Histoire générale de l'etablissment du Christianisme, Band 2

Cover
Marc Aurel Frères, 1838
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 314 - Et je te donnerai les clefs du royaume des cieux , et tout ce que tu auras lié sur la terre sera aussi lié dans les cieux , et...
Seite 361 - Si tu veux violer ce qui a été jusqu'à présent soumis à la rigueur de » nos règles , sache que je me refuserai à tes dons et à tous tes secours; » et si tu es venu ici pour détruire les retraites...
Seite 214 - ne veut pas la mort du pécheur, mais qu'il se convertisse et qu'il vive ', » prolonge souvent le temps de la pénitence.
Seite 361 - Colomban, d'un esprit fier et plein de courage , répondit au roi qu'il n'avait pas coutume d'ouvrir l'entrée de l'habitation des serviteurs de Dieu à des hommes séculiers et étrangers à la religion ; mais qu'il avait des endroits préparés et destinés à recevoir tous les hôtes. Le roi lui dit : « Si tu desires « t'acquérir les dons de notre largesse et le secours de « notre protection, tu permettras à tout le monde « l'entrée de tous les lieux du monastère.
Seite 114 - Diane ; ils y jetèrent des cordes , et eom»•raencèrent à la tirer, mais tous leurs efforts ne pouvaient »parvenir à l'ébranler. Alors je me rendis à la basilique, »me prosternai à terre, et suppliai avec larmes la misé»ricorde divine de détruire, par la puissance du ciel, »ce que l'effort terrestre ne pouvait suffire à renverser. »Après mon oraison, je sortis de la basilique, et vins » retrouver les ouvriers ; je pris la corde , et aussitôt que
Seite 114 - J'avais déjà brisé les autres idoles , ce qui était plus facile. Beaucoup se rassemblèrent autour de la statue de Diane ; ils y jetèrent des cordes , et commencèrent à la tirer ; mais tous leurs efforts ne pouvaient parvenir à l'ébranler. Alors je me rendis à la basilique...
Seite 239 - Car l'exercice corporel est utile à peu de chose; mais la piété est utile à toutes choses, ayant les promesses de la vie présente et de celle qui est à venir.
Seite 361 - ... dans la suite. Déjà, d'un pas téméraire, le roi avait pénétré dans le réfectoire ; épouvanté de ces paroles, il retourna promptement dehors. Il fut ensuite assailli des vifs reproches de l'homme de Dieu , à qui...
Seite 314 - Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon • Église, et les portes de l'enfer ne prévaudront «point contre elle...
Seite 113 - Ma nourriture était un peu de pain et d'herbe, « et une petite quantité d'eau. Mais il commença à accourir vers « moi une grande quantité de gens des villages voisins. Je leur « prêchais continuellement que Diane n'existait pas, que le simu* lacre et les autres objets auxquels ils pensaient devoir adresser « un culte n'étaient absolument rien.

Bibliografische Informationen