Histoire de Gracchus Babeuf et du babouvisme: d'après de nombreux documents inédits, Band 2

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 317 - ... descendants ; car, outre qu'ils continuèrent ainsi à s'amollir le corps et l'esprit , ces commodités , ayant par l'habitude perdu presque tout leur agrément, et étant en même temps dégénérées en de vrais besoins , la privation en devint beaucoup plus cruelle que la possession n'en était douce ; et l'on était malheureux de les perdre , sans être heureux de les posséder.
Seite 174 - L'Apôtre du Code universel semble désirer qu'on accorde aux hommes de chaque état, pour l'ordre des successions, les mêmes droits dans tous les péis, et ceci serait fort bon. Mais le réformateur général voudrait qu'on procurât à tous les individus indistinctement, dans tous les biens et les avantages dont on peut jouir en ce bas monde, une porcion absolument égale, et cela me paraîtrait beaucoup meilleur'*'.
Seite 56 - Et, parmi les chardons qu'on ne peut arracher, Dans les sentiers secrets le sage doit marcher. La paix enfin, la paix, que l'on trouble et qu'on aime, Est d'un prix aussi grand que la vérité...
Seite 217 - ... qui vont se faire sur des gens de bien , amis de l'ordre et de la paix , mais incapables de trahir la dignité du nom français ; et dont les vertus, les lumières, le courage puissent nous aider à ramener notre peuple au bonheur.
Seite 24 - Les riches qui ne veulent pas renoncer au superflu en faveur des indigents sont les ennemis du peuple. 9. Nul ne peut, par l'accumulation de tous les moyens, priver un autre de l'instruction nécessaire pour son bonheur; l'instruction doit être commune.
Seite 310 - ... je n'ai qu'un regret bien amer à vous exprimer : c'est qu'ayant désiré fortement de concourir à vous léguer la liberté, source de tous les biens, je vois après moi l'esclavage, et je vous ' laisse en proie à tous les maux. Je n'ai rien du tout à vous léguer!
Seite 173 - Depuis la création, il a été vrai que les trois angles d'un triangle sont égaux à deux angles droits, et cela sera vrai jusqu'au jugement dernier et au delà.
Seite 26 - Je défie qu'on me soutienne qu'ils auraient consenti à cette réunion, si on les eut prévenus qu'il serait formé des institutions dont le résultat dût être que bientôt le plus grand nombre porterait toute la peine du travail, suerait sang et eau et mourrait de faim pour entretenir dans les délices et l'inaction une poignée de citoyens privilégiés. Mais, quand cela s'est cependant opéré, comme les droits éternels ne se prescrivent point, j'ai le droit par ma qualité d'homme de revendiquer...
Seite 24 - Il ya oppression quand l'un s'épuise par le travail et manque de tout, tandis que l'autre nage dans l'abondance sans rien faire.
Seite 188 - J'ai à vous répondre sur la représentacion, que j'aimerais à voir préférer cèle qui résulterait du sistème du réformateur du genre humain. Selon lui, chaque enfant en naissant se vérait aussi riche positivement que ceux dont il aurait reçu l'être, et encor que ses frères, que ses voisins, que tous les individus de son espèce; chaque membre d'un couple quelconque aporterait, en s'unissant, une fortune égale ; chaque mourant laisserait la Société entière héritière de tout son avoir,...

Bibliografische Informationen