Archives de l'art français, Band 1

Cover
Société de l'histoire de l'art français, 1907
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 194 - Monsieur, les assurances de la parfaite considération avec laquelle j'ai l'honneur d'être votre très humble et très obéissant serviteur.
Seite 423 - En attendant, commençons par le mettre dans un état présentable et n'ébruitons rien, ni le nom de l'auteur, ni le titre de l'ouvrage; ils ne seront que trop tôt connus, s'ils ont à l'être. Je vous prierai d'espacer les vers proportionnellement à leur longueur, et de choisir du papier vélin un peu fort. Quant à votre condition, soyez tranquille. Le boursicot du poète vous donne toute garantie. Avez-vous appris à Mme de Manci la fatale nouvelle qui vous pesait tant, et avec tant de raison,...
Seite 281 - Par-devant les Conseillers du Roi, notaires au Châtelet de Paris, soussignés, furent...
Seite 399 - His life was constant, cheerful servitude : Strange to the world, he wore a bashful look, The fields his study, Nature was his book ; And, as revolving seasons changed the scene From heat to cold, tempestuous to serene, Though every change still varied his employ, Yet each new duty brought its share of joy.
Seite 424 - Renvoyez m'en un second de grâce. Bien entendu que je vous en tiendrai compte en temps et lieu. — Nos seigneurs les journaux, grands et petits, grands ou petits, vous ont-ils traduit par-devant leurs tribunaux? Adieu. — Mes hommages à Madame. — Dites au petit de Métrai que je suis aussi bête, c'est-à-dire tout aussi enrhumé que lui. Si vous lui communiquez Othello, qu'il le lise ou ne le lise pas, qu'il n'en parle, ni n'en fasse des gorges chaudes. Quant à sa Fanny qui tourbillonne,...
Seite 312 - Je vis dernièrement chez M. l'archevêque de notre ville la gazette de Hollande qui touche fort à propos ce que l'on peut dire de la réputation de M. Le Brun par le parallèle qu'il en fait à l'incomparable M. de Corneille, que toute la postérité reconnoîtra toujours le roi des poètes, comme lui celui de tous ceux de son art, que personne n'imitera jamais, non plus que ce premier dans la poésie...
Seite 261 - J'accepte la tasse que vous m'envoyez avec plaisir et je vous suis infiniment obligé du choix que vous avez fait pour me laisser un souvenir agréable. Le maréchal Blûcher est cher aux Prussiens, et les Français lui rendront justice un jour.
Seite 367 - DES PEINTURES', SCULPTURES, GRAVURES, DESSINS, ET AUTRES OUVRAGES, EXPOSÉS Dans le Salon de l'Académie des Arts de la ville de Lille, depuis le Jeudi 3o Août jusqu'au 6 Septembre 1787 inclusivement. PAR Les Peintres, Sculpteurs, et autres Artistes, et Amateurs de la même Ville. ENSUITE De l'invitation de MM. LES MAGISTRATS. A LILLE, Chez la veuve HENRY, Imprimeur de MM. les Magistrats. MD CC. LXXXVII. EXPLICATION Des Peintures...
Seite 422 - Fût-il un chef d'œuvre, et précisément parce qu'il serait un chefd'œuvre, à moins que ce ne soit d'extravagance et de platitudes, je m'attends et dois m'attendre à toutes les entraves imaginables pour qu'il subisse heureusement les épreuves aux-quelles il va être soumis. L'influence italienne, qui pour sa part n'a pas moins contribué que l'insignifiante bonne musique del signor Cbelard à étouffer le pauvre Macbeth.

Bibliografische Informationen