Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

SUR L'ORIGINE

ET LES FONDEMENS
DE L'INÉGAL TE

PARMI LES HOMMES,

! Citoyer

Par J. J. ROUSSEAU, Citoyen

de Genève.

Non in depravatis , sed in bis quæ

bene se-
cundum naturam se habent, consideran-
dum est quid sit naturale.

ARISTOT, Politit. L. I.

[ocr errors]

A LONDRES.

M. DCC. LXXXII.

141

1

AVANT-PROPOS.

On peut sourire avec dédain à ces Archivistes de la frivolité du jour, à ces Échos éphémères de l'esprit d'ina trigue et de parti, qui jugent un livre sans savoir lire , et prononcent fièrea ment sur les opinions, comme sur le style de l'Auteur. C'est au livre seul à parler pour le condamner ou l'absoudre. Mais voir fouler aux pieds les restes encore palpitans de l'homme vertueux qui nous fur cher , qui nous aima; entendre outrager sa mémoire, diffamer ses meurs, noircir son caractère , et garder un silence froid ou timide , ce serait s'avouer aussi vil que le lâche qui, guettant sur le bord de la combe, l'homme autrefois son ami , l'attendit au cercueil

pour

assou

vir sa rage en poignardant un cadavre: bassesse atroce , qui ; m'enflaimant d'indignation , m'inspira le projet, et le plan de cette Epître dédicatoire. Je la signe parce que l'honneur l'exigé. Content, dans mon obcurité, de culo tiver en paix quelques amis , et les fruits de mon jardir: , je n'ai pas la manie de répandre mon nom , mais je ne crains point de l'afficher, dès que, pour la défense d'un' ami, la vérité m'en füi: une loi. Oui la vérité ; car les éloges donnés au caractère moral de Rousseau ne sont pas des phrases de Rhéteur ; ils portent sur des faits publics, ou constatés par une foule de lettres originales qui existent entre mes mains , à plusieurs desquelles ses réponses se trouvens annexées. C'estlà, c'est dans ces écrits privés, que se peïnt la beauté de son ame, cette

« ZurückWeiter »