Journal de l'agriculture pratique, d'économie forestière, d'économie rurale, et d'éducation des animaux domestiques du Royaume de Belgique, Band 8;Band 1856

Cover
Annoot-Braeckman, 1856
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 457 - Pour les instruments, elle indiquera : 1° le nom et la résidence de l'exposant (commune, canton et département) ; 2° la désignation, l'usage et le prix de vente; 3° si l'exposant a importé, inventé, ou seulement perfectionné, ou enfin s'il a exécuté ou fait exécuter, sur des données antérieurement connues, la machine ou l'instrument exposé; s'il ya lieu, le nom et la résidence de l'ouvrier exécutant. Pour les produits agricoles, la déclaration portera la nature, la provenance, la...
Seite 264 - Quand ils sont devenus un peu gros, on les nourrit en jetant sur la surface des viviers des herbes tendres et hachées menu ; on augmente la ration à mesure qu'ils grossissent. Le développement de ces poissons s'opère avec une rapidité incroyable. Un mois tout au plus après leur éclosion, ils sont déjà pleins de force, et c'est le moment de leur donner de la pâture en abondance. Matin et soir, les possesseurs des viviers s'en vont faucher les champs, et apportent à leurs poissons d'énormes...
Seite 264 - Kiang-si : vers le commencement du printemps , un grand nombre de marchands de frai de poisson, venus , dit-on , de la province de Canton , parcourent les campagnes pour vendre leurs précieuses semences aux propriétaires des étangs. Leur marchandise, renfermée dans des tonneaux qu'ils traînent sur des brouettes, est tout simplement une sorte de liquide épais, jaunâtre , assez semblable à de la vase. Il est impossible d'y distinguer, à l'œil nu , le moindre animalcule. Pour quelques sapèques...
Seite 499 - ... la fermentation putride, permet de comprendre pourquoi certaines eaux exercent sur les prés des effets extrêmement marqués, quoique souvent elles ne renferment que des traces à peine dosables d'ammoniaque ; c'est que les eaux contiennent ordinairement des nitrates qui concourent comme l'ammoniaque, mieux même que l'ammoniaque à la production végétale.
Seite 14 - L'incubation des œufs de ce poisson demande peu de soin. La seule précaution à prendre est de ne mettre qu'un chapelet par panier, qu'on attache dans un endroit peu tourmenté de la rivière. Ces petits paniers, faits d'osier ou en toile métallique, ont 30 centimètres de longueur, 10 de largeur, et 8 de profondeur. Ils sont à claire-voie, afin que l'eau qui baigne les œufs se renouvelle aisément; couverts, afin que les rats d'eau, les oiseaux aquatiques, les canards, ne les mangent pas. On...
Seite 479 - La coupe d'honneur et les médailles d'or seront remises aux exposants récompensés au moment même de la proclamation de leurs noms en séance publique, à moins toutefois que les déclarations et renseignements fournis ne soient pas jugés suffisants, auquel cas l'ajournement pourra être prononcé par le jury jusqu'à production de pièces ou explications plus complètes.
Seite xiii - Tout cela spirituellement raconté, obtint un succès que l'auteur était loin d'en attendre. Cette petite histoire fut répétée de proche en proche par tous les journaux et fit le tour de l'Europe; elle était à peu près oubliée depuis une vingtaine d'années, lorsquelle nous revint d'Amérique avec...
Seite 264 - Les poissons montent à la surface de l'eau, et se précipitent avec avidité sur cette herbe, qu'ils dévorent en folâtrant et en faisant entendre un bruissement perpétuel : on dirait un grand troupeau de lapins aquatiques. La voracité de ces poissons ne peut être comparée qu'à celle des vers à soie , quand ils sont sur le point de filer leur cocon. Après avoir été nourris de cette manière une quinzaine de mois, ils atteignent ordinairement le poids de deux ou trois livres et ne grossissent...
Seite 265 - ... faisant entendre un bruissement perpétuel : on dirait un grand troupeau de lapins aquatiques. La voracité de ces poissons ne peut être comparée qu'à celle des vers à soie quand ils sont sur le point de filer leur cocon. Après avoir été nourris de cette manière pendant une quinzaine de jours, ils atteignent ordinairement le poids de deux ou trois livres, et ne grossissent plus. Alors on les pêche, et on va les vendre, tout vivants, dans les grands centres de population. Les pisciculteurs...
Seite xiv - Noire confrère, pendant les dernières années de sa vie, s'était occupé de recueillir ses opuscules ; il y avait joint des remarques écrites de sa main et des renseignements historiques précieux. Quatre de ces volumes font partie de la bibliothèque de notre Académie ; trois autres ont été donnés en souvenir à M. le baron deStassart.

Bibliografische Informationen