Recherches archéologiques, historiques, biographiques et littéraires sur la Normandie

Cover
Dumoulin, 1843 - 384 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 93 - Le mensonge n'est un vice que quand il fait du mal : c'est une très grande vertu quand il fait du bien. Soyez donc plus vertueux que jamais. Il faut mentir comme un diable, non pas timidement, non pas pour un temps, mais hardiment et toujours.
Seite 276 - Viens donc, divin nectar, viens donc, inspire-moi. Je ne veux qu'un désert, mon Antigone et toi. A peine j'ai senti ta vapeur odorante, Soudain de ton climat la chaleur pénétrante Réveille tous mes sens; sans trouble, sans chaos, Mes pensers plus nombreux accourent à grands flots.
Seite 79 - Qui, brûlants et priants, demandent chaque jour, Et prêchent la retraite au milieu de la cour, Qui savent ajuster leur zèle avec leurs vices, Sont prompts, vindicatifs, sans foi, pleins d'artifices, Et pour perdre quelqu'un couvrent insolemment De l'intérêt du Ciel leur fier ressentiment; D'autant plus dangereux dans leur âpre colère, Qu'ils prennent contre nous des armes qu'on révère, Et que leur passion, dont on leur sait bon gré, Veut nous assassiner avec un fer sacré.
Seite 99 - Notre cœur égaré, sans guide et sans appui, Est brûlé de désirs ou glacé par l'ennui : Nul de nous n'a vécu sans connaître les larmes. De la société les secourables charmes Consolent nos douleurs au moins quelques instants , Remède encor trop faible à des maux si constants : Ah ! n'empoisonnons pas la douceur qui nous reste.
Seite 310 - ... aiment l'exagération de tout, et n'éprouvent le sentiment vrai de rien. Ils sont vindicatifs, et néanmoins serviles. Ils sont esclaves des femmes, et néanmoins étrangers aux sentiments profonds et durables du cœur. Ils sont misérablement superstitieux dans les pratiques du catholicisme ; mais ils ne croient point à l'indissoluble alliance de la morale et de la religion.
Seite 10 - Dudouet, deCaen, firent en 1737 paraître sous le voile de l'anonyme un « Examen de la prétendue possession des filles de la paroisse » de Landes et réfutation du Mémoire par lequel on s'ef
Seite 66 - On avançait hardiment ces maximes abominables : qu'il ne faut pas garder la foi aux hérétiques, et que c'est une action juste, pieuse, utile pou,r le salut, de les massacrer.
Seite 272 - Monsieur, la poésie a ses licences: mais Celle-ci passe un peu les bornes que j'y mets ; Et votre oncle, entre nous, n'a pas tort de se plaindre.
Seite 73 - La nouvelle de sa mort et du massacre fut reçue à Rome avec les transports de la joie la plus vive. On tira le canon , on alluma des feux , comme pour l'événement le plus avantageux. Il y eut une messe solennelle d'action de graces , à laquelle le pape Grégoire XIII assista avec l'éclat que cette cour donne aux cérémonies qu'elle veut rendre célèbres.
Seite 98 - A la religion discrètement fidèle, Sois doux, compatissant, sage, indulgent, comme elle; Et sans noyer autrui songe à gagner le port : La clémence a raison, et la colère a tort. Dans nos jours passagers de peiûes, de misères, Enfants du même Dieu, vivons au moins en frères; Aidons-nous l'un et l'autre à porter nos fardeaux...

Bibliografische Informationen