Révolution française, ou Analyse complette et impartiale du Moniteur: suivie d'une table alphabétique des personnes et des choses: Noms des villes

Cover
Girardin, 1802
Consists of Table chronologique du Moniteur. Année 1789-1799. t. 1-3. (Preceded by "Analyse de l'introduction de 1787 à 1789". 19 p.) Table alaphabétique du Moniteur, de 1787 jusqu'à l'an 8, de la République (1799) t. 1-2. Noms d'hommes t.3. Noms des villes t.4 Titres des matières.
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 194 - ... pouvoir les sauver, réparons autant qu'il est en nous ce coup fatal de l'aveugle destinée. Consolons des veuves, rendons à des orphelins la mémoire de leurs pères intacte et révérée. Je demande que, dans toute la république , il soit célébré, le 3i octobre prochain , une pompe funèbre en l'honneur des amis de la liberté qui ont péri sur l'échafaud. » La proposition fut décrétée en principe, et le comité d'instruction publique chargé de présenter le mode d'exécution. Lorsqu'on...
Seite 66 - VI i gibilitéet l'électoral, accusant lesopposansde tendre ouvertement à la démocratie; demanda l'ordre du jour sur la motion de conserver au corps législatif le droit de déclarer que les ministres avaient perdu la confiance de la nation, etc. Dans ces différentes discussions, il fit entend re des paroleséloquentes; mais son dernier triomphe surtout fut éclatant.
Seite 298 - Il parla sur l'organisation de la garde nationale, et s'opposa à la suppression de la formule de haine à l'anarchie, dans le serment de ses officiers.
Seite 525 - Ayant continué de se mêler de toutes les intrigues politiques, il fut dénoncé en 1791, dans le plus fort de la Terreur, comme ayant, en sa qualité de membre du Comité des défenseurs officieux, fait rendre la liberté à plusieurs détenus, entre autres à la comédienne Fleury du Théâtre-Français; c'était alors un tort irrémissible. Ferrières s'en excusa par des plaisanteries, disant...
Seite 502 - ... renouvelons entre vos mains, comme princes de votre sang et comme gentilshommes français, le serment de mourir fidèles à votre service. Nous périrons tous plutôt que de souffrir le triomphe du crime, l'avilissement du trône et le renversement de la monarchie.
Seite 469 - ... les sections s'assembleront et procéderont sur-le-champ au désarmement des assassins, des buveurs de sang, des voleurs et des agens de la tyrannie qui précéda le 9 thermidor; on les autorise même à faire arrêter ceux qu'elles croiront devoir traduire devant les tribunaux. On décide en même temps que, jusqu'à nouvel ordre, les femmes ne seront plus admises dans les tribunes. Il était trois heures du matin. Les...
Seite 30 - ... conduire , dans les ports, les navires neutres chargés de marchandises pour des ports ennemis. Rappelé de sa mission, en passant à Marseille, il fut arrêté par les sections insurgées contre la convention, par suite des événemens du 5i mai. Interrogé par elles, il s'expliqua avec très-peu de ménagemens sur les actes du parti proscripleur.
Seite 112 - Les membres de la commission des Douze , pour la recherche des complots et l'examen des arrêtés de la municipalité de Paris, sont : Boyer-Fonfrède, Rabaut-Saint-Étienne, Kervélégan , SaintMartin , Vigée, Gomaire, Bergoeing, Boileau , Mollevault , H.
Seite 202 - M. le procureur-syndic de la commune ou ses adjoints doivent, en vertu de la mission mi i leur a été donnée, et en continuant les précédentes dénonciations, dénoncer spécialement la conspiration formée contre l'Assemblée nationale et la ville de Paris , dans l'intervalle du mois de mai au 15 juillet dernier; le rassemblement d'un nombre effrayant de troupes, composé principalement d'étrangers; un train considérable d'artillerie, des bombes, des mortiers, des grils à chauffer les boulets;...
Seite 297 - Le 19 mars 1798, il fit un rapport pour la révision des jugemeus rendus depuis le 16 floréal an 5 jusqu'au 18 fructidor, contre les acquéreurs des biens nationaux, les défenseurs de la patrie et les républicains condamnés par les tribunaux.

Bibliografische Informationen