Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

Seigneur, entre dans le lieu Infert coelo faciem
de son repos, et prend pos- Arca viva Domini.
session de la gloire qui l'at-
tend dans le ciel.

Le Fils de Dieu, en ve- Christum , quum huc nant sur la terre, ne trouve

venerat, point de demeure plus digne Quo mater susceperat, de lui, que le chaste sein de Non est venter purior. cette bienheureuse Vierge.

Et lorsqu'il l'appelle à lui In quo, dum hinc redans les cieux, il la place sur

vocat, un trône élevé au-dessus de Matrem Christus collotoutes les créatures.

cat,

Thronus non est celsior. C'est à présent, ô Jésus ! Quæ te, Christe, geque nous appelons bienheu

nuit; reuse celle qui vous a mis Quæ lactenlem aluit, au monde, et nourri dans Nunc beatam dicimus. votre enfance.

Mais nous reconnaissons Imo, quod crediderit, en même temps que c'est Quod sibi viluerit, par sa foi et son humilité, Hinc beatam novimus. qu'elle a mérité le bonheur dont elle jouit.

O Vierge sainte, qui êtes O præ mulieribus, bénie plus que toutes les Quin et præ cælitibus, femmes, et même que les Benedicta filia: esprits célestes!

Maintenant que vous pui. Hauris unde plenior, sez dans la source des grâces, Hoc e fonte crebrior faites-en descendre sur nous Stillet in nos gratia. une pluie abondante.

Présentez vous-mêmes Ad Deum ut adeant, nos væux et nos prières a Per te vota transeant ; Dieu; refusera-t-il une Mère Non fas Matrem rejici.

[merged small][ocr errors]

qu'il aime si tendrement? Amet tuam Galliam, Demandez-lui qu'il regar. Regi det justitiam, i de avec bonté la France que Plebi pacem supplici. vous protégez; qu'il donne Amen.

au Roi la justice, et la paix

au peuple. SOITE DU SAINT ÉVANGILE SELON SAINT LUC, chap. 10. Din ce temps-là, Jésus entra dans un bourg, et une Vfemme, nommée Marthe, le reçut en sa maison. Elle avait une soeur, nommée Marie, qui, se tenant assise aux pieds de Jésus, écoutait sa parole. Mais Marthe était fort occupée à préparer tout ce qu'il fallait. Elle se présenta devant Jésus, et lui dit : Seigneur, ne considérez-vous point que ma swur me laisse servir toute seule ? Dites. lui donc qu'elle m'aide. Le Seigneur lui répondit : Marthe, Marthe , vous vous embarrassez du soin de bien des choses. Cependant une seule est nécessaire : Marie a choisi la meilleure part, qui ne lui sera point ötée.

OFFERTOIRE. Beatam me dicent Toutes les générations omnes generationes , m'appelleront heureuse, quia fecit mihi magna parce que le Tout-Puissant, qui potens est, et sanc- dont le nom est saint, a fait tum nomen ejus. en moi de grandes choses.

SECRÈTE. noe nos dons deviennent agréables à votre infinie Wmiséricorde, Seigneur, par les prières de la sainte Mère de Dieu, que vous avez couronnée d'une gloire inestiniable en la retirant du siècle présent, selon la condition de sa nature mortelle, et que vous nous inquiétez et vous vous donnez dans le ciel pour une puissante protectrice, par son intercession auprès de votre divine Majesté : Nous vous.... par le même N. S. J.-C.

[ocr errors]

COMMUNION. Vous êtes, 0 Vierge sainte, W Benedicta es tu, filia, celle que le Seigneur, le a Domino Deo excelso, Dieu très-haut, a bénie plus præ omnibus mulierique toutes les femmes qui bus super terram : quia sont sur la terre; car il a hodie nomen tuum ita rendu aujourd'hui votre magnificavit, ut non nom si célèbre, que les recedat laus tua de ore hommes ne cesseront jamais hominum. de vous louer.

POSTCOMMUNION. Dieu! qui glorifiez les humbles , et qui avez en ce Ujour élevé la bienheureuse Vierge Marie au-dessus des anges : accordez à ceux que vous avez nourris du pain céleste, dans cette solennité, la grâce de l'bumilité qu'elle a pratiquée sur la terre; afin de mériter d'avoir part à la gloire dont vous l'avez récompensée dans le ciel. Par N. S. J.-C.

ANT.

A VÊPRES. Psaumes du jour de la Conception. 109) E Roi commanda ANT. O RÆCEPIT rex à ses officiers de

Siis qui in confaire venir de

spectu ejus Xavant lui la Reine, Vportant le diadè

bant, ut inme sur sa tête. oc troducerent

Reginam coram se, posito super caput ejus

diademate. ANT. Le Roi se leva, et ANT. Surrexit rex in vint au-devant d'elle; et on occursum ejus; positus

i ministra

que est thronus Malri mit un trône pour la Mère Regis, quæ sedit ad dex- du Roi, qui s'assit à sa teram ejus.

droite. ANT. Habuit gratiam Ant. Elle s'acquit dans le et misericordiam co- cour et dans l'esprit du Roi ram Rege super omnes une considération plus gran. mulieres; fecitque eam de que toutes les autres regnare.

femmes ; et il la fit régner. ANT. Rex dedit Regi. ANT. Le Roi donna à la næ omnia quæ voluit et Reine tout ce qu'elle désira petivit ab eo.

et ce qu'elle lui demanda. ANT. Benedixerunt ANT. Tous d'une voix la eam omnes una voce, bénirent, et lui dirent : Vous dicentes : Tu gloria Je- êtes la gloire de Jérusalem , rusalem, tu honorifi. vous êtes l'honneur de notre centia populi nostri. peuple.

CAPITULE. Judith., 15. DÉNI soit le Seigneur, car il a rendu aujourd'hui votre Dnom si célèbre, que votre louange ne sortira jamais de la bouche de ceux qui se souviendront éternellement de la puissance du Seigneur.

HYMNE. n Vos ætherei, plau- TSPRITS célestes, faites

dite, cives : Déclater vos transports de Hiec est illa dies clara joie : voici le jour sacré du

triumpho, triomphe de Marie, où cette Qua matrem placida bienheureuse Mère du Très

morte solutam Haut, après une mort douce Natus, siderea suscipit et tranquille, est reçue par aula.

son Fils dans le royaume

éternel. Quæ non, Virgo, tibi Avec quelle abondance ne

dona rependit! répand-il pas ses dons sur Celi divitias explicat vous, Vierge sainte! il dé

[ocr errors][ocr errors]

AC

ploie toute sa magnificence

omnes : en votre faveur. Vous aviez Verbum vestieras carrevêtu d'un corps le Verbe n e: vicissim éternel ; le verbe vous revêt Te Verbum proprio luà son tour de sa propre lu- mine vestit. mière.

Celui qui se cacha sous le Qui velo latuit carnis, voile de notre chair se

aperti inontre à vous sans nuage, Pleno te satiat Numinis et vous rassasie de sa divi.

haustu : nité : vous le nourrites au. Et quem virgineo lacle trefois de votre lait: jour

cibasti, d'hui il se donne lui-même In jugem tibi dat se Deà vous pour être éternelle us escam. ment votre nourriture.

Combien est grand le pou. O concessa tibi quanta voir qu'il vous accorde! et potestas ! quelles grâces ne procurez- Per te quanta venit gra. vous pas à la terre! Elevée t ia terris! au dessus de tous les bien- Cunctis cælitibus celheureux, vous ne recon- sior una , naissez que le Très-Haut au- Solo facta minor, Virdessus de vous.

go, Tonante. Daignez, ô Reine pleine Quæ regina sedes de bonté, de ce trône subli- proxima Christo, me où vous êtes assise au- Alto de solio vota tuo. près de Jésus-Christ, rece

ram voir les veux de vos servi- Audi ; namque potes teurs : Vierge mère, vous flectere natum, pouvez fléchir votre Fils : Virgo mater : amas nos vous nous aimez aussi com quoque natos. me vos enfants.

Gloire au Père qui a voulu Divinæ soboli qui da. donner à son Fils éternel une

re matrem mère sur la terre ; gloire au In terris voluit gloria

« ZurückWeiter »