Abbildungen der Seite
PDF
EPUB
[merged small][graphic][merged small]

FRAGMENT DE LA TOMBE DE L'ABBESSE LOYSE D'ALONNE Circà 1486

[merged small][graphic][ocr errors]

VI

Ann. 1509.

CY GISENT DEVX SOEVRS RELIGI
BVSBS DE CÉANS DAMES ESTIENNETTE IADIS PRIEVSB DV PRIEVSEY ET PHILIBBRTE
BOVESSRAVL FILLES
DE FEV MESSIRE NICOLAS BOVES
SEAVL Sr DE BERQEON PRESIDENT A DIION AYANT FONDÉ VNG ANNIVERSAIRE

DE LAD* ABBAYE
ET DÉCÉDA LADITE ESTIENNETTE LE
PREMIER DE SEPTEMBRE 1509

ET LADITE PHIL1BERTE LB

PRIES DIEV POVR ELLES.

La tombe où se lisait cette inscription était placée devant les degrés du balustre du grand autel, au milieu du chœur. Estiennette et Philiberte Bouesseaul y étaient représentées en avant d'un portique d'ordre toscan, surmonté d'un fronton soutenu par deux pilastres cannelés1. L'épitaphe était répartie comme il suit : les six premières lignes en bordure autour de la dalle, la septième et la huitième sur la frise du portique, les deux dernières sous son socle. Les angles de la tombe étaient garnis d'écussons dans des cartouches, portant : à gauche, en haut et en bas, les armes de Bouesseaul : d'or à trois lions de gueules naissant de trois boisseaux d'azur, armes parlantes2; à droite, en haut : une tour; à droite, en bas : une fasce chargée d'un croissant accompagnée de trois roses, deux en chef et une en poin te.

Philiberte Bouesseaul, mentionnée dans l'acte de fondation du luminaire de Claude de Tintry, prieure de SaintAndoche, le lundi, jour de l'Annonciation Notre-Dame de l'an 15093, mourut après sa sœur, et l'on négligea, comme il arrivait souvent, de faire graver sur sa tombe la date de son décès.

1. Bibliotb. nation. Départ, des mss. Suppl. français, n" 5024, vol. 11, p. 8. — Fonds Bouhier, t. LUI, p. 96, d'après Palliot, t. III, p. 69.

2. Palliot, le Parlement de Bourgogne. Dijon, 1649, in-f°, p. 164.

3. Acte sur parchemin. (Archives de l'hôtel de ville d'Autun. Fonds de SaintAndoche.)

« ZurückWeiter »