L'Empire chinois: faisant suite à l'ouvrage intitulé Souvenirs d'un voyage dans la Tartarie et le Thibet, Band 2

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 365 - ... sorte qu'il semblait que ces pauvres innocents fussent tous condamnés à la mort, ou à quelque chose de pire, n'y en ayant pas un seul qui échappât à ce malheur, parce qu'il n'y avait personne qui prît soin de leur conservation. Et ce qui est encore plus déplorable, plusieurs mouraient sans baptême, cette veuve ayant avoué qu'elle n'en avait jamais baptisé ni fait baptiser aucun. Ce désordre...
Seite 136 - ... et les autres arbres qui se trouvaient sur le « territoire de la ville ; nous nommons les mûriers en « particulier, parce que la feuille de cet arbre sert à « nourrir l'insecte qui fait la soie, jusqu'au moment où « l'animal s'est construit sa dernière demeure. Cette « circonstance fut cause que la soie cessa d'être envoyée « dans les contrées arabes et dans d'autres régions.
Seite 179 - Les villes sont presques toutes construites sur le même plan ; elles ont ordinairement la forme d'un quadrilatère et sont entourées de hautes murailles, flanquées de tours d'espace en espace; elles ont quelquefois de larges fossés secs ou remplis d'eau. Dans les livres qui parlent de la Chine, il est dit que les rues sont larges et alignées au cordeau ; il n'en est pas moins vrai qu'elles sont étroites et tortueuses, surtout dans les provinces du midi. Nous avons bien rencontré çà et là...
Seite 192 - ... l'Occident il a visitées. Nous savons par un témoignage digne de foi qu'il est venu dans la Bactriane ; mais il n'est pas impossible qu'il ait poussé ses pas jusque dans la Judée ou même dans la Grèce. Un Chinois à Athènes offre une idée qui répugne à nos opinions, ou, pour mieux dire, à nos préjugés sur les rapports des nations anciennes. Je crois , toutefois , qu'on doit s'habituer à ces singularités, non qu'on puisse démontrer que notre philosophe chinois ait effectivement...
Seite 188 - sous lequel on a coutume de le désigner. On savait « encore que , vers la fin de sa vie , ce philosophe était sorti «de la Chine, et qu'il avait voyagé bien loin à l'Occident, « dans des pays où, suivant les uns, il avait puisé ses opinions, « et où, selon les autres, il les avait enseignées.
Seite 191 - Il rattache la chaîne des êtres à celui qu'il appelle un, puis à deux, puis à troit qui ont fait toutes choses. Le divin Platon qui avait adopté ce dogme mystérieux , semble craindre de le révéler aux profanes. Il l'enveloppe de nuages dans sa fameuse lettre aux trois amis ; il l'enseigne à Denys de Syracuse, mais par énigmes, comme il le dit lui-même, de peur que ses tablettes venant, sur terre ou sur mer, à tomber entre les mains de quelque inconnu, on ne puisse les lire et les entendre.
Seite 302 - ... leurs devoirs réciproques... Le sage trouve « dans la musique des règles de conduite. » Les philosophes de l'antiquité vont encore plus loin et enchérissent sur toutes ces idées, jusqu'à dire qu'elle est le point d'appui de l'autorité, le plus fort nœud de la société, le nœud...
Seite 364 - ... la vie, mais aussi le salut en péril; les mères dénaturées, ou autres qui exercent cette inhumanité envers ces petites créatures innocentes, ne se souciant guère de leur procurer le baptême pour les mettre en état de salut. On a remarqué qu'il ne se passe aucune année qu'il ne s'en retrouve au moins trois ou quatre cents exposés, tant en la ville qu'aux faubourgs ; et selon l'ordre de la police , il appartient à l'office des commissaires du...
Seite 189 - Au lieu du patriarche d'une secte de jongleurs , de magiciens et d'astrologues, cherchant le breuvage d'immortalité, et les moyens de s'élever au ciel en traversant les airs, je trouvai dans son livre un véritable philosophe , moraliste judicieux , théologien disert et subtil métaphysicien. Son style a la majesté de celui de Platon , et, il faut le dire aussi, quelque chose de son obscurité. Il expose des...

Bibliografische Informationen