Abbildungen der Seite
PDF

. . . r . -. . ’ _ . | - \ . .". r I ' | l \ ' _ . .’ . ‘ .- ' a! ' . \ . .n t * ' I I " ‘ G | " ' .'h I ' ' ' . r. .. r . r . ‘ "" .< \ .. “ la ». - _ _ "~ ‘a. v')vso"-"" \ " " r , 1 ‘A' .‘ ' . . ' .mc'- ‘ À _ ‘ . . \ I\ . . . . l \ . l .

[graphic]

‘ . . a .sa‘î" . ‘ ,I . n. '

[merged small][merged small][graphic]

CHIFFRES DES UNITÉS.

[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]

füèrugl. Hièraliques Démoliques I I Î Îl~! Il u U u Ï4-Ll ut u} w m I: au tu) uu- «W l|'|l 1 fÏ'Î n: 22 2m 2% ||||||| Æ :121 1_ H“. = =; = 9-4— Eii ’’\ñ 2- *\ H

[graphic]

Comptes rendus del'Académîe des Inser. 2è“.“ Sér.t.lV.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][graphic][merged small][merged small]

Le procès-verbal de la séance précédente est lu et adopté.

M. LE PRÉSIDENT rend compte à l’Académie de la part que son Bureau et nombre de membres, tant ordinaires que libres, qui s’y sont joints, avec M. DE Wmn, représentant les associés étrangers, ont prise à la cérémonie des obsèques de M. le Duc DE LUYNES, célébrée à Dampierre, le samedi 28 décembre. Les honneurs et les hommages dus à la mémoire révérée du membre illustre que l’Académie regrettera longtemps lui ont été dignement rendus. Les représentants de la Compagnie dont il était une des gloires ont été accueillis par les membres de sa famille avec une vive reconnaissance et une distinction conforme aux sentiments du chef qu’elle a perdu.

L'Académie passe à l'ordre du jour portant en première ligne l’élection d’un président et d'un vice-président pour la constitution du Bureau, en 4868. — Il est donné lecture des art. l; et 7 du rè

* glement. '

Le scrutin est ouvert pour l’élection d’un président. Il y a
ANNÉE 4868. ' ' 4

26 votants (majorité, 44). — M. Rsmnn, vice—président, obtient 25 voix; M. Rxcmnn, t. — M. Rumen est proclamé, en conséquence, président de l’Académie pour l’année 4868.

Au second scrutin (même nombre de votants et même majorité), M. REGNIER ayant obtenu 25 voix, M. Nnunur i, M. REGNIER est proclamé vice-président. '

M. LE PRÉSIDENT sortant déclare le bureau de l’Académie constitué pour 4868; « mais avant de céder son siège au digne président qui vient d’être élu, il veut remercier l’Académie de l’honneur le plus grand qui lui ait jamais été fait à lui-même dans le cours de sa carrière et celui qu’il a toujours le plus apprécié. Dans ce qu’il a pu faire pour répondre à la confiance de ses confrères, il sait tout ce qu’il doit à leur bienveillance qui a soutenu son courage et dont il est et demeurera ‘profondément reconnaissant. »

M. Rumen, en montant au fauteuil, propose à l’Académie de voter au président qu'il est appelé à remplacer, par un honneur dont lui aussi sent tout le prix, les remercîments qu’il a si bien mérités à tous égards. « Son ambition serait de s’acquitter des devoirs de sa charge comme s'en est acquitté son prédécesseur, de les remplir avec le même tact et un sentiment aussi exquis de toutes les convenances. Ce qu’il voudrait pouvoir promettre à l‘Académie, c’est non pas tant son dévouement, car on peut toujours se dévouer, mais ces rares qualités dont l’exemple du moins lui restera présent pour l’inspirer et le guider. »

Les remercîments proposés sont votés à l’unanimité.

M. LE Pmhsmnnr donne la parole au Secrétaire perpétuel pour la lecture de la correspondance, puis pour la présentation des mé— moires et ouvrages qui sont parvenus.

Par deux lettres, la première en date de Pérouse, 99 décembre, la seconde, de Bonn, le 30, M. le comte Conestabile et M. 0tto Jahn, prient le Secrétaire perpétuel d'offrir à l’Académie leurs vifs remercîments de l’honneur qu’elle leur a fait en les nommant ses correspondants étrangers et de l’assurer du zèle qu'ils mettront à lui communiquer leurs travaux et tout ce qui serait de nature à I’intéresser dans l’ordre des études qu’ils cultivent.

« ZurückWeiter »