Annales

Cover
Cercle Hutois des Sciences et Beaux-Arts, 1875
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 36 - Jean s'en alla comme il était venu. Mangea le fonds avec le revenu, Tint les trésors chose peu nécessaire; Quant à son temps, bien sut le dispenser : Deux parts en fit, dont il soulait passer L'une à dormir, et l'autre à ne rien faire.
Seite 176 - Mais elle était du monde, où les plus belles choses Ont le pire destin, Et rosé elle a vécu ce que vivent les rosés, L'espace d'un matin.
Seite 130 - II est un fleuve dans l'Océan : dans les plus grandes sécheresses, jamais il ne tarit; dans les plus grandes crues jamais il ne déborde. Ses rives et son lit sont des couches d'eau froide entre lesquelles coulent à flots pressés des eaux tièdes et bleues. Nulle part sur le globe il n'existe un courant aussi majestueux. 11 est plus rapide que l'Amazone, plus impétueux que leMississipi, et la masse de ces deux fleuves ne représente pas la millième partie du volume d'eau qu'il déplace.
Seite 18 - Je chante ce héros qui régna sur la France Et par droit de conquête et par droit de naissance; Qui par de longs malheurs apprit à gouverner, Calma les factions, sut vaincre et pardonner, Confondit et Mayenne, et la Ligue, et libère, Et fut de ses sujets le vainqueur et le père.
Seite 172 - Venez les bénis de mon père, possédez le royaume qui vous a été préparé dès le commencement du monde. Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger, j'ai eu soif et vous m'avez donné à boire ; j'ai eu besoin de logement et vous m'avez logé...
Seite 50 - Parle sans t'émouvoir. Je suis jeune, il est vrai; mais aux ames bien nées La valeur n'attend pas le nombre des années. LE COMTE. Te mesurer à moi ! Qui t'a rendu si vain , Toi qu'on n'a jamais vu les armes à la main?
Seite 71 - ... aux charges et conditions selon et en la forme et manière que dit est, ils fassent, souffrent et laissent...
Seite 158 - L'abbé de Neuf-Mostier, à ma demande, eut » la complaisance d'en faire lever le couvercle. La tête de » Pierre l'Hermite est ce que je trouvai de plus remarquable ; » je comptai toutes ses dents ; il n'en manquait pas une et elles' » étaient encore belles et blanches.
Seite 305 - Mémoires et publications de la Société des Sciences, des Arts et des Lettres du Hainaut. Mons, in-8, année 1893.
Seite 159 - ... baye de Neuf-Mostier a trouvé, en démolissant l'église, la » pierre antique sous laquelle le saint fondateur de cette » maison avait été enterré, il la conserve, et avec raison, comme

Bibliografische Informationen