Abbildungen der Seite
PDF
EPUB
[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

A MONSEIGNEUR

L’ARCHEVÊQUE DE CAMBRAI.

MONSEIGNEUR,

Après m'être mis sous la protection des pauvres, je dois penser à leur meilleur ami. Vous occupez dignement le siége de Fénelon; au nombre de vos premiers devoirs vous placez l'amour et le soulagement des malheureux de votre diocèse, et vous les aimez du fond de vos entrailles comme le fait tout évêque de France. Dans vos instructions pastorales, éloquentes et simples à la fois, vous savez parler le langage qui console l'indigent, et triomphe des cours les plus durs.

Sous quel patronage plus puissant, après celui des pauvres, pouvais-je placer un livre où j'ai tâché d'offrir de pieux et sages conseils à celui qui souffre et à celui qui est dans la joie, à celui qui n'a rien et à celui qui nage dans l'abondance? Daignez, en acceptant cet ouvrage, lui donner, Monseigneur, la double sanction du talent et de la charité !

LE

LIVRE DU PAUVRE

DEVOIRS

DE CELUI QUI DONNE ET DE CELUI QUI REÇOIT,

DE LA BIENFAISANCE LÉGALE ET DE LA CHARITÉ CHRÉTIENNE ,

VERTUS ET VICES DES RICHES ET DES PAUVRES; BIENFAITEURS DES PAUVRES ;

ÉTABLISSEMENTS FONDÉS POUR VENIR A LEUR SECOURS.

DÉDIÉ

A MONSEIGNEUR L'ARCHEVÊQUE DE CAMBRAI

PAR A. ÉGRON,

Autenr du Livre de l'Ouvrier, couronné par l'Académie française en. 1841.

Le malheur est chose sacrée.

PARIS,
A LA LIBRAIRIE DES LIVRES LITURGIQUES ILLUSTRÉS,

[blocks in formation]
« ZurückWeiter »