Abbildungen der Seite
PDF
EPUB
[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]

RELIGION, HISTOIRE, SCIENCES, LITTÉRATURE.

100 volumes in-18, grand-raisin, à 1 f. 50 C.

(2 FR. PAR LA POSTE.)

PAŘ UNE SOCIÉTÉ D'ÉCRIVAINS CATHOLIQUES

SOUS LA DIRECTION DE

M. LOUIS VEUILLOT,

Rédacteur en chef de l'Univers,

AUX BUREAUX DE LA BIBLIOTHÈQUE NOUVELLE,

Et de la REVUE CATHOLIQUE DE LA JEUNESSE , Rue de Lulli, 3, place Louvois.

« Depuis trois cents ans, a dit M. de Maistre, l'his☆ toire est une conspiration permanente contre la vé» rité. » Tous les esprits sincères répètent aujourd'hui cette parole et reconnaissent que ce n'est pas seulement l'histoire qui a failli , mais à peu près toute science humaine.

La science s'est mise au service de l'incrédulité. Elle s'est donné pour principal, presque pour unique but, de chercher des preuves contre religion révélée; elle a voulu les trouver à lout prix, même au prix de sa gloire. Par l'effort le plus prodigieux que l'esprit de mensonge ait accompli jamais, elle a accumulé lant de sophismes, lant d'erreurs que la raison universelle s'est iroublée et a chancelé sous le poids.

De là l'immense perturbation des temps modernes. « Le monde a éprouvé un grand déplacement et il o cherche à se rasseoir. Voilà en deux mots la clé de » l'agitation qui nous tourmente. » Rien de plus juste

b

que cette pensée de Napoléon. Mais celui qui a si bien caractérisé la maladie n'a pas connu le remède ou ne l'a connu qu'imparfaitement et l'a redouté. Il a voulu et n'a pu rasseoir le monde.

Le monde reposait sur la connaissance du Christ et de sa loi. Niani le Christ pour rejeter les devoirs que sa loi impose, les politiques se sont efforcés, depuis un demi-siècle, de rasseoir le monde sur des bases de leur invention. Mais au lieu des solides vérités du christianisme , ils n'ont conçu et proposé que de fragiles systèmes. Toute sagesse a été vaine, toute force à échoué; l'édifice social, plusieurs fois rebâti, manque par ses fondements et s'écroule de lui-même.

La société humaine ayant cessé de connaître Dieu qui est la vérité, n'a plus la foi; n'ayant plus l'ordre, elle voit fuir la liberté. La funeste periodicité des révolutions se manifeste par des accès de plus en plus fréquents, de plus en plus terribles, l’avenir est épouvaniable. On se demande combien de temps la civilisation pourra résister à cette fièvre qui est déjà le délire, à ces ébranlements qui deviennent le chaos.

« La seule chose à faire lorsqu'on est sorti de l'or» dre, dit encore M. de Maistre, est d'y rentrer. o Mais comment y rentrer? Nous ne le pouvons qu'en soumettant à un nouvel examen les motifs, les prétextes insensés ou frivoles de notre éloignement. Il faut, au milieu des ténèbres, ressaisir le fil qui mène au jour.

Sans nous dissimuler la faiblesse des efforts individuels, mais cruyant à la puissance de la bonne volonté, nous entreprenons de faire comprendre à la société en quoi elle a erré, comment elle s'est perdue, comment elle peut retrouver sa route. Nous voulons, par des iivres consciencieux et mis à la portée de toutes les intelligences et de toutes les bourses, aplanir l'effrayant amas de préjugés, de mensonges que trois siècles ont élevé entre les regards de l'homme et les ouvres de Dieu. Nous voulons dégager de l'histoire les véritables enseignements qu'elle donne, de la science les véritables conclusions auxquelles elle conduit, et qui ne sont

point celles que l'esprit de doute et de négation prétend avoir obtenues.

Nos ouvrages traiteront de tout ce qu'il importe de connaître. Ils ne descendront point au détail infini des spécialités, mais chacun d'eux sera pour la science une introduclion nette, précise et suffisamment étendue à des études plus vastes; pour la philosophie et pour la littérature, une exposition solide des principes; pour l'histoire, un résumé exact et complet des faits.

Nous voulons que le possesseur de notre bibliothèque puisse y trouver des notions justes et sérieuses sur toutes les questions qui, de nos jours, occupent l'esprit humain, et qu'à celte multitude de problèmes qui s'agitent incessamment dans les journaux, il soit en mesure d'apporter les solutions de la raison et de la science éclairées par la foi.

Nous ferons une large place à l'histoire, surtout à l'histoire des temps modernes. Après une rapide exploration des évènements antérieurs au christianisme, où nous nous dirigerons à la lueur du flambeau allumé par Bossuet, nous étudierons la merveilleuse formation des sociétés chrétiennes. Nous verrons comment elles ont grandi, comment elles ont décru , suivant qu'elles se sont rapprochées ou éloignées de l'Evangile. Nous accorderons une attention spéciale à l'hisioire des schismes et des hérésies, car là nous verrons le germe de nos malheurs. Enfin nous amènerons jusqu'au moment où nous sommes l'histoire des divers Etats de l'Europe, et nous donnerons ainsi à nos lecteurs l'intelligence des évènements qui s'accomplis. sent sous leurs yeux; puisqu'il est impossible de rien comprendre à la situation générale du monde et d'en tirer aucune leçon utile, si l'on ne sait d'abord par quelles vicissitudes ces Etats ont passé et jusqu'à quel point ils ont failli à la loi universelle de toute grandeur et de toute sécurité.

Nous ferons entrer dans la publication un certain nombre de traités d'une utilité pratique et générale.

[ocr errors]

Nous citons parmi ces travaux un Traité d'agronomie , uu Traité de médecine et d'hygiène , un Traité des lois et règlements civils des cultes , etc. Le caractère spécial de la publication ne sera pas moins marqué dans ces ouvrages que dans les autres et n'y est pas moins nécessaire.

Plusieurs volumes, sous le titre de : Critique nérale et réfutations seront consacrés à l'examen des livres modernes de philosophie, de science, d'histoire, de littérature et de politique qui nous semblent s'être le plus écartés de la vérité religieuse et que leur importance et leur succès désignent à l'attention publique.

Celle espèce de revue sera comme le lien des différents ouvrages composant la Bibliothèque, et comblera les lacunes qui pourraient s'y trouver.

Le meilleur développement de notre pensée est la nomenclature des ouvrages que nous voulons publier. Nous la donnons à la suite de cet exposé. Nous avons longuement médité notre plan. Pour le remplir, nous nous sommes entourés d'hommes profondément pénétrés de nos convictions et qui, lous, les ont défendues avec talent. Nons espérons que le nom du directeur de la Bibliothèque offrira de suffisantes garanties de conscience et de zèle au public dont nous sollicitons l'appui.

NOMENCLATURE.
I.

Histoire apostolique, ou de la
Histoire sainte. - Religion.

diffusion de l'Évangile.

Aperçu de la Vie des Saints, Principes de Philosophie chré- De la Papauté.

tienne; — Introduction à Histoire des Ordres religieux,

l'étude du Catholicisme. Les Missions catholiques, Théologie usuelle, avec une exposition de la doctrine

II. chrétienne.

Histoire. Cérémonies et Fêtes de l'É- Histoire ancienne. glise.

grecque. Du Paganisme et de l'Idola - romaine. trie.

du Bas-Empire. Les Hérésies et les Schismes. grale du Moyen Age.

« ZurückWeiter »