VII. Il épousa Huguette Porteret et était mort le 9 avril 1464. (Généaiogie de la maison de Clugny, par M. de Sautour, p. 32.—Généalogie de la maison de Clugny prouvée contradicloiremenl sur la foi des auteurs et des titres, p. 88 et suiv.)

7. V. plus haut, n" 5.

8. Saint-Laurent-d'Andenay, cant. de Buxy, arr. de Chalon-sur-Saôna.

35. — La terre et seigneurie de la Vesvre 1 mouvant du fied de mondict seigneur, à cause de son chastel de Moncenis, vault chascun an de rente annuelle iiijIX ij francs v gros j blanc.

Le seigneur dudit lieu fournira ung coustellier à cheval et ung homme de pied, en la manière et habillement comme dessus.

36. — Noble homme Guiot de Vauldrey 2, seigneur de Bourdeaul 3 tient en fied de mcsdicts seigneurs d'Uchon 4, sa terre et seignourie dudict Bourdeaul en valeur chascun an de vj" vij francs xx gros et demi.

Ledit seigneur fournira deux hommes de trait à cheval, habillés comme dit est.

37. —Damoiselle Perrenette Charmeaul, vesvede feu noble homme Andoche de la Chapelle, et ses enffans, tiennent en fied de mesdicts seigneurs d'Uchon 5, en ladicte chastellenie de Moncenis, et d'autres, viij francs ij gros de rente.

38. — Noble homme Jehan de Maulen6, seigneur de Digoyne, tient en franc alleuf et en justice oudict bailliage de Moncenis, le chastel et maison fort dudict Digoyne7, pourpris et demaine dicelluy, ensemble le villaige de Quincy 8 et aussi en fied

1. La Vèvre, hameau de la corn, de Villeneuve-en-Montagne, cant. de Buxy, arr. de Chalon-sur-Saône, ou corn, de Saint-Firmin, cant. du Creusot.

2. Rien, dans la généalogie de cette famille publiée par Dunod (Mémoire» pour servir & l'hisloire du comté de Bourgogne, III, 221), ne permet d'établir la filiation de Guiot de Vaudrey.

3. Bourdeau, oom. de Saint-Symphoricn-de-Marmagne, cant. de Mesvres, arr. d'Autun.

4. V. n« 1.

5. V. n» 1.

6. La famille de Jean de Maulen tire son origine de Jean Maire, dit Molain, chaudronnier à Dijon, dont le 01s, Oudot, fut anobli en 1433, par Philippe !e Bon. Il changea alors son surnom en celui de Mâlain. (V. d'Arbaumont, la Noblesse, p. 230.) — En 1503, Jean de Maulen était encore seigneur de Digoine.

7. Digoine, com. de Saint-Martin-de-Commune, cant. de Couches-lès-Mines, arr. £Autun.

8. Quincy, mémo commune,

de mesdicts seignours de Coulches, le villaige et ses appartenances, tout, en valeur, chascun an, de iiij" vj francs vij gros.

Ledit escuier fournira ung homme de trait à cheval, et ung autre de pied, habillés en la manière dessus dite.

39. —Noble homme Jehan de Torcey seignour dudict lieu, tient en fied de mondict seigneur, à cause de sondict chastel de Moncenis, sa terre et seignourie dudict Torcey2, en la valeur, chascun an, de xlix francs viij gros et demi.

40. — Item, tient de franc alleuf et en justice, la terre de Champlevault 3 assise en ladicte chastellenie de Moncenis, en valeur chascun an de xxiij francs iij gros un niquet.

41. — Item, tient en fied de mondict seignour la terre d'Ocle 4, que Guiot d'Ocle 5, écuier, tient sa vie durant, en valeur chascun an de xxx livres tournois.

Ledit escuier fournira ung coustellier à cheval, et deux hommes de pied, habillés comme dessus.

42. — Noble homme Claude de Vichy 6, escuier, tient saterre de la Buxière 7, assise en ladicte chastellenie de Mon

1. Jean da Torcy, mari d'Edmée d'Ocle, était bomme d'armes de la compagnie d'Antoine de Luxembourg. Il appartient à une ancienne famille de Bourgogne entrée aux États en 1557. (D'Arbaumont, la Noblesse, p. 309.) — Hugues de Torcy était seigneur dudit lieu en 1503.

2. Torcy, cant. de Montcenis, arr. d'Autun.

3. Champlavault, Champleau, aujourd'hui Cbampliau, com. du Breuil, cant. du Creusot, arr. d'Autun.

4. Ocle, com. de Blanzy, cant. de Montcenis, arr. d'Autun.

5. Guiot d'Ocle était parent d'Edmée d'Ocle, femme de Jean de Torcy. (V. le n" 39.)

6. Seigneurs de Bussière dont on a pu retrouver les noms : 1446, 1474, 1479, 1503, Claude de Vichy; — 1516, révérend père en Dieu messire Loys de Vichy, protonotaire du saint-siège apostolique; — 1523, Philippe de Vichy; — 1524, N. Devoyo; — 1601, François d'Escrots, baron d'Uchon; — 1626, 1633, Philibert d'Escrots; — 1640, marché fait entre N. d'Escrots et Bernard Lacroix, maçon, pour la construction de la maison seigneuriale de Buxière, pour le prix de 2,970 1. tournois; — 1668, 1688, demoiselle Jeanne Lallcmant, veuve de Philibert Cortelot, avocat à Autun; — 1694, N. de Montagu ; — 1700, 1722, Jacques Ravier ; — 1737, Gilbert Ravier.

7. Bussière, com. de la Tagnière, cant. de Mesvres, arr. d'Autun.

cenis, du fied de mesdicts seigneurs d'Uchon, à cause de leur chastel dudict lieu, en valeur, chascun an de xxxij liv. tournois de rente.

Ledit escuier fournira deux hommes de pied, habillés comme dit est.

43. — Antoine de Buxul tient au villaige des Boulots 2 et de Treslague 3, en fied de mesdicts seigneurs d'Uchon, v fr. de rente assis en ladicte chastellenie de Moncenis.

44. — Pierre du Bois 4, escuier, tient tant en fied de mondict seigneur que de franc alleuf en justice, sa terre de la Surne 5 assise audit bailliaige de Moncenis, en la valeur chascun an de xxxij francs ij gros et demi.

Ledit escuier fournira deux hommes de pied, habillés par la manière dessus dite.

45. — Noble homme Loys de Lange, comme ayant l'administration et gouvernement des enffants de feu damoiselle Sidoyne, sa femme, fille de feu André de Monay, Claude de Monet, Jehan de Suilly 6, Jehan de Torcey 7, aiant cause de Guillaume de Maizille et la vesve de feu André de Monet, pour son douhaire, tiennent en fied de mondict seignour à cause de sondict chastel de Moncenis, la terre et seignourie de Monet8, estant assise audict bailliaige de Moncenis, en valeur chascun an de iiij" x livres tournois de rente.

1. Antoine de Buxeul, d'une ancienne famille de Charollals, entrée aux États de Bourgogne en 1457. — Henri, Jean et Pierre de Buxeul, étaient seigneurs de Nu9illy en 1503.

2. Les Boulots, com. de Saint-Symphorien-de-Marmagne, cant. de Montcenis, arr. d'Autun.

3. Trélague, com. de la Tagnière, cant. de Mesvres.

4. Pierre du Bois ou du Bos, d'une famille qui tirait son nom du fief de la Tourdu-Bos, com. de Charmoy, cant. de Montcenis, arr. d'Autun. Les biens de Claude du Bois, seigneur de Communes, tenant parti pour le roi, furent confisqués par le prince d'Orange en 1477. (Mèm. de la Soc. Èduenne, t. X, p. 143 )

b. La Surne, aujourd'hui Sorme, com. de Charmoy, cant. de Montcenis. fi. V. n* 13.

7. V. n« 39.

8. Monay, com. de Saint-Eusèbe-des-Bois, cant. du Mont-Saint-Vincent, arr. de Chalon-sur-Saône. — Hugues de Tony, seigneur de Monay en 1503,

« ZurückWeiter »