Connaissance des temps: ou des mouvements célestes, à l'usage des astronomes et des navigateurs

Cover
1803-19 include "Table des positions géographiques des principaux lieux de globe", [etc.] 1862-1863, par m. Daussy; 1864-1866, par m. Daussy, continuée par le colonel Peytier; 1877-1883, par mm. Daussy et Darondeau, continuée par m. de La Roche-Poncié; 1884-1891, par mm. Daussy, Darondeau et de La Roche-Poncié, continuée par le viceamiral Cloué; 1892-19 par mm. Daussy, Darondeau, de La Roche-Poncié, Cloué, continuée par m. Boquet de la Grye.
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 5 - ... lorsqu'il faut multiplier des nombres entre eux, ou les diviser les uns par les autres ; leur emploi dans les déterminations de trigonométrie et d'astronomie; enfin les tables numériques contenant les logarithmes des lignes trigonométriques, appelées sinus, tangentes, sécantes, calculées de minute en minute, pour tous les degrés du quart de cercle, ce qui avait dû lui coûter un incroyable travail matériel, indépendamment de l'invention.
Seite 7 - Napier imagina les logarithmes, tous les mathématiciens, tous les astronomes, et ils étaient alors en grand nombre, sentaient à chaque instant le besoin de trouver quelque invention qui simplifiât les effroyables calculs numériques auxquels ils étaient sans cesse contraints de se livrer pour la résolution des triangles célestes, seule application des mathématiques que l'on connût alors. Divers détails de l'histoire scientifique du temps attestent les tentatives faites à cet égard par...
Seite 9 - Mais en comparant les conditions essentielles du mouvement intermittent, il établit des limites mesurables entre lesquelles le logarithme d'un nombre donné est toujours compris; de sorte que, si ces deux limites diffèrent entre elles seulement au delà de l'ordre de décimales que l'on veut conserver, on peut légitimement prendre l'une quelconque, -ou mieux encore le milieu entre elles, pour l'expression suffisamment approchée du logarithme. Appliquant ceci à son tableau, il montre que le logarithme...
Seite 11 - A la fin de l'ouvrage posthume de Napier, on trouve un appendice dans lequel la méthode employée par Briggs est indiquée. Quoi qu'il en soit, B-riggs construisit avec habileté, sur ce nouveau système, des tables excellentes, les plus exactes, les plus abondantes en décimales qui aient été publiées jusqu'ici. C'est une œuvre estimable de patience et même d'adresse ingénieuse pour les approximations numériques. Mais on s'est quelquefois autorisé de cette amélioration pour attribuer à...
Seite 1 - J.-C., ou vers le i" juillet de l'an 3g38 de la période julienne. 2633 de la fondation de Rome, selon Varron. 2627 depuis l'ère de Nabonassar, fixée au mercredi 26 février de l'an 3967 de la période julienne, ou 747 ans avant J.-C. selon les chronologistes, et 746 suivant les astronomes.
Seite 311 - Tableau précédent par l'unité de hauteur qui convient à ce port. Exemple. Quelle sera à Brest la hauteur de la marée qui arrivera le 19 août 1845, un jour et demi après la syzygie du 17 ? Multipliez 3 m.
Seite 310 - On a pris pour l'unité de hauteur la moitié de la hauteur moyenne de la marée totale, qui arrive un jour ou deux après la syzygie, quand le Soleil et la Lune, au moment de la syzygie , sont dans l'équateur et dans leurs moyennes distances à la Terre. Jours et heures de ta tyzygie. d* Hauteur la nmé«.
Seite 6 - Une plus juste estime darts l'Histoire de l'Astronomie, par Delambre, à qui ne manquait ni la connaissance des méthodes logarithmiques actuelles, ni l'amour de la vérité. Mais, par un défaut de philosophie qui se fait trop remarquer dans son ouvrage, il n'emploie pas seulement la simplicité de nos formules modernes, pour mettre au grand jour les idées de Napier, ce qui serait leur véritable usage, il traduit imparfaitement ces idées en formules modernes, leur donne ainsi pour base une approximation...

Bibliografische Informationen