memoires de l`academie imperiale

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 13 - ... j'ai été appelé deux fois au conseil de celui qui fut mon maître dans le temps que cette fonction était ambitionnée par tout le monde. Je lui dois le même service lorsque c'est une fonction que bien des gens trouvent dangereuse.
Seite 43 - Je prie MM. de Malesherbes, Tronchet et Desèze, de recevoir ici tous mes remercîments, et l'expression de ma sensibilité, pour tous les soins et les peines qu'ils se sont donnés pour moi. « Je finis en déclarant devant Dieu, et prêt à paraître devant lui, que je ne me reproche aucun des crimes qui sont avancés contre moi.
Seite 483 - BULLETIN des travaux de la Société libre d'émulation du commerce et de l'industrie de la Seine-Inférieure. Année 1865-1866, 338 p. ; janvier et février 1867, p. 1 à 140. Rouen, H. Boissel, 1866 et 1867, in-8°.
Seite 24 - Il faut le dire , car on ne le saura jamais assez : tout sort des doctrines; les mœurs, la littérature , les constitutions, les lois, la félicité des États et leurs désastres, la civilisation, la barbarie, et ces crises effrayantes qui emportent les peuples ou qui les renouvellent , selon qu'il reste en eux plus ou moins de vie.
Seite 12 - Président, j'ignore si la Convention donnera à Louis XVI un conseil pour le défendre et si elle lui en laisse le choix ; dans ce cas-là, je désire que Louis XVI sache que, s'il me choisit pour cette fonction, je suis prêt à m'y dévouer.
Seite 476 - COMPTE RENDU des travaux de la Commission des monuments et documents historiques et des bâtiments civils du département de la Gironde, pendant les exercices 1802 à 1864.
Seite 35 - On verra tous les états Entre eux se confondre ; Les pauvres, sur leurs grabats, Ne plus se morfondre. Des biens on fera des lots Qui rendront les gens égaux.
Seite 35 - Vivent tous nos beaux esprits Encyclopédistes, Du bonheur français épris. Grands économistes : Par leurs soins, au temps d'Adam Nous reviendrons, c'est leur plan. Momus les assiste.
Seite 483 - Mémoires de la Société des Sciences morales, des Lettres et des Arts de Seine-et-Oise.
Seite 37 - A qui devrons-nous le plus ? C'est à notre maître, Qui, se croyant un abus, Ne voudra plus l'être. Ah qu'il faut aimer le bien Pour...

Bibliografische Informationen