Le paysan ét la paysane pervertis; ou les dangers de la ville: histoire récente, mise au jour d'après les véritables lettres des personages, Band 3

Cover
1784 - 2180 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 498 - ... Gaudet d'Arras. Dis-moi donc, as-tu les poumons assez forts pour beugler la tragédie, ce genre de drame monstrueux, prétendu perfectionné chez nous, et qui, dans la vérité, n'a pas le sens commun ? Dis, dis, pourras-tu assez emphatiquement représenter ces personnages chimériques, aussi loin de la nature que de nos usages, qui parlent pour parler, qui se battent les flancs pour enfanter de belles chutes, des éclairs de pensées, etc., etc., etc.? Auras-tu un front aussi dur que...
Seite 412 - Grands1, et le lendemain je descends et me confonds avec les plus bas des hommes. Ces changements subits et disparates étendent mon existence; je suis de toutes les classes...
Seite 4 - LE PAYSAN ET LA PAYSANE PERVERTIS ; ou LES DANGERS DE LA VILLE ; Histoire récente, mise au jour d'après les véritables Lettres des Personages.
Seite 320 - C'est comme lorsque avec des habits de pauvre je descends au plus bas étage des conditions humaines. J'ouvre devant moi une carrière immense, je trouve des plaisirs nouveaux, que je ne connaissais pas, au sein du cynisme...
Seite 86 - Fammes, foient telles, que nous les voyons de nos jours , libres , folles, coureuses de bal et de promenades , coquettes pour la mise , infubordonnées : Qu'il faut-tromper, vilipender les Maris fenfés , qui ne veulent pas.
Seite 283 - ... il aime à voir l'humanité criminelle et dégradée, prendre le chemin de Péchafaud
Seite 41 - Je me suis donné le plaisir, à Saint-Bris, de faire lire la vie de Cartouche à de petits paysans, encore dans l'innocence, et je n'en ai pas vu un seul qui ne s'intéressât à lui, qui ne sautât de joie, lorsqu'il échappait à quelque danger »27.
Seite 266 - Famines, les Désirs, les Plaisirs , la Volupté, les Ecarts , l'Égarement, la Licence , la Débauche, le Vice, le Crime , o Éftampe, et Fronti fpice : t/rfute couverte de fange. '.Imprime À LA HAIE. E( f« trouve à PARIS Clie's le lltraire indiqué1 au Fronttjpiee Jf la I Partie du Paysan, . i*-**1!
Seite 307 - Lanre , et un Laquais, pour faire de l'Une ma Compagne chérie de débauche , et de l'autre mon Ti•ian : je
Seite 134 - J'aivoulu mettre les principes de mon Mentor à- . '* l'épreuve. O ma chère Amie , quand le mets '"'4!

Bibliografische Informationen