Œuvres complètes, Band 2

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 339 - Soule of the Age! The applause! delight! the wonder of our Stage! My Shakespeare, rise; I will not lodge thee by Chaucer, or Spenser, or bid Beaumont lye A little further, to make thee a roome: Thou art a Moniment, without a tombe, And art alive still, while thy Booke doth live, And we have wits to read, and praise to give.
Seite 332 - ... l'âge doré et toutes ses inventions à feindre une heureuse condition d'hommes, mais encore la conception et le désir mesme de la philosophie.
Seite 333 - ... corps encore plein de sentiment, le faire rostir par le menu, le faire mordre et meurtrir aux chiens et aux pourceaux (comme nous l'avons non seulement leu, mais veu de fresche mémoire, non entre des ennemis anciens, mais entre des voisins et concitoyens, et, qui pis est, sous prétexte de pieté et de religion), que de le rostir et manger après qu'il est trespassé.
Seite 281 - Ful many a riche contree had he wonne. What with his wisdom and his chevalrie, He conquerd all the regne of Feminie, That whilom was ycleped Scythia; And wedded the fresshe...
Seite 333 - Je pense qu'il ya plus de barbarie à manger un homme vivant qu'à le manger mort, à deschirer par tourmens et par geénes un corps encore plein de sentiment, le faire rostir par le menu, le faire mordre et meurtrir aux chiens et aux pourceaux...
Seite 333 - ... secondement (ils ont une façon de leur langage telle, qu'ils nomment les hommes moitié les uns des autres) qu'ils avoyent aperçeu qu'il y avoit parmy nous des hommes pleins et gorgez de toutes sortes de commoditez, et que leurs moitiez estoient mendians à leurs portes, décharnez de faim et de pauvreté; et trouvoient estrange comme ces moitiez icy nécessiteuses pouvoient souffrir une telle injustice, qu'ils ne prinsent les autres à la gorge, ou missent le feu à leurs maisons.
Seite 332 - ... nul usage de vin ou de bled; les paroles mesmes qui signifient le mensonge, la trahison, la. dissimulation, l'avarice, l'envie, la detraction, le pardon, inouyes.
Seite 281 - And wedded the fresshe quene Ipolita, And brought hire home with him to his contree With mochel glorie and gret solempnitee, And eke hire yonge suster Emelie. And thus with victorie and with melodie Let I this worthy duk to Athenes ride, And all his host, in armes him beside.
Seite 108 - Jamais, depuis le commencement de la mi-été, nous ne nous sommes réunies sur la colline, au vallon, au bois, au pré, près d'une source cailloutée, ou d'un ruisseau bordé de joncs, ou sur une plage baignée de vagues, pour danser nos rondes au sifflement des vents, sans que tu aies troublé nos jeux de tes querelles. Aussi les vents, nous ayant en vain...
Seite 8 - Shakespeare, à la représentation de ces deux pièces, ne les jugeait pas « comme le lec« leur, assis dans son fauteuil , peut les juger au« jourd'hui... Pour les lils du xvie siècle,... les person« nages que le poète mettait en scène leur étaient depuis « longtemps familiers, et les péripéties merveilleuses « auxquelles il les faisait assister restaient toujours « dans le domaine du possible. Tous ces êtres, relégués « aujourd'hui dans la fantaisie, prenaient place alors « dans...

Bibliografische Informationen