Nouvelle encyclopédie poétique: ou, Choix de poésies dans tous les genres, Band 15

Cover
Capelle (M., Pierre Adolphe)
Ferra, 1819
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Inhalt

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 57 - Aussitôt que la lumière A redoré nos coteaux, Je commence ma carrière Par visiter mes tonneaux : Ravi de revoir l'aurore, Le verre en main, je lui dis : Vois-tu sur la rive More Plus qu'à mon nez de rubis...
Seite 246 - Toujours, toujours, il est toujours le même : Jamais Robin Ne connut le chagrin; Le temps sombre ou serein, Les jours gras, le carême, Le matin ou le soir, Dites blanc, dites noir, Toujours, toujours, il est toujours le même.
Seite 58 - J'apaiserais de Tantale. La grande altération ; Et, passant l'onde infernale , Je ferais boire Ixion... Au bout de ma quarantaine Cent ivrognes m'ont promis De venir, la tasse pleine , Au gîte où l'on m'aura mis. Pour me faire une hécatombe Qui signale mon destin, Ils arroseront -ma tombe De plus de. cent brocs de vin. De marbre ni de porphyre Qu'on ne fasse mon tombeau : Pour cercueil je ne désire Que le contour d'un tonneau ; Je veux qu'on peigne ma trogne Avec ce vers à l'entour : Ci-gît...
Seite 262 - Ma grand-mère, un soir à sa fête, De vin pur ayant bu deux doigts, Nous disait, en branlant la tête: Que d'amoureux j'eus autrefois! Combien je regrette Mon bras si dodu, Ma jambe bien faite, Et le temps perdu!
Seite 295 - Il fut, par un triste sort, Blessé d'une main cruelle. On croit, puisqu'il en est mort, Que la plaie était mortelle.
Seite 147 - Se recruter de jour en jour; Francs buveurs que Bacchus attire Dans ces retraites qu'il chérit, Avec nous venez boire et rire : Plus on est de fous (bis), plus on rit.
Seite 156 - Ma foi, c'est un triste soldat Que celui qui ne sait pas boire; II voit les dangers du combat ; Le buveur n'en voit que la gloire. Versez donc, etc.
Seite 64 - Les plaisirs même de la table: Je veux quand le fruit est servi Que chacun se réveille; Mais il faut quelque ordre , et voici Celui que je conseille: Dans les chansons point d'aboyeurs, Dans les transports point de tumulte. Dans les récits point de longueurs, Dans la critique point d'insulte; Vivacité sans jurement, Liberté sans licence , Dispute sans emportement, Bons mots sans médisance.
Seite 203 - Nous n'avons plus , etc. Sous la treille , un petit Pompée Criait aux badauds étonnés : « Dans ma vie , ah ! quels coups d'épée , » Quels coups de sabre j'ai donnés ! » Quels coups de fusil ! quels coups!....
Seite 58 - Si là-haut Jupiter tonne, Que c'est qu'il a peur de moi. Si quelque jour, étant ivre La mort arrêtait mes pas , Je ne voudrais pas revivre Pour changer ce doux trépas. Je m'en irais dans l'Averna Faire enivrer Alecton Et bâtir une taverne Dans le manoir de Pluton.

Bibliografische Informationen