Mémoires de Madame Roland écrits durant sa captivité, Band 2

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 46 - Congenial horrors, hail ! with frequent foot, Pleased have I, in my cheerful morn of life, When nursed by careless Solitude I lived, And sung of Nature with...
Seite 249 - Mais si l'infortune opiniâtre attache à tes pas quelqu' ennemi, ne souffre point qu'une main mercenaire se lève sur toi, meurs libre comme tu sus vivre , et que ce généreux courage qui fait ma justification l'achève par ton dernier acte.
Seite 211 - Je vis un homme de quarante et quelques années , haut de stature , négligé dans son attitude, avec cette espèce de roideur que donne l'habitude du cabinet ; mais ses manières étaient simples et faciles , et sans avoir le fleuri du monde , elles alliaient la politesse de l'homme bien né à la gravité du philosophe. De la maigreur , le teint accidentellement jaune, le front déjà peu garni de cheveux et très-découvert , n'altéraient point des traits réguliers , mais les rendaient plus...
Seite 256 - Adieu, mon enfant, mon époux, ma bonne, mes amis; adieu, soleil dont les rayons brillants portaient la sérénité dans mon âme comme ils la rappelaient dans les cieux ; adieu, campagnes solitaires dont le spectacle m'a si souvent émue ! et vous, rustiques habitants de Thésée, qui bénissiez ma présence, dont j'essuyais les sueurs, adoucissais la misère et soignais les maladies, adieu!
Seite 251 - ... précipités dans l'abîme ? Ah ! fuyez-les plutôt; redoutez leur réponse : je vais vous l'apprendre. Vous leur demanderiez du pain, ils vous diraient : « Allez dans les carrières disputer à la terre quelques lambeaux sanglants des victimes que nous avons égorgées; ou, voulez-vous du sang ? Prenez, en voici. Du sang et des cadavres, nous n'avons pas d'autre nourriture à vous offrir... » Vous frémissez, Citoyens ! 0 ma patrie ! je demande acte à mon tour des efforts que je fais pour...
Seite 21 - De ces intéressantes lectures, des entretiens qu'elles occasionnaient entre mon père et moi, se forma cet esprit libre et républicain, ce caractère indomptable et fier, impatient de joug et de servitude, qui m'a tourmenté tout le temps de ma vie dans les situations les moins propres à lui donner l'essor.
Seite 87 - ... s'accorder avec mon goût pour laisser moins inutile ce qui me reste , je n'en serais pas fâchée. Mon portrait a été dessiné plusieurs fois , peint et gravé : aucune de ces imitations ne donne l'idée de ma personne (.1); elle est difficile à saisir, parce que j'ai plus d'âme que de figure , plus d'expression que de traits.
Seite 141 - Tenez, papa, j'ai trop bien vu qu'on ne réussissait dans le commerce qu'en vendant cher ce qu'on avait acheté grand marché ; qu'en surfaisant beaucoup et rançonnant le pauvre ouvrier ; je ne saurai jamais me prêter à rien de semblable , ni respecter celui qui s'en occupe du matin au soir : or je veux être honnête femme ; et comment serais-je fidèle à l'homme dont je ne tiendrais nul compte , en admettant que j'eusse pu l'épouser?
Seite 212 - Féchafaud en si bonne compagnie ; il ya honte de vivre au milieu des scélérats. Je vais expédier ce cahier, quitte à suivre sur un autre, si l'on m'en laisse la faculté. Vendredi 4 octobre , anniversaire de ma fille qui a aujourd'hui douze ans.
Seite 2 - Je me propose d'employer les loisirs de ma captivité à retracer ce qui m'est personnel depuis ma tendre enfance jusqu'à ce moment : c'est vivre une seconde fois que de revenir ainsi sur tous les pas de sa carrière ; et qu'at-on de mieux à faire en prison que de transporter ailleurs son existence par une heureuse fiction ou par des souvenirs intéressans...

Bibliografische Informationen