Abbildungen der Seite
PDF

des membres de l’Ecole française d’At/zènes (50 ex.) ; — L° C ompte— rendu de la dernière séance publique de l’Académie des inscriptions et belles-lettres (5 ex.). — M. le ministre prie le Secrétaire perpétuel de transmettre à la Compagnie ses remercîments.

M. Jounmm, secrétairede la Commission du prix Gobert, fait le rapport suivant :

« La Commission chargée par l'Académie de l’examen des ouvrages présentés au concours pour le prix Gobert s’est réunie le vendredi 45janvier 4869. — Elle a nommé pour président M. Mwnr, pour secrétaire M. JOURDAIN. -—- Les ouvrages présentés au concours sont les suivants :1. Hist. des ducs de Bourbon et des comtes de Forez, par J. M. De la Mure, publiée pour la première fois d'après un ms. de la bibliothèque de Montbrison, etc., par M. De Chantelauze (4860-68, 3 vol. in-4"); -—- Il. Ethnogém’e gauloise, etc., par M. Roget baron de Belloguet (4858-68), 3 vol. in-8°; — III. Les finances françaises sous la Restauration, par M. le baron de Nervo, 4865-68, 4 vol. in-8°; -— IV. Archives de la Bastille, documents inédits recueillis et publiés par Fr. Ravaisson (Paris, 4866-68,3 vol. in-8°); —V.Hist. civile de l'armée, par Aug. Vitu (Paris, 4868, 4 vol. in-8°) ; -— VI. La France pontificale : Métropole d'Aiæ, Métrop. d'Avignon, par M. Fisquet (4 vol. in—8° s. d.) ; -— Vil. Les Epope’es françaises, par M. Gantier : t. 111 (Paris, 4868); — VIII. Hist. du commerce et de la navigation à. Bordeauæ, etc., par M. Fr. Michel, t. 11 (Paris, 4868, in—8°). — Ces ouvrages ayant été adressés à l’Académie dans les délais voulus et rentrant dans les conditions du concours, la Commission a été d'avis à l’unanimité qu’il y avait lieu de les admettre à concourir. — Il faut y joindre les deux ouvrages en possession du 4'" et du 2° prix, savoir: Les Epopées fran— çaises, par M. Gantier, t. I et Il; — Hisl. du commerce et de la navigation à-Bordeauæ, par M. Fr. Michel, t. l. — La Commission fera ultérieurement connaître à l'Académie le résultat de ses délibérations. ;.

L'ordre du jour appelle la nomination des Commissions de prix, et d’abord du prix ordinaire proposé, pour le concours de 4869, sur la question ainsi conçue : « Faire connaître l’économie politique de l’Egypte sous les Lagz‘des, etc. » — Sont nommés au scrutin de liste pour former la Commission d'examen : MM. BRUNET m’: Pnnsw, un ROUGÉ, Encan et MAURY.

L’Académie passe a la nomination de la Commission de numismatique pour juger les ouvrages envoyés ou évoqués au concours Allier de Hauteroche en 4868. — Sont nommés au scrutin membres de cette Commission: MM. DE Semer, DE LONG— m’mrn, BEULÉ et WADDING’I‘ON.

M. le SacaÉrmna pnnrmn~uL rappelle à l'Académie que l'année 4869 est la 3' échéance du prix fondé'par M. L. Fould en 4860. La 4" Commission mixte formée pour juger le concours de 4863 se composait de MM.Rsvusson, DE LoncrEmxn, BEULE pour l’Académie des inscriptions et belles-lettres; J. CLOQUET, pour l’Académie des sciences; lhrronrr pour l’Académie des beaux-arts. En 4866, seconde échéance du prix, il n’y eut pas lieu de renouveler la Commission, aucun ouvrage n'ayant été envoyé au concours.Cette année, au contraire, il y aura lieu au renouvellement de ladite Commission, où le regrettable M. Hrrronrr devra être remplacé dans tous les cas. Les autres membres sont rééligibles. Le SECRÉTAIRE PERPÉTUEL se propose, en conséquence, de ‘procéder à la séance prochaine au renouvellement des trois membres de l’Académie des inscriptions qui doivent la représenter dans la Commission mixte et de saisir ensuite les Aca— démies des sciences et des beaux-arts de la; nomination du membre qui doit représenter chacune d'elles. —— Cette proposi— tion est adoptée.

Le SECRÉTAIRE PERPÉ’I‘UEL passe à la présentation des livres :

4'‘ Au nom De M. Dnusuz, du tome I de son ouvrage intitulé : Le cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale : étude sur la formation de ce dépôt comprenant les éléments d'une histoire de la calligraphie, de la miniature, de la reliure et du commerce des livres à Paris avant l'invention de l'imprimerie (4868, 4 vol. grand in-8°), ouvrage faisant partie de l’Histoire générale de la ville de Paris.

2° Au nom de M. De Coussemakcr, correspondant, du 4° fascicule du tome III de son ouvrage ayant pour titre : Scriptorum de musica medii æoi nova series. ' '

3° Au nom de M. Wescher, des 4 opuscules suivants 2 I. Emtrait d'une Introduction à la poliorce’tique des Grecs; - Il. Fragment hist. inédit en dialecte ionien relatif au siége d'une cité gauloise ; — III. Fragments inédits de l'historien Priscus relatifs au siège de Noviodunum et à la prise de Naissos; — 1V. Fragments inédits de l'historien grec Aristodéme (extr. de la Revue arch. de 4868).

4° Au nom de l'auteur, et par l'entremise de MM. MÉMMÉE et BOULIN, de l'ouvrage intitulé :Antigùedades préhistoricas de Andalucia : Monumentos, inscripciones, armas, ustensilos, y otros importantes objetos pertenecientes as los tiempos mas remotos de su poblacion, par don Ma

. 1

nue! de Gôngora y Martinez (Madrid, 4868, in-8"), avec de nom— breuses planches et figures en photographie, lithographie et chromoIithographie. — Le Secrétaire perpétuel donne quelques aperçus des découvertes de haute importance pour l'histoire primitive des peuples du midi de la Péninsule, leurs arts, leurs mœurs, leurs communi— cations probables, à différentes époques, dont les résultats sont consignés dans cette importante publication, en distinguant toutefois les faits positifs, particulièrement ceux,qui concerneraient ce qu'on appelle l'âge de la pierre, des inductions plus ou moins systé— matiques, plus ou moins hasardées qu'en tire le savant profes— seur. *

5° Revue des questions historiques : 3' année, t. Vl, 2° livr., 4" janvier 4869, in-8".

6° Documents rares ou inédits de l'histoire des Vosges rassemblés et publiés au nom du COMITÉ n'msroma VOSGIENNE, par L. Duhamel, archiviste du département des Vosges, t. I, 4868. in-8".

'l° Recueil de notices et mémoires de la Société arch. de la prov. de

Constantine : 2'’ vol. de la 2° série.

8° Supplément a ‘la numismatique lilloise (partie monétaire), par Ed. van Houde (Lille,4868, br. in-8°). A

9° Revue numismatique : septembre et octobre 4868.,

40“ Revue archéologique : janv. 4869.

44° Revue de droit français et étranger : juillet-août 4868.

42° Annales de philosophie chrétienne : janv. 4869. / 43° Annales de la propagation de la foi : janv. 4869.

44° Le cabinet historique : octobre-novembre (868.

45° L'Investigateur : sept.—octobre 4868.

46° M. me Roucé fait hommage, au nom de M. Oppert, de la 2° édition de sa Grammaire assyrienne, édition fort augmentée, dont il expose les principaux mérites en insistant sur les ser—vices déjà rendus par la première, publiée dès 4859.

47° M. WALLON présente, de la part de M. Calfieux, D‘ ès—lettrcs, archiviste de la'ville de Valenciennes, l’ouvrage intitulé : Commen cements de la régence d’Aubert de Baviére (4 357-4 362).

48° M. EGGER fait hommage d'un ouvrage publié sous sa direction et qui peut être considéré comme une introduction classique à la philologie comparée. Cet ouvrage est intitulé : Manuel pour l'étude des racines grecques et latines avec une liste des principauœ dérivés

français, précédé de notions élémentaires sur la phonétique des langues

grecque, atine et française, par Anatole Bailly, professeur agrégé au lycée impérial d’Orléans. —- M. EGGER saisit cette occasion d'appeler l'attention de l‘Académie sur le 2' Supplément que vient de

publier a son Annuaire l'Association formée à Paris pour l'encouragcment des études grecques en France.

49° M. DE WIT’I‘E, au nom de la Société bibliographique, fait hommage des tomes I et Il de la Revue bibliographique universelle, l" an— née, publiée par cette Société (4868, 2 vol. in-8‘).

Séance du vendredi 22.
i

PRÉSIDENCE DE M. REGNIER. \

Le procès—verbal de la séance précédente est lu et la rédaction en est adoptée.

Il est donné lecture de la correspondance ofiicielle.

Par un message, en date du 49 janvier, M. le Ministre de l’in»struction publique, d’après la demande,adressée au nom de l’Académie, lui communique, pour les éditeurs du Recueil des historiens des Croisades, le manuscrit de la bibliothèque de l’Arsenal contenant les Notes de Du‘ Cange sur Aune Comnène et portant le n° 70, in-folio. — (le manuscrit a été remis immédiatement à M. MILLER par le Secrétaire perpétuel.

Par une seconde lettre, du 20, M. le directeur du personnel,‘ au nom du Ministre, accuseréception du manuscrit de M. Dumont, membre de l’Ecole française d’Athènes, intitulé Inscriptions ce’ramiques de la Grèce, ainsi que des exemplaires du Rapport fait à l’Académie sur ce travail.

Sont lues successivement, dans l'ordre des dates, les lettres de MM. Fauche,Dei‘rémery, Huillard-Bréholles, Oppert et D’Hervey de Saint-Denys, qui déclarent se mettre sur les rangs pour la place de membre ordinaire vacante par suite du décès de M.‘ VINCENT, et rappelant brièvement leurs titres.

M. le PRÉSIDENT fait connaître qu’un mois s'étant écoulé depuis la notification de la nouvelle perte éprouvée par l'Académie dans la personne de M. WELCKER, associé étranger à Bonn, il y a lien de la consulter sur son remplacement. — L’Académic consultée décide au scrutin et à l’unanimité qu’il y a lieu au remplacement. Quant a l'époque, elle fixe au préalable le jour de la prochaine séance pour la nomination de la Com— mission qui doit présenter une liste de trois candidats.

L’ordre du jour appelle la nomination des trois membres de l’Académie qui doivent faire partie de la Commission mixte chargée de juger les ouvrages envoyés pour le prix fondé par M. L. Fould. -— Sont nommés au scrutin pour cette Commission a la majorité absolue, sur 34 votants, les trois membres rééligibles qui en faisaient précédemment partie : MM. Rsvussou, DE LONGPÉBIER et BEULÊ.

L’Académie se forme en comité secret.

La séance étant redevenue publique, M. le Srcmirxmn mura’:— TUEL donne lecture de son Rapport sur les travauæ des Commissions de publication de cette Académie, pendant le deuxième semestre de l'année 4868.

P
MESSIEURS,

Quoique des retards, non{d'impression_, mais de tirage m'empêchent de placer sous vos yeux, dès amourd’hu1, les résultats de plusieurs de vos travaux parvenus au terme d'un volume, tous ou presque tous n'en ont pas moins marché avec activité dans le cours du semestre qui vient de finir. Quelques—uns, qui langurssarent depuis longues années, ont été repris en sous—œuvre, réorgamsés, poussés en avant; d‘autres ont commencé à recevoir des compléments qui leur man— quaient et qui les mettront dans toute leur valeur. '

Pour suivre l’ordre habituel, et commencer par nos grandes collec— tions d'histoire, soit politique, soit littéraire, et de diplomatique, le tome XXIII du recueil des Historiens de la France s’est avancé de trente feuilles, c‘est-à—dire de la soixante-seizième à la cent sixième, tirées ou bonnes à tirer. Quarante placards environ sont en épreuves; la copie du reste du volume est livrée à l'imprimerie ou prête à l’étre. ,

Le tome IV des Historiens occidentauæ des Croisades compte aujour— d‘hui vingt-quatre feuilles tirées au_lieu de dix, huit bonnes à tirer, dix en épreuves, huit en composition. Il reste à l'imprimerie pour douze feuilles de copie; et le reste du volume peut être livré. _

Quant au tome 4" des Historiens orientauœ des Croisades, depuis tant d’années sur le métier, et qui devait inaugurer la série des auteurs arabes, la nécessité a été reconnue par la Commission des travaux littéraires, après un long examen, de réimprimer la traduction

« ZurückWeiter »