La Revolution française: revue d'histoire contemporaine, Band 53

Cover
Charavay frères, 1907
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 332 - ... sont abolies; sauf à aviser aux moyens de subvenir d'une autre manière à la dépense du culte divin, à l'entretien des ministres des autels, au soulagement des pauvres, aux réparations et reconstructions des églises et presbytères et à tous les établissements, séminaires, écoles, collèges, hôpitaux, communautés et autres, à l'entretien desquels elles sont actuellement affectées.
Seite 333 - Que tous les biens ecclésiastiques sont à la disposition de la nation, à la charge de pourvoir, d'une manière convenable, aux frais du culte, à l'entretien de ses ministres, et au soulagement des pauvres...
Seite 292 - ... de veiller avec soin sur les fidèles du diocèse qui lui est confié, d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi , et de maintenir de tout son pouvoir la constitution décrétée par l'Assemblée nationale et acceptée par le roi.
Seite 336 - Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi.
Seite 14 - ... constitution ; qu'il se borne à solliciter la diminution des impôts dont il peut être surchargé : alors les deux premiers ordres reconnaissant dans le troisième, des...
Seite 82 - Le royaume est partagé en autant de divisions différentes qu'il ya de diverses espèces de régimes ou de pouvoirs : en diocèses, sous le rapport ecclésiastique / en gouvernements, sous le rapport militaire ; en généralités, sous le rapport administratif ; en bailliages, sous le rapport judiciaire.
Seite 100 - Dix mille hommes sont nupieds dans l'armée ; il faut que vous déchaussiez tous les aristocrates de Strasbourg et que demain, à dix heures du matin, les dix mille paires de souliers soient en marche pour le quartier général.
Seite 348 - Les choix que je fais dans votre assemblée même vous annoncent le désir que j'ai d'entretenir avec elle la plus constante et la plus amicale harmonie.
Seite 138 - dans des carrosses à six chevaux, entourés de gardes, « assis à des tables somptueuses de trente couverts, « mangeant au bruit de la musique avec un cortège « d'histrions, de courtisanes et de prétoriens* », ils impriment dans l'imagination l'idée de leur omnipo1.
Seite 337 - Mirabeau, exprima en ces termes indignés le sentiment des philosophes : « Nous ne pouvons dissimuler notre douleur que l'Assemblée nationale, au lieu d'étouffer le germe de l'intolérance, l'ait placé comme en réserve, dans une déclaration des droits de l'homme. Au lieu de prononcer sans équivoque la liberté religieuse, elle a déclaré que la manifestation des opinions -de ce genre pouvait être gênée ; qu'un ordre public pouvait s'opposer à cette liberté ; que la loi pouvait la restreindre.

Bibliografische Informationen