Abbildungen der Seite
PDF
EPUB
[ocr errors]

LECTURE DU LIVRE DES MACHABÉES , liv. I, chap. 5. TN ces jours-là , Judas accrut la gloire de son peuLple : il se revêtit de la cuirasse , comme un géant ; il se couvrit de ses armes dans les combats, et son épée était la protection de tout le camp. Il devint semblable à un lion dans les grandes actions, et à un lionceau qui rugit en voyant sa proie. Il poursuivit les méchants, en les cherchant de tous côtés; et il brûla ceux qui troublaient son peuple. La terreur de son nom fit fuir les ennemis devant lui; tous les enfants d'iniquité furent dans le trouble, et sou bras procura le salut du peuple. Ses grandes actions firent le désespoir de plusieurs rois et la joie de Jacob; et sa mémoire sera éternellement en bénédiction. Il parcourut les villes de Juda; il chassa les impies , et il détourna la colère divine de dessus Israël. Son nom devint célèbre jusqu'aux extrémités du monde.

GRADUEL. J'ai trouvé David, mon Inveni David servum serviteur; je l'ai sacré de meum; oleo sancto meo mon huile sainte. . Ma unxi eum. y. Manus main serà son soutien, et mea auxiliabitur ei, et mon bras tout-puissant sera brachium meum consa force.

fortabit eum.

Alleluia, alleluia. V. Béni soit le Seigneur V. Benedictus Domi. mon Dieu, qui a formé mes nus Deus ineus, qui domains au combat. Alleluia. cet manus meas ad præ

lium. Alleluia. SUITE DU SAINT ÉVANGILE SELON SAINT LUC, chap. 21. In ce temps-là , Jésus dit à ses disciples cette paraLbole : Un seigneur s'en allant dans un pays éloigné, pour prendre possession d'un royaume, et s'en revenir ensuite, appela dix de ses serviteurs, auxquels

il donna dix marcs d'argent, et leur dit : Faites-les to valoir, jusqu'à ce que je revienne. Or, ceux de son pays le haïssaient, et ils envoyèrent des députés après lui, pour lui dire : Nous ne voulons point que cet homme soit notre roi. Cependant, après qu'il eut pris possession du royaume, il revint, et fit appeler ses serviteurs auxquels il avait donné son argent, afin de savoir combien chacun l'avait fait valoir. Le premier qui se présenta dit : Seigneur, votre inarc en a produit dix autres. Le maître lui dit : Voilà qui est bien , bon serviteur : puisque vous avez été fidèle dans peu de choses, vous aurez le gouvernement de dix villes. Celui qui vint le second dit : Seigneur, votre marc en a produit cinq autres. Pour vous, répondit-il, vous aurez le gouvernement de cinq villes. Il en vint un autre, qui dit : Seigneur, voici votre marc que j'ai lenu enveloppe dans un mouchoir; car je vous al appréhendé, sachant que vous êtes un homme sévère : vous prenez où vous n'avez pas mis, et vous moissonnez où vous n'avez pas semé. Méchant serviteur, lui dit-il, je vous condamne par votre propre bouche. Vous saviez que je suis un homme sévère, que je prends où je n'ai pas mis, et que je moissonne où je n'ai pas semé; d'où vient donc que vous n'avez pas mis mon argent à la banque, afin qu'à mon retour je

le retirasse avec les intérêts ? Puis il dit à ceux qui 'étaient là : Otez-lui le marc qu'il a , et donnez-le à ce

lui qui a dix marcs. Ils lui répondirent : Seigneur, il en a déjà dix. Je vous déclare, repartit-il, qu'on don. nera à celui qui a , et il sera dans l'abondance; mais à celui qui n'a point, on lui ôtera même ce qu'il a..

OFFERTOIRE. De omni corde suo Il a loué le Seigneur de laudavit Dominum, et tout son cœur, et il a aimé dilexit Deum, qui fecille Dieu qui l'a créé; il a

l'endu les fêtes plus célèbres, illum : dedit in celebraafin qu'on louât le saint tionibus decus, ut launom du Seigneur, et que darent nomen sanctum dès le matin on rendit gloire Domini, et amplificaà sa sainteté.

rent mane Dei sanctita

tem.

SECRÈTE. ACCORDEZ-NOUS, Seigneur, par la vertu des dons A que nous vous offrons, la fermetė d'âme que vous avez donnée à saint Louis; en sorte que nous ne nous élevions point dans la prospérité, et que nous ne nous abattions point dans l'adversité: Nous vous, etc., par N. S. J.-C.

COMMUNION. J'entrerai dans votre mai. Introibo in domum son, Seigneur : je vous ado- tuam, Domine; adorabo rerai dans votre saint tem ad templum sanctum ple, et je bénirai votre nom. tuum , et confitebor no

mini tuo.

POSTCOMMUNION. DIEU! qui avez accordé à saint Louis la grâce de Urechercher de tout son cæur la félicité éternelle , au milieu des plaisirs trompeurs d'un royaume temporel; faites-nous aimer cette félicité, dont nous avons reçu le gage dans l'adorable sacrement auquel nous avons participé : Par N. S. J.-C.

A VÊPRES.

CAPITULE. Isaïe , 60. A ÉRUSALEM, vos portes seront toujours ouvertes:

elles ne seront fermées ni jour ni nuit; afin Equ'on vous apporte les richesses des nations. Let qu'on vous amène leurs rois ; car le peuple Jet le royaume qui ne vous sera point assujetti périra.

[graphic]

HYUNE. i Tre sancte rursus, Lu- SAINT monarque, la gloire 1 I dovice, prælia de Dieu vous appelle à de · Divina poscunt: tu cru- nouveaux combats; vous

cis clavum tenens, allez porter la guerre aux Speique sacras anchora infidèles sous l'étendard de

fundans rates, Jésus-Christ ; sa croix est le Moves tyrannis bella, gouvernail de vos vaisseaux, Christo militas. et l'espérance sainte en est

l'ancre inébranlable. Vincis cadendo: mors Vous triomphez en mou

tibi victoriam r ant; la mort vous ête et Aufert et addit : corpus vous assure la victoire : en

hic palmæ tegunt core sans sépulture, votre Nondum sepultum; sed corps est couvert de vos lau.

triumpho nobili riers ; mais le ciel vous offre Coelum paratur, et co- un triomphe plus glorieux ronis sidera.

et les astres forment votre

couronne. Tuus paternæ reddi- Vos cendres, rendues à

tus terræ cinis votre patrie, protégent le Regnum tuetur, dum royaume; pendant que votre

throno præsens Dei, ame, dans le sein de Dieu , Æterna regnans pascis se repose parmi les lis im

inter lilia, mortels, d'où vous jetez sur Favensque blando nos- vos Français un regard fa

tra cernis lumine. vorable.
Sit Trinitati sempiter Gloire, louange, honneur

na gloria, au Dieu unique en trois perHonor, potestas , atque sonnes, le souverain Arbitre

jubilatio, de l'univers, qui vit et rèIn unitate quæ guber- gne dans tous les siècles des

nans omnia, siècles. Ainsi soit-il.
Per cuncta regnat secu.
lorum secula. Amen.

[ocr errors]

V. Seigneur, j'entrerai V. Introibo in domum dans votre maison : t. Je tuam , Domine : R. Adovous adorerai dans votre rabo ad templum sancsaint temple avec une crain- tum tuum in timore te respectueuse.

A Magnificat. ANT. Les rois, ô Jérusa. ANT. Ambulabunt re. lem , marcheront à la splen- ges in splendore ortus deur qui se lèvera sur vous: tui, Jerusalem; et mi. ils viendront vous servir, nistrabunt tibi, et veet ils adoreront les traces de nient, et adorabunt vesvos pas.

tigia pedum tuorum.

[graphic]
« ZurückWeiter »