Abbildungen der Seite
PDF
[ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

AVERTISSEMENT.

[ocr errors]

5j%,uon les livres qui sont entre les mains des . ^Jlidèles, nons ne pensons pas qu'il y en ait de 1 -y plus instructifs et de plus propres à exciter l'iut% :'\ térét, queceux qui, sous le nom modeste d'Ei V31, Cologe ou de Paroissien , renferment l'office ^T«3complet de l'Église. Dans cette suite si bien distribuée de psaumes, d'hymnes, d'oraisons. et surtout d'épîtreset d'évangiles, l'âme chrétienne trouve des prières pour tous les besoins de la vie, des leçon* t i '' pour tous les âges et pour toutes les conditions. C'est le livre indispensable à tont chrétien qui veut remplir ses devoirs religieux avec exactitude, et assister : i régulièrement aux offices et aux solennités de l'Église. Mais onavait remarqué avec peine que la plupart des livres de luxe qui paraissent sons le titre d'HEURES .' Nouvelles , ou Heures Royales , etc., étaient loin d'être complets, et que même la plus grande partie des offices y était omise. D'un autre côté, ceux qui ne laissent rien à désirer sous ce rapport restent d'ordinaire fort imparfaits sous le rapport de l'exécution matérielle : perfectionner les uns, compléter les autres, tel a été le but des éditeurs. Le public jugera .. .

jusqu'à quel point ils ont réussi.
Ce qui distingue encore notre Livre N'heures des

.V'i

autres du même geure, c'est qu'il contient sur les . '.
principales l'êtes de l'année des explications bistori-
iiues et morales qui en l'ont connaître le but et l'in

'••A stitution , et indiquent les moyens de les célébrer dignement. On y a joint de courtes instructions sur la r^

"v "l prière et le sacrifice de la Messe, ainsi que sur les sacrements de Pénitence et d'Eucharistie, et sur les dispositions pour les bien recevoir.

Les ornements qui l'accompagnent ont été aussi le sujet d'une attention scrupuleuse. 'Les éditeurs ont compris que des compositions l'ri- £ 1

': ;.' voles et sans aucun caractère religieux ne seraient

i que des objets de distraction condamnables dans un

pareil livre. Ils espèrent que les fidèles retrouveront

'dans les dessins qu'ils leur offrent le sentiment émi- tÇ;

nemmeut chrétien qui caractérise les chefs-d'œuvre j de l'art au moyen âge.

M. Gérard-Séguin, peintre, M. Daniel Ramée,ar- N/j cbilecte, ont concouru, l'un pour les figures, l'autre UJ pour les ornements, à embellir cette édilion. Tous '•;.!' deux, animés du même esprit, réunis par la même pensée chrétienne, ont puisé aux sources antiques et vénérables de la l'oi de nos pères les types de ces compositions que nous offrons comme l'expression d'un art qui cherche à plaire au cœur autant qu'aux yeux, à l'âme plutot, qu'aux sens, comme les seuls accompagnements, en un mot, qui soient dignes du texte qui l'ait le sujet de ce livre.

Les éditeurs présentent cet ouvrage aux fidèles avec d'autant plus deconfiauce qu'il parait sous lesauspices de l'autorité ecclésiastique. Tout a été revu avec soin !^ par M. l'abhé Affre, vicairegénéral du diocèse; et monseigneur l'Archevêque a sanctionné leur travail en voulant bien leur donner son approhation.

[graphic]
[graphic]
[graphic]
[ocr errors]

n distingue dans le calendrier des Fêtes Moriles qui

Ine tombent pas toujours au même quantième du

Imols, et qui sont désignées nu tableau suivant. C'est

le Jour auquel on célèbre la fête de Pflques qui décide

du Jour où Ton célèbre les autres fêtes.

Les Fêtes non Moriles reviennent toujours au même quantième du mois. Ainsi la Circoncision se célèbre toujours le \ ,* janvier, PLplpha n le le 6 Janvier, etc.

La Lettrr Nominicale est ainsi appelée parce qu'elle est destinée a désigner successivement chaque année le Jour du dimanche. Dans les années bissextiles, il y a deux lettres douunicales. La preuuère désigne le dimanche depuis le t"r Janvier Jusqu'au 21 février; la seconde désigne les autres dimanches de Tannée.

[ocr errors]
[graphic][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[merged small][table]
« ZurückWeiter »