Abbildungen der Seite
PDF
[graphic][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic][graphic][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[graphic][ocr errors][merged small][table][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[graphic][table]

(1) Cirea 111. — (2) Aliai 121. — (1) Atiat 142. — (1) Circa 1110.

[graphic]
[graphic]
[graphic]

Abbayes du royaume de Bohême, filiation de Morimond, dont il nous a été impossible de retrouver la date de fondation, la filiation et le diocèse : Bystricz; Monasterium in Viridi-Monte; Monasterium sub Viridi-Monte; Zdiar; Lovosycz; Priwlak; de Valle-Brade; de BradoMonachor; de Berwillen.

Abbayes de Hongrie (idem) : Zarch ou Cirez; de Petri; Sancta-Helena, in Sclavonia; Sanctus-Jacobus, in Insula Danubii; SanctusMichael, juxla Budam.

En Pologne : Suctela.

Dans l'Hersogovine (Servie) : Abbat. sancti Joannis-Baptistœ. En Livonie : Dunemunde (Riga). En Misnie : Dorbelium (Meïssen).

Prieurés cisterciens de la filiation de Morimond que nous avons retrouvés dans les Archives de cette abbaye et les historiens de l'ordre en Espagne:

1° Prieuré de Saint-Félix de Burgos (1350), fondé par Renaud, vingt-neuvième de Morimond (Archiv. Morim., arc. 5);

2° Prieuré de Saint-Benoît, fondé par l'abbé Guy II (1427), in urbe Giennensi.

En Franche-Comté : Prieuré de Montarlot (Haute-Saône). En Champagne : Prieuré de Dosme, réuni à Morimond en 1630. En Hongrie : Prieuré de Strigonie (au diocèse de ce nom). In Bohemia:

1° Prœpositura Cuttenbcrgcnsis, nosocomium pro fossoribus fodinarum (ex Sedlecio);

2° Prœpositura Curimensis in ipsa urbe ejusdem nominis (ex Sedlecio);

3° Prœpositura Chotussicensis in provincia Czaslaviensi (ex Sedlecio);

4° Prœpositura in Tinecz, in provinc. Hradicensi sic dicta, ab oppido Tineez (ex Sedlecio);

5° Prœpositura Pragensis (ex Plass), in urbe minore ad Portam;

6° Prœpositura Landsbergensis fundat.Wenceslaus ad Portam Augezdensem (ad Plassium); in Castro Landsberg (ex Aula-Regia);

7° Prœpositura Choteborz fundat. Milo et Henricus de Laichtenburg (ex Zar);

8» Prœpositura in Zleby, fundat. ann. 1337 Marquardus de Wartemberg (ex Graditz);

9» Prœpositura Langonavicnsis, sita super Albipolim;

10° Prœpositura Hirschbergensis, seu inWarm-Brum, in salubribus thermis ducatus Jauroviensis, quam a vicino oppido Hirschberg appelamus, ubiduo exiliunt fontes calidi, fundata a nobili milite GotscheSchaaf, ad pedes montium Risen-Gebirge;

11° Prœpositura in oppido Beskaw (New-Cell).

Voilà environ trois cents maisons que nous avons pu classer la plupart par leurs noms, filiations, fondations, diocèses et provinces : il faut y ajouter: 1° quinze abbayes fondées en Espagne par les chevaliers de Calatrava, et qui étaient dans la dépendance de Morimond, sans être de sa filiation; 2° trente abbayes de Bohême, de Hongrie, de Moravie, de Servie, détruites sans qu'il en reste aucun vestige, et qu'il nous a été impossible de classer. Quant aux monastères de femmes, il en existait incomparablement plus; ainsi, dans la filiation de Lucelle (1), qui ne comptait que cinq monastères d'hommes, il y avait quarante couvents de filles. D'après les calculs que nous avons faits, nous croyons être bien audessous de la réalité en portant à six cents le nombre des maisons de femmes qui se rattachaient à la filiation de Morimond. Pour ce qui concerne les cures, prieurés, prébendes, chapelles, et en général tous les bénéfices qui étaient à la présentation ou à la collation de l'abbaye, quelques auteurs en ont compté plus de sept cents.

Les abbayes d'Espagne, de Bavière, d'Autriche, de Hongrie,de Pologne et des autres Etats catholiques de l'Europe ont continué leurs relations avec la maison-mère de Morimond jusqu'au moment de la dispersion des moines, c'est-à-dire jusqu'au dimanche des Rameaux 1791.

(1) Voir Epitome Fastor. Lucellens., pp. 70 etsq. (biblioth. de Dijon).

FIN DES PIÈCES JUSTIFICATIVES.

« ZurückWeiter »