Abbildungen der Seite
PDF
EPUB
[ocr errors]

IA.DNI.GVIDONIS.DE.TILIO.MILITIS ....

Pierre. — Largeur probable 0TM52. — Caractères romans.

Ce fragment d'épitaphe se lit sur une pierre qui, après avoir servi longtemps de pavé à un corridor de la maison de M. M" Dejussieu, Grande rue, n° 4, a été donnée par celui-ci au musée de l'hôtel Rolin, en juillet 1882. Au milieu de cette dalle, qui est loin d'être entière, se voit le bâton d'une crosse. On peut supposer que les lettres Ia qui précèdent Domini font partie du mot Filia. L'abbesse pour laquelle avait été gravée cette tombe était peut-être fille de messire Guy de Thil, chevalier, mentionné en plusieurs actes de la fin du douzième siècle comme l'un des seigneurs de la cour d'Eudes III, duc de Bourgogne1. Les archives de l'abbaye de Saint-Jean-le-Grand ne nous fournissent aucun renseignement sur l'époque reculée à laquelle se rapporte cette épitaphe.

II

Post ann. 1323.

DOIGNEY : ABASSE : DE : CEA. . .
Pierre. — Largeur probable 0"9B. — Caractères gothiques arrondis.

Ce fragment d'épitaphe se lit sur un débris de tombe ayant longtemps servi de pavé à un corridor de la maison de M. M" Dejussieu, Grande rue, n° 4, et donnée par lui au musée de l'hôtel Rolin, en juillet 1882.

I. Actes de 1193, 1197 et 1218, publiés par D. Plancher, Histoire de Bourgogne, t. I, p. 373, 387. 388. 390, etc.

[ocr errors][graphic][graphic][graphic][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Le centre de la dalle était occupé par une croix fleuronnée, circonscrite par un encadrement trilobé dans lequel était gravée l'épitaphe.

D'après le Gallia Christiana1, Jehanne d'Oigny était de la famille des seigneurs de Dornay. Elle aurait été abbesse de Saint-Jean de 1304 à 1323.

III ■

Ann. 1360.

BRASIERS QVONDAM ABBATISSA

S. IOIIANNIS ANNO MCCCL. . .

ANIMA EIVS REQVIESCAT IN PACE.

Les auteurs du Gallia Christiana qui nous ont conservé ce fragment d'épitaphe disent que Jehanne de Brasiers et de Visigneux, élue abbesse l'an 1332, mourut en 1360.2

L'anniversaire de Madame de Brasey que sont deux anniversaires, se font la semaine des Roys pour lesdits deux anniversaires; les deux curés et quatre chappellains prébandés prenent autant l'un que l'autre, que pour lesdits curés et chappellains quatorze gros, la secrestaine et marillier prenent en chasque anniversaire chacun un gros, qu'est en somme pour lesdits deux anniversaires.3

1. T. IV, col. 480.

1. Gall. Christ., t. IV, col. 480. — Les églises de Bar-le-Régulier, canton de Liernais (Côte-d'Or), et de Lucenay-l'Évèque (Saône-et-Loire), possèdent deux tombeaux des sires do Brasiers ou de Brazey.

3. Papier des anniversaires fondez en l'église et monastère de StJean le Grand, /525. (Arch. de l'hôtel de ville. Fonds de Saint-Jean-le-Grand.)

IV

Ann. 1451.

CY GIST NOBLE RELIGIEVSE ET VENERABLE DAME DAME MARGVERITE DE LA BVISSIÈRE HVMBLE ABBESSE DV MONASTÈRE DE S1 IEAN AV BOVRG DOSTVN QVI TRESPASSA LE XXVIII IOVR DV MOIS DE MAY M CCCC LI PRIEZ DIEV POVR ELLE.

D'après le Gallia Christiana1, Marguerite de la Buissière, alias de Buxière, aurait été élue en 1439.

Le papier des anniversaires fondez en l'église et monastère de S1 Jean le Grand2, que nous avons eu déjà l'occasion de citer, contient les deux mentions suivantes:

L'anniversaire de Madame de la Buissière se faict ez quatre temps des Brandons. Chaque curé et chappellains prennent chacun six blancs; la secrestaine et marillier chacun un gros qu'est en somme xviij s. iiij deniers.

L'anniversaire de Madame de la Buissière se faict à la fin de may. Chaque curé prent deux gros; chaque chappellain prébandés six blancs. La secrestaine et marillier chacun un gros, qu'est en somme xx solz tz.

V

Ann. 1493.

CY GIST NOBLE ET RELIGIEVSE DAME
MADAME CLAVDE DE BERNAVLT

IADIS ABBESSE DE CEANS LAQVELLE
TRESPASSA LE PREMIER IOVR DE SEPTEMBRE
LAN MCCCC NONANTE ET TROIS

PRIEZ DIEV POVR ELLE.

Cette inscription a été transcrite par les auteurs du Gallia Christiana.3

1. T. IV, col. 481.

2. Ce papier porte la date de 1'>2d.

3. T. IV, col. 481.

« ZurückWeiter »