Études historiques

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 227 - Nous croyons en un seul Dieu , Père tout-puissant , créateur de toutes choses , -visibles et invisibles ; et en un seul Seigneur Jésus-Christ, Fils unique de Dieu, engendré du Père, c'est-à-dire de la substance du Père. Dieu de Dieu, lumière de lumière, vrai Dieu de vrai Dieu; engendré et non fait, consubstantiel au Père ; par qui toutes choses ont été faites au ciel et en la terre.
Seite 490 - ... crois en avoir le droit, et que celui-là soit le plus infâme des hommes de l'est qui te détournerait de ce combat dont tu as un si grand désir. Bons compagnons qui nous regardez, jugez dans votre courage qui de nous deux aujourd'hui peut se vanter de mieux lancer un trait, qui saura se rendre maître de deux armures. Alors...
Seite 92 - Sicambre, incline le col, adore ce que tu as « brûlé, brûle ce que tu as adoré, » dit le prêtre qui administrait à Clovis le baptême d'eau.
Seite 49 - Les choses , dans leurs continuelles et fatales » transformations , n'entraînent point avec elles » toutes les intelligences ; elles ne domptent point » tous les caractères avec une égale facilité , elles » ne prennent pas même soin de tous les intérêts ; » c'est ce qu'il faut comprendre, et pardonner » quelque chose aux protestations qui s'élèvent en
Seite 95 - J'aurais pu même avoir encore un autre succès. Car avec de très légères inclinaisons, j'en aurais fait ce qu'on aimerait le mieux à présent, un système d'athéisme pour les gens comme il faut, un manifeste contre les prêtres, et le tout combiné avec l'aveu qu'il faut pour le peuple de certaines fables, aveu qui satisfait à la fois le pouvoir et la vanité.
Seite 55 - pareille époque que j'ai fait instituer le tribunal révolutionnaire ; « j'en demande pardon à Dieu et aux hommes ; mais ce n'était pas « pour qu'il fut le fléau de l'humanité.
Seite 34 - L'histoire, dans son commencement comme dans sa fin, est le spectacle de la liberté, la protestation du genre humain contre le monde qui l'enchaîne, le triomphe de l'infini sur le fini, l'affranchissement de l'esprit, le règne de l'âme.
Seite 73 - Age par une nécessité rigoureuse : quand les nations eurent perdu leurs droits, la religion, qui seule alors était éclairée et puissante, en devint la dépositaire. Aujourd'hui que les peuples les reprennent, ces droits, la papauté abdiquera naturellement les fonctions temporelles, résignera la tutelle de son grand pupille arrivé à l'âge de majorité.
Seite 284 - L'eau du baptême n'ôte point la lèpre et les dartres, ne guérit ni la goutte, ni la dyssenterie, mais elle efface l'adultère, la rapine, et nettoie l'âme de tous les vices. Si le Verbe est Dieu , venant de Dieu , comment Marie , femme mortelle, at-elle enfanté un Dieu?
Seite 144 - Jean venoit à peine de mourir ! Trajan, dans sa réponse au gouverneur, dit qu'on ne doit pas chercher les chrétiens ; mais que , s'ils sont dénoncés et convaincus , il les faut punir : quant aux libelles sans nom d'auteur, ils ne peuvent fournir matière à accusation ; les poursuivre...

Bibliografische Informationen