Nouveaux synonymes français

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 469 - Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu'on vous fit ; — Faites constamment aux autres le bien que vous voudriez en recevoir.
Seite 226 - Celui qui gage pèse les raisons, les motifs, les autorités : celui qui parie calcule les chances, les prohabilités, les hasards de perte ou gain. Si l'on vous conteste un fait, vous gagerez impatiemment qu'il est vrai : si les avis sont partagés sur un événement incertain, vous parierez par amusement pour ou contre. L'amour-propre est ordinairement plus intéressé dans les gageures que la cupidité; on veut avoir raison : la cupidité l'est bien davantage dans les paris, on veut gagner de...
Seite 152 - ... fait réussir, ce qui a la ' puissance et la réduit en acte, nous est propice. Une influence plus importante , plus grande, plus puissante, plus immédiate , plus efficace , plus salutaire , distingue ce qui est propice de ce, qui n'est que favorable. Un client prie un patron de lui être favorable : le pécheur prie Dieu de lui être propice. Caton est favorable à Pompée : les dieux sont propices à César. L'occasion nous est favorable, et le destin -propice. Dans tous les cas, les personnes...
Seite 275 - L'homme froid et prudent hasarde peu ; l'homme ardent et intrépide risque beaucoup. Celui-ci fera des coups de main ; et celui-là des coups de tête. Dans le cours ordinaire des choses, qui ne hasarde rien n'a rien, dit le proverbe : dans les cas extrêmes, selon une autre façon de parler proverbiale, on risque te tout pour te tout.
Seite 107 - Bouhours avait observé que, dans le sens propre ces mots se confondaient assez souvent, et que nos meilleurs écrivains ne les distinguaient pas trop; mais le second est peut-être employé davantage au figuré. Quoi qu'il en soit, une différence incertaine dans l'usage ne constitue pas une différence réelle dans la valeur des mots.
Seite 140 - Cela seroit assez juste, sans la terminaison qui modifie le mot radical; mais il est faux que tout ce que vous portez soit un fardeau; il est certain que vous appelez fardeaux des masses pesantes destinées à être portées, etc. Enfin, selon notre auteur, le faix joint a Vidée de ce qu'on porte, celle d'une certaine impression sur ce qui porte.
Seite 52 - Emplir, Remplir. Remplir signifie rigoureusement emplir de nouveau. Selon la remarque de Vaugelas, on dit remplir un tonneau quand on en a déjà tiré, et qu'on remplit ce qui est vide.
Seite 195 - Des choses que la terre, les eaux, les rëgnicoles, les étrangers fournissent, le sel est la sorte, ou l'espèce, ou une des sortes que la rivière fournit pour telle destination; elle peut fournir aussi le poisson et autres denrées, ou bien on en tire d'ailleurs. Ainsi, pour un repas , l'un fournira le vin, l'autre les viandes, un troisième le couvert. Ainsi, dans une société de commerce, l'un fournit l'argent, l'autre son travail. La rivière fournit, ou donne, ou...
Seite 179 - Ce dernier mot n'est guère usité, quoique souvent écrit par les meilleurs auteurs du siècle de Louis XIV ; et le premier est plus élégant. Le mot badinage indique particulièrement la nature, le génie, l'esprit de l'action ou de la chose, ce qu'elle est en elle-même et dans son ensemble : badinerie exprime plutôt un trait particulier de badinage décoché en passant, et l'esprit ou l'intention de la personne qui fait l'action ou la chose. Des badineries forment un badinage, et non des badinages.
Seite 80 - S'enquérir dit plus que s'informer ; comme quérir dit plus que chercher, requérir que demander, etc. S'enquérir, en latin inquirere, c'est scruter, fouiller en dedans, dans le fond, intus queerere, comme le remarquent les vocabulistes. En demandant une chose à quelqu'un, on s'en informe ; en la demandant à plusieurs personnes, pour juger par leurs témoignages comparés, ou en pressant ou poursuivant de questions une personne instruite, on s'enquiert. Ce dernier verbe est l'espèce ; l'autre...

Bibliografische Informationen