Abbildungen der Seite
PDF

/

M, NAUDET commence la lecture d'un mémoire ayant pour titre :Du personnel administratif dans les provinces au—déssous des magistrats.

L’Académie se fo rme en comité secret.

Séance du vendredi 9.

PRÉSIDENCE DE M. BEGNIER.

Le procès-verbal de la séance précédente est lu et la rédaction en est adoptée.

Il n'y a pas de correspondance officielle.

L’Académie passe immédiatement à la présentation des livres:

M. le SECRÉTAIRE PERPÉTUEL dépose sur le bureau le tome XIII (4 869, in-f°) de la nouvelle édition du Recueil des historiens des Gaules et de la France, publiée, sous la direction de M. Léopold Delisle, par l'éditeur V. Palmé. Ce volume, dont les épreuves ont été revues avec un grand .soin par M. Tuetey, archiviste aux Archives de l'Empire, sera très-prochainement suivi du tome I.

Sont offerts en outre à l’Académie :

4°Manuel d'épigruphie chrétienne d’uprés les marbres de la Gaule, accompagné d'une bibliographie spéciale, par Edm. Le Blant, membre de l'Institut (Paris, 4869, in-4 2) .

2° Bulletin de l’Ecole française d'Athénes : n°’ 5 et 6 (nov. et déc. 4 868).

3° Revue numismatique : nov. et déc. 4868.

4° Revue archéologique du midi de la France, publiée par M. Bruno Dusan : vol. ‘Il, n‘‘5 6 et 7 (in-4°).

M. Naum«zr achève la première lecture de son Mémoire sur le personnel administratif dans les provinces au—dessous des magistrots.

M. heuormant poursuit la lecture de son Mémoire sur la géographie et l'histoire de l'Arabie d'après les inscriptions assyriennes.

L'Académie se forme en comité secret.

Séance du vendredi 16.

PRÉSIDENCE DE M. REGNIER.

Le procès—verbal de la séance précédente est lu et'la rédaction en est adoptée.

Il n'y a pas de correspondance officielle.
L’Académie se forme en comité secret.

La séance étant redevenue publique, M. NAUDET commence la seconde lecture de son Mémoire sur le personnel administratif dans les provinces au-dessous des magistrats.

M. Lenormant continue la lecture, en communication, de son Mémoire sur la géographie et l'histoire de l’Arabie d'après les in— scriptions assyriennes.

'

M. le SECRÉTAIRE PERPÈ‘I‘UEL dépose sur le bureau le tomel de la réimpression du Recueil des historiens des Gaules et de la France, exécutée par l'éditeur M. Victor Palmé et dont le XIII", le dernier de la série bénédictine, a été présenté dans la précédente séance. Les épreuves de ce nouveau volume ont été revues avec un trèsgrand soin par M. Ruelle, attaché au Ministère de l’Iustruction publique.

Sont présentés, en outre, les ouvrages suivants àtitre d’hommages :

1° Deux mémoires de M. Henri Martin, correspondant de l’lnstitut, doyen de la Faculté des lettres de Rennes, l’un, Sur la date historique d'un renouvellement de la période sothiaque, l’antîquité et la consti— tution de cette période égyptienne (l 869, iu-t°); l'autre sur cette ques— tion : La précession des équin0æes a-t-elle été connue des Egyptiens ou de quelque autre peuple avant Hipparque? (4869, in-4‘’). — Tirages à part du tome VH1, 4" partie, du Recueil des savants étrangers, qui paraîtra prochainement. .

2° Sur la question de I‘Atlantt‘dc, quelques remarques linguistiques par M. G. de Dumast, correspondant de l’Académie. — Extr. du L Mil des Mém. de l’Académie de Stanislas.

3° Antiquités d’Eleusis, feuilles et recherches, en4860, par M. Lenor—

mant (5 articles accompagnés de 3 planches, dont 4 double, insérés dans la Revue de l’architecture et des travauæ publics pour 4868, in-fol.).

4° Annuaire de l’Institut des provinces, des Sociétés savantes et des Congrès scientifiques : t. XXI° (4 869, in-8").

5° Mémoires couronnés de la Société d'ethnographie : t. 4", partie 4, comprenant un Mémoire sur l'ethnographie de la Tunisie par Moïse Schwab (Paris, 4868, in-8°).

6° Revue archéologique : avril 4869.

7° Annales de philosophie chrétienne : février 4869.

8° Revue Orientale : mars 4869.

9° Article de M. A. Dupré, archiviste, sur la notice intitulée : M. Pardessus, sa vie et ses œuvres, de M. Eloy, D“ en droit, couronnée par l'Académie de législation de Toulouse en 4866 (Br. in—42 de 7 pp. extr. du Journal du Loir-et-Cher, du ‘7 mars 4869).

40° M. RENIER fait hommage, de la part de M. Henzen, correspondant de l’Académie, de la Relation, publiée par lui, au nom de l'Institut de correspondance archéologique de Rome, des fouilles opérées dans le bois sacré des frères Arvales, aux frais de LL. MM. Guillaume et Augusta, roi et reine de Prusse, par MM. Ceccarelli (en italien), Rome, 4868, in-fol. avec 5 planches et de nombreuses inscriptions dans le texte. -— M. Rumen fait ressortir, avec la compétence qui lui appartient, les résultats principaux de ce savant travail.

44° M. RENIER présente également une feuille intitulée : Inscrip— tions de la Turquie d‘Europe :Lettre à M. Henzen, par M. Em. Desjardins (Extr. du Bulletin de l'Institut de corresp. archéol. de Rome 4869, in-8°).

42° M. Huuunn-Bmiuouus fait hommage, au nom de l'auteur, de l’ouvrage ayant pour titre : Histoire de la Gréce au moyen-âge, par M. le Dr Karl Hopf, professeur ordinaire et 4" bibliothécaire a Kœnigsberg (Leipzig, 4868, in-4°. —En allemand). —- M. Huit.— LARD-BRÉHOLLIÆS appelle l’atlentiou de l’Académie sur ce travail important qui jette de nouvelles lumières sur un sujet qui n'avait point encore été aussi approfondi, et qui embrasse, de fait, en trois

ANNÉE 4869. 7

périodes, depuis 395, le moyen-âge et l'histoire moderne de la Grèce jusqu'au réveil de 4824.

Séance du vendredi 23.

PRÉSIDENCE DE M. REGNIEB.

Le procès-verbal de la séance précédente est lu et la rédaction en est adoptée.

il n'y a pas de correspondance otlicielle. .

M. NAUDET continue la seconde lecture de son Mémoire sur le personnel administratif dans les provinces art-dessous des magistrats.

Sont présentés parle Sncminmn PERPÉ‘I‘UEL, les ouvrages suivante:

4° Au nom de M. DE Wrrrs, associé étranger, La statue colossale de bronze représentant Hercule trouvée au théâtre de Pompée, Discours, etc. EXtr. des Annales de l'Institut de correspondance archéologique, t. XL, avec une planche de médailles, et une grande planche gravée du monument découvert, aujourd'hui au musée du Vatican.

2° Au_ nom de M. me: ROSSI, associé étranger, Sul tempio d’Ercole e delle Muse nel portico di Filippo, discorso, etc. (Extr. du Bulletin de l’Institut arch.: janv. 4869). ‘ '

3° Au nom de M. Mariette, correspondant, Sur les tombes de l'artcien empire à Saqqaräh (extr. de la Revue archéol. de 4869, avec 3pl.).

4° De la part de M. Henri Martin, correspondant : Les sciences et la philosophie, Essais de critique philosophique et religieuse (Paris, 4869, in—42).

50 De quelques espèces de monnaies grecques mentionnées dans les auteurs anciens et dans les inscriptions, par M. Fr. Lenormant (Extr. de la Revue numismatique, t. XII, 4867, in-8°).

6° Panstenographiwn. — Journal _(en allemand) pour la connaissance des systèmes sténographiques de toutes les nations, publié sous les anspices du Ministre de l'Intérieur du royaume de Saxe par les professaura H. Krieg et Dr Zeibig, etc. : 4“ vol., 4" livr. avec 48 pl. autoär. (Leipzig, 4869, in-8").

‘7° On the centurz‘atian of Roman Britain, Mémoire communiqué à la

.-:. .

Sec. des antiquaires par Henri—Charles Caste, esq. (Londres, 4869,
in-S° ). —- Extr. de l’Archæolcgiu, vol. XLII.
8° Sur la composition du Coran. — Leçon d'ouverture du cours de
M. Hartwig Derenbourg à la salle Gerson (Extr. de la Revue des
cours littéraires, 4868-69, 11“ ‘40).

M. F0ucart, ancien membre de l’Ecole française d’Athénes, donne communication d'une inscription inédite qu'il a copiée a Tégée en 4868. C'est un décret rendu par la ligue arcadienne

pour conférer la proxénie a I’Athénien Phylarchcs. A la suite, est v

la liste des démiurges de dix cantons de l’Arcadie.

Voici les faits que l'auteur établit par l'étude de cette inscription. Il y avait, dans la ligue arcadienne, deux assemblées dis— tinctes: le conseil, BouhY’], composé des démii1rges envoyés parles difl’érents cantons, et les Dix Mille. Le vote des deux assemblées était nécessaire pour les décisions qui intéressaient la ligue tout entière—Dans le conseil, chaque canton, sauf deux exceptions, avaitcinq députés, Mégalopolis en avait le double. — Les Cyan— riens et les Mænaliens, dont les villes avaient été dépeuplées et soumises a la domination de la nouvelle capitale, avaient reoeuvré leur indépendance. ' ,

La date de ce décret est fixée par l'examen des cantons arcadiens nommés ou omis dans la liste des démiurges. L'auteur, en étudiant l'histoire de chacun de ces cantons, prouve que la date de ce décret doit être fixée a l'année 224, pendant les négo— ciations que Cléoméne entama avec les Achéens, après sa victoire prés de Dymae. A cette époque,le roi de Sparte occupait les can— tons de l‘Arcadie qui sont nommés dans la liste des démiurges; Mégalopolis consentait a envoyer des députés à. l’assemblée ; les cantons de l’Arcadie qui ne sont pas nommés étaient alors au pouvoir des Achéens,’ des Eléens ou’ des Etoliens. La réunion de cette assemblée était conforme a la politique de Cléoméne qui promettait aux peuples du Péloponnése de rétablir leur ancienne constitution. v ' L'Athénien Phylarchos honoré par ce décret était probable—

ment l'historien Phylarchcs, partisan zélé de Cléoméne ‘et de ses alliés.

« ZurückWeiter »