Bibliothèque universelle et revue suisse

Cover
Marc Auguste Pictet, Charles Pictet de Rochemont, Frédéric Guillaume baron Maurice
Bureaux de la Bibliothèque universelle, 1888
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 47 - The gardener Adam and his wife Smile at the claims of long descent. Howe'er it be, it seems to me, 'Tis only noble to be good. Kind hearts are more than coronets, And simple faith than Norman blood.
Seite 110 - Amyot, dans le cardinal d'Ossat : dans les ouvrages les plus enjoués et dans les plus sérieux, il avait je ne sais quoi de court, de naïf, de hardi , de vif et de passionné.
Seite 47 - It is the little rift within the lute, That by and by will make the music mute, And ever widening slowly silence all.
Seite 10 - Pâle étoile du soir, messagère lointaine", Dont le front sort brillant des voiles du couchant, De ton palais d'azur, au sein du firmament, Que regardes-tu dans la plaine ? La tempête s'éloigne, et les vents sont calmés. La forêt, qui frémit, pleure sur la bruyère-, Le phalène doré, dans sa. course légère Traverse les prés embaumés. Que cherches-tu sur la terre endormie ? Mais déjà vers les monts je te vois t'abaisser; Tu fuis, en souriant, mélancolique...
Seite 3 - ... langue du cœur, la seule où la pensée, Cette vierge craintive et d'une ombre offensée, Passe en gardant son voile et sans craindre les yeux! Qui sait ce qu'un enfant peut entendre et peut dire Dans tes soupirs divins, nés de l'air qu'il respire, Tristes comme son cœur et doux comme sa voix?
Seite 301 - UNIVERSELLE paraît à Lausanne au commencement de chaque mois par livraisons de 224 pages, et forme chaque année quatre beaux volumes de près de 2700 pages ensemble.
Seite 70 - ... tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. Il est vrai que les dividendes à leurs actionnaires se chargent souvent de démentir cet optimisme.
Seite 425 - Louer des gens en face, quels qu'ils soient, c'est suposer qu'ils aiment les Louanges, c'est les maltraiter. Louer, à la face de toute la terre, des hommes connus pour n'être rien moins que louables, c'est Impudence. Louer des Grands qui veulent être loués, sans qu'ils songent à mériter de l'être, c'est Lâcheté.
Seite 476 - LAUSANNE par livraisons mensuelles de 224 pages, et forme chaque année quatre beaux volumes de près de 2700 pages ensemble. Tout ce qui concerne la rédaction doit être adressé franco à M.
Seite 307 - L'ARMÉE est une nation dans la Nation ; c'est un vice de nos temps. Dans l'antiquité il en était autrement : tout citoyen était guerrier, et tout guerrier était citoyen; les hommes de l'Armée ne se faisaient point un autre visage que les hommes de la cité. La crainte des dieux et des lois, la fidélité à la patrie, l'austérité des mœurs, et, chose étrange ! l'amour de la paix et de l'ordre, se trouvaient dans les camps plus que dans les villes, parce que c'était l'élite de la Nation...

Bibliografische Informationen