Abbildungen der Seite
PDF
EPUB
[graphic]

Patri:

Fils qu'une Vierge a enfanté; Cujus Virgo parens, glo- gloire à vous, Esprit saint, ria Nato :

par l'opération duquel elle Quo fæcunda tibi glo- est devenue féconde. ria, Flamen. Amen.

Ainsi soit-il. 1. Posuisti , Domine, . Seigneur, vous avez mis in capite ejus coronam. sur sa tête une couronne. R. R. De lapide pretioso. De pierres précieuses.

A Magnificat. ANT. Respexit Deus ANT. Dieu a regardé la humilitatem ancillæ bassesse de sa servante : désuæ: ecce ex hoc beatam sormais tous les siècles m'apme dicent omnes gene- pelleront bienbeureuse rationes; quia fecit mihi pour les grandes choses que magna qui potens est. le Tout-Puissant a faites en

ma faveur. Après Vêpres, on fait une procession solennelle pour le væu

de Louis XIII, en 1638.

[ocr errors]
[ocr errors]
[graphic]

corde sur la France qu'un roi très-pieux a confiée par un veu perpétuel à la garde de cette puissante Vierge : Vous qui vivez, etc.

On fait mémolre du dimanche occurrent.

LECTURE DU LIVRE DE JUDITH, chap. 15. Vous êtes celle que le Seigneur, le Dieu très-haut,

V a bénie plus que toutes les femmes qui sont sur la terre. Béni soit le Seigneur qui a créé le ciel et la terre, qui a conduit votre main pour trancher la tête au chef de nos ennemis : car il a rendu aujourd'hui votre nom si célèbre, que les hommes, se souvenant éternellement de la puissance du Seigneur, ne cesseront jamais de vous louer. SUITE DU SAINT ÉVANGILE SELON SAINT LUC, chap. 1. DN ce temps-là, Élisabeth fut remplie du Saint-EsLprit, et, élevant sa voix, elle s'écria : Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et le fruit de votre sein est béni. Et d'où me vient ce bonheur que la Mère de mon Seigneur vienne me visiter ? Car je n'ai pas plus tôt entendu votre voix, lorsque vous m'avez saluée, que mon enfant a tressailli de joie dans mon sein. Vous êtes bienheureuse d'avoir cru, parce que ce qui vous a été dit de la part du Seigneur sera accompli. Alors Marie dit ces paroles : Mon ame glorifie le Seigneur, et mon esprit est ravi de joie en Dieu mon Sauveur.

SECRÈTE. DIEU! à qui un très-pieux roi des Français se Uconsacra , et avec lui son royaume; par cette hostie que nous vous immolons , et par l'intercession de la bienheureuse Vierge Mère de Jésus-Christ , assistez d'un secours continuel et le roi et le royaume : Par N. S. J.-C.

[ocr errors]
[ocr errors]
[graphic]
[ocr errors]

POSTCOMMUNION.
Dieu ! qui sans cesse nous ranimez par des sacre-
Uments si saints, faites que nous ayons avec la bien-
heureuse Marie toujours vierge part aux joies éter-
nelles, nous qui, sincèrement dévoués à son culte,
l'honorons comme la patronne de notre nation : Par
N, S. J.-C.

0.
0

0019

A VÊPRES. 7. Gloriam regni tui V. Ils annonceront la gloidicent; R. Et potentiam re de votre règne; R. Et ils tuam loquentur. publieront votre puissance.

A Magnificat. ANT. Beati servi tui, ANT. Heureux vos servi. qui assistunt coram te teurs qui sont sans cesse semper. Quia diligit devant vous. Comme Dieu Deus Israel, et vult ser- aime Israël, et qui veut le vare eum in æternum, conserver à jamais, il l'a idcirco posuit te super soumis à votre autorité. eum.

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

AINT Louis, neuBldvième du nom, na naquit à Poissy,

l'an 1215. La reine je Blanche sa mère @ l'éleva avec le

Jo plus grand soin, et lui inspira dès son enfance une sainte horreur du mal ; elle lui répétait souvent : Mon fils, Dieu m'est témoin combien je vous aime, mais j'aimerais mieux vous voir mort à mes pieds, que coupable d'un péché mortel. Louis, monté sur le tróne à quinze ans, se montra dès lors digne du haut rang où la Providence l'élevait. Plusieurs seigneurs, croyant

profiter de son inexpérience, avaient levé l'étendard de la révolte : il les vainquit. L'anarchie régnait dans la plus grande partie du royaume; il y rétablit l'ordre et la paix par des lois sages, connues sous le noin d'établissements de saint Louis. Souvent il aimait à rendre la justice lui-même, et le peuple a longtemps conservé cette touchante tradition qui représentait le bon roi assis au pied du chêne de Vincennes, arrangeant les différends, écoutant les plaintes du dernier de ses sujets, parlant à tous • comme un, père à ses

[graphic]
[graphic]
[graphic]
[ocr errors]

enfants. Touché du sort malheureux des chrétiens -
de la Palestine, il résolut d'aller les secourir ; déjà
il avait pris Damiette, et s'avançait en vainqueur
dans l'Egypte, lorsque la contagion s'étant mise dans
son armée, il fut vaincu et fait prisonnier. Il souffrit
cette épreuve avec une fermeté qui étonna les bar-nly
bares. Un second voyage qu'il entreprit ne fut pas
plus heureux. La peste désola son armée; il en fut at-
teint lui-même et en mourut au mois d'août 1270.

A LA MESSE.

INTROÏT. en virtute tua, Do T E Roi mettra sa con mine, lætabitur

fiance dans votre forf Rex, et super sa- ce, Seigneur, et le sa

lutare tuum exul- Xo lut qui vient de vous 12:3)tabit vehementer; fera toute sa joie ; vous

desiderium cordis S avez accompli les déejus tribuisti ei, et vo- sirs de son cour, et vous luntate labiorum ejus n'avez pas rejeté les prières non fraudasti eum. Ps. que sa bonche vous a adresPrævenisti eum in bene- sées. Ps. Vous l'avez préve. dictionibus dulcedinis :* nu de bénédictions : vous posuisti in capite ejus avez mis sur sa tête une coronam de lapide pre- couronne de pierres prétioso. Gloria.

cieuses. Gloire.

COLLECTE. Dieu! qui avez fait passer le roi saint Louis d'un Urègne temporel à la gloire du royaume éternel, faites, par son intercession et ses mérites, que nous participions un jour avec lui à la gloire du Roi des rois : Par N. S. J.-C.

« ZurückWeiter »