Dictionnaire philosophique de la religion: où l'on établit tous les points de la religion, attaqués par les incrédules, et où l'on répond à toutes leurs objections

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 276 - Eh ! mon ami , reste de toute ta hauteur, tu seras toujours assez près de terre. Dieu veut être adoré en esprit et en vérité : ce devoir est de toutes les religions, de tous les pays , de tous les hommes. Quant au culte extérieur, s'il doit être uniforme pour le bon ordre, c'est purement une affaire de police; il ne faut point de révélation pour cela.
Seite 333 - Que si quelqu'un après avoir reconnu publiquement ces mêmes dogmes, se conduit comme ne les croyant pas, qu'il soit puni de mort; il a commis le plus grand des crimes, il a menti devant les lois.
Seite 275 - Dieu, chacun l'a fait parler à sa mode et lui a fait dire ce qu'il a voulu. Si l'on n'eût écouté que ce que Dieu dit au cœur de l'homme , il n'y aurait jamais eu qu'une religion sur la terre.
Seite 311 - Ecritures m'étonne, la fainteté de l'Evangile parle à mon cœur. Voyez les livres des Philofophes avec toute leur pompe ; qu'ils font petits près de celui-là ! Se peut-il qu'un livre , à la fois fi fublime & fi fimple, foit l'ouvrage des hommes? Se peut-il que celui dont il fait l'hiftoire ne foit qu'un homme lui-même ? Eft-ce-là le ton d'un enthoufiafte ou d'un ambitieux fectaire?
Seite 273 - Montrez-moi ce qu'on peut ajouter, pour la gloire de Dieu, pour le bien de la société, et pour mon propre avantage, aux devoirs de la loi naturelle, et quelle vertu vous ferez naître d'un nouveau culte, qui ne soit pas une conséquence du mien. Les plus grandes idées de la Divinité nous viennent par la raison seule.
Seite 250 - Si vous pefez les raifons , ils n'en ont que pour ( détruire ; fi vous comptez les voix , chacun eft réduit à la fienne ; ils ne s'accordent que pour difputer : les écouter n'étoit pas le moyen de fortir de mon incertitude.
Seite 236 - Bien plus, loin d'attacher les cœurs des citoyens à l'Etat, elle les en détache comme de toutes les choses de la terre. Je ne connois rien de plus contraire à l'esprit social.
Seite 127 - C'est dans sa constitution un élément dont on ne peut dire ni trop de bien ni trop de mal. Mais ce qui me donne de l'humeur, c'est qu'on ne les regarde jamais que du mauvais côté. On croirait faire injure à la raison, si l'on disait un mot en faveur de ses rivales. Cependant il n'ya que les passions, et les grandes passions, qui puissent élever l'âme aux grandes choses. Sans elles, plus de sublime, soit dans les mœurs, soit dans les ouvrages; les beaux-arts retournent en enfance, et la vertu...
Seite 285 - Quel homme impartial ofera juger entr'elles , s'il n'a premiérement bien pefé leurs preuves , bien écouté leurs raifons ? Celle qui n'admet qu'une révélation eft la plus ancienne , & paroît la plus fûre; celle qui en admet trois eft la plus moderne, & paroît la plus conféquente ; celle qui en admet deux...
Seite 319 - ... le remords du crime , l'efpoir de la vertu , & fe vantent encore d'être les bienfaiteurs du genre humain Jamais , difent-ils , la vérité n'eft nuifible aux hommes : je le crois comme eux , & c'eft...

Bibliografische Informationen