Tableau des révolutions de l'Europe: depuis le bouleversement de l'Empire romain en Occident jusqu'à nos jours, Band 1

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 114 - C'est en cette confiance que , pour l'honneur et la défense • de l'Église, de la part de Dieu tout-puissant, Père, Fils et " Saint-Esprit , et par votre autorité , je défends à Henri , fils « de l'empereur Henri , qui , par un orgueil inouï, s'est élevé « contre votre Église, de gouverner le royaume teutonique et • l'Italie ; j'absous tous les chrétiens du serment qu'ils lui ont •, fait ou feront, et je défends à qui que ce soit de le servir
Seite 114 - ... à qui que ce soit de le servir comme roi , car celui qui veut donner atteinte à l'autorité de votre Église mérite de perdre la dignité dont il est revêtu; et parce...
Seite 115 - Seigneurs très saints, que le monde entier comprenne et sache que si vous pouvez lier et délier dans le ciel, vous pouvez sur la terre ôter...
Seite 88 - ... année un traité avec le pape Nicolas II , par lequel ce pontife lui confirma la possession des duchés de la Fouille et de la Calabre , et lui en accorda l'investiture , en lui promettant aussi celle de la Sicile , dès qu'il en auroit chassé les Grecs et les Arabes. Robert se reconnut à son tour vassal du pape , et s'engagea à lui payer un tribut annuel de douze deniers de Pavie pour chaque paire de bœufs des deux duchés ' . Ce fut immédiatement après ce traité , que Robert Guiscard...
Seite 225 - supplie et requiert le peuple de votre « royaume, pour ce qui lui appartient, que ce « soit fait, que vous gardiez la souveraine « franchise de votre royaume, qui est telle que « vous ne reconnaissiez de votre temporel « souverain en terre, fors que DIEU; et que « vous fassiez déclarer, si que tout le monde « le sache, que le pape Boniface erra mani...
Seite 225 - France, supplie et requière le pueuble de vostre royaume, pour ce que il appartient que ce soit faict, que vous gardiez la souveraine franchise de vostre royaume , qui est telle que vous ne recognissiez de vostre temporel souverain en terre fors que Dieu...
Seite 156 - On y enseignait les sept arts libéraux , savoir: la grammaire, la rhétorique , la dialectique , l'arithmétique , la géométrie , l'astronomie et la musique.
Seite 244 - Puis n'ont -il garde d'esgarer: Contre l'estoile va la pointe, Por ce sont li marinier cointe . De la droite voie, tenir.
Seite 263 - Charles , s'étant rendu maître de Naples et de la personne de la reine , la fit mourir , et se maintint sur le trône contre son adversaire , Louis d'Anjou, qui ne recueillit de la...
Seite 272 - tu semblât être au premier abord , n'éloit cependant que foiblement cimentée. Un système fédératif de trois monarchies , divisées entre elles par des jalousies réciproques, par une diversité de formes, de lois et de coutumes, n'offroit rien de solide ni de bien durable.

Bibliografische Informationen