Histoire des journaux et des journalistes de la Révolution française précédée d'une intr. générale par L. Galloris, Band 1

Cover
Simon Raçon, 1845
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 15 - J'espère que les descendants du « nouveau duc contribueront, par leur valeur, à maintenir la dignité « de la couronne. » On ne connaissait alors que cette dignité ; les droits de la nation, les libertés publiques, les progrès des lumières, de la civilisation, étaient oubliés depuis longtemps, et ne furent point retrouvés pendant la domination de la branche de Valois.
Seite 101 - ... on s'engageait par serment à persévérer jusqu'à la mort dans la sainte union formée au nom de la sainte Trinité, pour la défense de la religion catholique, du roi Henri III, et des prérogatives dont le royaume jouissait sous Clovis : première insinuation qui...
Seite 90 - Saignez, saignez ! s'écriait l'impitoyable Tavannes ; les médecins disent que la saignée est aussi bonne en ce mois d'août comme en mai.
Seite 47 - toutes choses s'accommoder au temps, lorsqu'il était le plus faible , • faire des traités selon la volonté de ses ennemis, leur céder ses » droits et ses prétentions, afin de les désunir; mais quand une fois » il avait rompu leur ligue et leur union , il reprenait ce qu'il avait » cédé , et ne tenait rien de ce qu'il avait promis. » C'est dans cette intention que furent conclus letraité de Saint-Maur avec les princes, et celui de Conflans avec le comte de Charolais.
Seite 52 - Saint-Gelais, historien contemporain, dit « qu'il ne courut oncques du règne de nul des autres si bon temps qu'il « a fait durant le sien. » Claude Seyssel, évêque de Marseille, que Louis XH a fréquemment employé dans les affaires, nous a laissé un tableau de ce 60» temps, t La population, dit-il, fut plus grande qu'elle n'avait jamais été.
Seite 114 - ... devrait-on excuser la licence en tels divertissements, qui n'apportent nul dommage et incommodité à mes peuples, par forme de compensation de tant d'amertumes que j'ai goûtées, et de tant d'ennuis, déplaisirs, fatigues, périls et dangers, par lesquels j'ai passé depuis mon enfance jusqu'à cinquante ans...
Seite 326 - ... de n'entreprendre aucune guerre dans la vue de faire des conquêtes, et de n'employer jamais ses forces contre la liberté d'aucun peuple...
Seite 523 - N'allons pas nous faire la guerre, animer les sections, les mettre en délibération sur des calomnies, tandis que nous devons concentrer leur énergie pour la diriger contre les Autrichiens.., Que l'on ne vienne donc plus nous apporter des dénonciations exagérées, comme si l'on craignait la mort.
Seite 377 - ... moins pouvez-vous juger dans votre propre cause. Si vous avez voulu essayer votre pouvoir contre les écrivains patriotes, et détourner en les effrayant la vérité qu'ils doivent au peuple et qu'ils lui diront, vous avez mal choisi l'objet de cette épreuve.
Seite 276 - Toutes les murailles sont salies d'un placard rouge, signé Camille Desmoulins, dans lequel, après une justification sophistique de quelques banquiers et souteneurs de tripots condamnés par le tribunal de police correctionnelle, après de grossières injures vomies contre des juges qui ont fait leur devoir, on trouve une invective abominable contre les mœurs, et une scandaleuse apologie des jeux de hasard. — Cet homme...

Bibliografische Informationen