Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

.

nées à M. De Rossi, 11 à M. Mommsen, 8 à M. Max Müller, 3 à M. Lepsius. - Au 2° tour de scrutin, et sur le même nombre de votants, M. De Rossi obtient 15 voix, M. Mommsen 14, M. Max Müller 5. - Au 3e tour, M. De Rossi 18 voix, M. Mommsen 16. - M. De Rossi ayant obtenu la majorité absolue des voix, M. LE PRÉSIDENT le déclare élu associé étranger de l'Académie. - Son élection sera soumise à l'approbation de l'Empereur.

Par suite de la décision de l'Académie, doivent être faits aujourd'hui et d'urgence, les deux rapports pour la présentation des candidats aux quatre places reconnues vacantes de correspondant étranger et à celle de correspondant régnicole. — L'Académie se forme de nouveau en comité secret.

Séance du vendredi 20.

PRÉSIDENCE DE M. DE LONGPÉRIER.

Le procès-verbal de la séance précédente est lu et adopté pour la partie publique.

Il est donné lecture de la correspondance officielle.

Par une lettre en date du 19 décembre, M. le PRÉSIDENT DE L'INSTITUT informe le Président de l'Académie que la première séance générale trimestrielle de 1868 aura lieu le mercredi 8 janvier prochain et le prie d'inviter l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres à désigner un lecteur pour cette séance. - La désignation sera mise à l'ordre du jour de la prochaine séance.

M. le conseiller d'État, directeur de l’Imprimerie impériale, offre à l'Académie, pour être déposé à la Bibliothèque de l'Institut, comme les précédents, le tome V du Livre des Rois de Firdousi, publié sous sa direction. - L'Académie sait que cet ouvrage, d'une exécution vraiment monumentale, fait partie de la grande Collection orientale poursuivie par l'Imprimerie impériale depuis longues années, et qu'il est dû au savoir d'un de ses membres, M. Mohl.

M. LE PRÉSIDENT éprouve la douleur d'avoir à notifier à l'Aca

démie une perte nouvelle et assurément l'une des plus sensibles qu'elle pût faire sous tous les rapports. « M. le DUC DE LUYNES, le plus ancien de ses membres libres, un érudit de premier ordre, un homme d'un si grand cour, nous a été enlevé, à Rome, le dimanche 15 de ce mois, victime de son dévouement.» -- L'Académie est unanime à ressentir les regrets exprimés par M. le Président.

M. DE LASTEYRIE, au nom des membres libres, qui se sentent tous frappés dans la personne de celui qu'ils honoraient de voir à la tête de leur liste, et qu'ils considéraient comme leur première gloire, s'associe aux sentiments de l'Académie entière.

L'ordre du jour appelle la discussion des titres des candidats présentés dans la dernière séance, pour les quatre places de correspondants étrangers et la place unique de correspondant régnicole, reconnues vacantes.

L'Académie se forme en comité secret.

La séance étant redevenue publique, l'Académie procède au scrutin pour le remplacement de M. Noël Des Vergers. Il y a 33 votants : majorité 17. Quatre tours de scrutin ont lieu successivement. — Au for tour M. Mantellier obtient i 2 voix, M. D'Arbois de Jubainville 9, M. Bergmann 7, M. Jal 3, M. Obry 1, M. Chabas 1. - Au 2e tour, M. Mantellier 15 voix, M. d'Arbois 14, M, Bergmann 4. — Au 3e tour, MM. Mantellier et D'Arbois chacun 16 voix sur 32 votants. Au 4° tour, M. D'Arbois 19 voix, M. Mantellier 13. — M. D'Arbois de Jubainville ayant obtenu la majorité absolue des voix est déclaré correspondant de l'Académie.

L'Académie passe au scrutin pour le remplacement de M. Quaratna. Le résultat de ce second scrutin donne, sur 31 votants, 22 voix à M. Conestabile, 6 à M. Bonaini, 3 à M. Cobet. — En conséquence, M. le comte Giancarlo Conestabile est proclamé correspondant de l'Académie à Pérouse.

M. LE SECRÉTAIRE PERPÉTUEL dépose sur le bureau un mémoire qui lui est parvenu pour le prix ordinaire prorogé en 1868 sur les stèles représentant la scène dite le repas funébre. Ce mémoire enregistré sous le n° 1 porte pour épigraphe ces vers d'une inscription sépulcrale de Lycie :

Πάντα χθών φύει και έμπαλιν αμφικαλύπτει.
Τούνεκα μή στoναχοί τις από χθονός ες χθόνα δύτων.

“Όταν κάμης, τούτο τέλος.
Sont présentés, à titre d'hommages, les ouvrages suivants :

10 Au nom de M. DE WITTE, son discours lu au Capitole, le 26 avril4867, à l'occasion de l'anniversaire de la fondation de Rome (Paris, 1867, br. in-89).

2° Au nom de M. GARCIN DE Tassy, son Discours pour l'ouverture du cours d'hindoustani à l'école spéciale des langues orientales, le 2 déc. 1867 (br. in-8°).

Au nom de M. de Rossi, le Bulletin d'archéologie chrétienne : n° de septembre et octobre 1867.

4° De la part de l'auteur, Elogio storico del commendatore Bernardo Quaranta pel Cav. Domenico Minichini (Naples, 1867, in-8°).

5° Au nom de M. le Dr Vullers, son ouvrage couronné au concours Volney de l'année 1867, « Verborum linguce Persico radices, etc. — Supplementum lexici persico-latini (Bonnæ ad Rhenum, 1867, in-4°). »

Nouvel essai sur les inscriptions gauloises, par Adolphe Pictet (Paris, 1867, in-8°).

7. Poésies populaires de la Kabylie du Jurjura : texte kabyle et traduction par M. A. Hapoteau, colonel du génie (Paris, Imprimerie impériale, 1867, in-8°).

8° Di alcune principali questioni sugli archivi italiani : Lettere de L. Bonaini et A. Panizzi (Lucca, 1867, in-8°).

go Notice historique sur l'ordre de Saint-Ruf de Valence et dissertation sur l'origine des seigneurs de Poitiers, etc., par l'abbé C.-U.-J. Chevalier (Grenoble, 1867, br. in-8°).

10° Bulletin de la Société des Antiquaires, de France : fer trimestre de 1867, in-8°.

14° Revue numismatique : année 1867, mars et avril,
12° Revue archéologique : n° de décembre 1867.
13° Le Cabinet historique : n° d’octobre 1867.
14° L'Investigateur : n° de septembre et octobre 1867.

M. DE WAILLy met sous les yeux de l'Académie les épreuves photographiques du manuscrit appartenant à la Bibliothèque impériale (fonds Saint-Victor) de l’Itinéraire d'Antonin, pour qu'on puisse juger par cet exemple du service que les copies de ce genre sont appelées à rendre aux éditions nouvelles des textes anciens.

Ces épreuves fixent l'attention de plusieurs membres de l'Académie.

Séance du vendredi 27.

PRÉSIDENCE DE M. DE LONGPÉRIER.

Le procès-verbal de la séance précédente est lu et la rédaction en est adoptée.

Par un message en date du 24 décembre, M. le Ministre de l'Instruction publique adresse ampliation d'un décret rendu sur sa proposition, le 18 courant, par lequel l'élection que l'Académie a faite de M. De Rossi pour remplir la place d'associé étranger, vacante par suite du décès de M. BOPP, est approuvée.

Par une lettre du 20 décembre, M. le Ministre envoie en communication, d'après la demande adressée au nom de l'Académie, le 19 novembre, les deux manuscrits appartenant à la Bibliothèque de Rouen, qui sont : 1° le manuscrit Y. 41 (jadis V, 182) de SaintOuen; 2° le manuscrit A. 355. 429, intitulé: Directorium Monasterii S. Audoeni. — Réception sera accusée à M. le Ministre, avec les remerciments de l'Académie.

M. de Coussemaker, correspondant, à Lille, par une lettre en date du 25, dont il est donné lecture, informe le Secrétaire perpétuel qu'il se met sur les rangs pour la place de membre libre devenue vacante par suite du décès de M. le DUC DE LUYNES, et sollicite les bienveillants suffrages de l'Académie, en rappelant ses titres et ses principaux ouvrages. - Le nom de M. de Coussemaker sera inscrit sur la liste des candidats.

L'ordre du jour appelle le choix d'un lecteur pour la première séance trimestrielle de 1868. - Examen fait d'après les renseignements qui lui sont donnés, l'Académie décide qu'il n'y a pas lieu de faire la désignation demandée pour cette séance.

L'Académie passe à la nomination de la Commission du prix Gobert pour le concours de 1868. - Un scrutin de liste étant ouvert, auquel tous les membres, tant ordinaires que libres, sont appelés à prendre part, l'Académie nomme à la majorité relative,

pour faire partie de ladite Commission, MM. DESNOYERS, D'AVEZAC, GUESSARD et LE BLANT.

L'Académie se forme en comité secret pour la discussion des titres des candidats précédemment présentés ou adjoints aux présentations pour les trois places de correspondants étrangers qui restent à remplir.

La séance étant redevenue publique, on procède au scrutin pour le remplacement de M. Ritschi, élu associé étranger. - Au fer tour, sur 26 votants, M. Jahn obtient 12 voix, M. Kiepert 11, M. Curtius 2, M. Madvig 1. - Au 2- tour, sur 27 votants, M. Jahn obtient 12 voix, M. Kiepert 13, M. Spiegel 2. – Au 3e tour, sur 26, M. Jahn 14, M. Kiepert 11, M. Spiegel 1.- En conséquence, M. O. Jahn ayant obtenu la majorité absolue des suffrages est déclaré correspondant de l'Académie à Bonn.

Pour le remplacement de M. FLEISCHER, et sur 26 votants, M. Spiegel obtient 14 voix au 1er tour, M. Brugsch 7 voix, M. Kiepert 5. — La majorité des voix étant acquise à M. Spiegel, il est déclaré correspondant de l'Académie à Erlangen.

Pour remplacer M. DE Rossi, M. Bonaini, au for tour, obtient 10 voix sur 26, M. Miklosich 7 voix, M. Brugsch 5, M. Kiepert 3, M. Madvig 1.-Au 2° tour, et sur 25 votants, M. Bonaini 14 voix, M. Miklosich 10, M. Brugsch 2, M. Kiepert 2. — Au 3e tour, M. Miklosich 12 voix, M. Bonaini 12 voix. - Au 46 tour, sur 25 votants, M. Miklosich obtient 13 voix, M. Bonaini 12. M. Miklosich est, en conséquence, déclaré correspondant de l'Académie à Vienne.

Sont offerts à l'Académie les ouvrages qui suivent:
I. Pour le concours du prix Gobert :

40 Histoire de Descartes avant 1637, etc., par M. Millet, agrégé de philosophie, etc. (1867, 1 vol. in-8°), 6 ex.

2° Etat économique et social de la France depuis Henri IV jusqu'à Louis XIV, par M. MOREAU DE JONNĖs, déjà présenté et renvoyé à la commission (les 5 exemplaires complémentaires).

II, Pour le concours des Antiquités de la France :
4. Chroniques salonaises, par M. Grimon; ms. en 2 vol. in-fol.

« ZurückWeiter »