Abbildungen der Seite
PDF

ACADÉMIE
DES

INSCRIPTIONS &‘ BELLES-LETTRES

ANNÉE 1908

[graphic][merged small][graphic][graphic]

DES

INSCRIPTIONS &_ BELLES-LETTRES

COMPTES RENDUS

DES

SÉANCES DE L’ANNÉE

1908

.
I,

P A R I S
LIBRAIRIE ALPHONSE PICARD ET FILS,

I.II\HAIHE DES ARCHIVES NATIONALES ET DE LA SOCIÉTÉ DE I.IECOI.H IIES ClI.\IlTI-‘,S

82, RUF. BONAPARTE. 82

M D CCCC V11]

T

— __v4

COMPTES RENDUS DES SÉANCES
DE
L’ACADÉMIE DES INSCRIPTIONS
ET BELLES-LETTRES
PENDANT L’ANNÉE_ 1908

[graphic][merged small][merged small][merged small]

Avant de quitter le fauteuil de la présidence, M. S. REINACH prononce l‘allocution suivante :

« Mes CHERS CONFRÈBES,

« Il me semble que, depuis deux ou trois semaines, je sais mon métier de président. Votre bienveillance m'a permis de l'apprendre sans qu‘il en coûtât à mon amour-propre; vous avez même paru ne pas remarquer les fautes qu'un zèle inexpérimenté me faisait commettre. J'ai encore d'autres raisons de vous témoigner ma gratitude. L’année de ma présidence a été plus heu— reuse que la statistique de la fragilité humaine ne le laissait espérer; elle m'a valu la joie de rendre hommage, en votre nom, à la robuste et glorieuse vieillesse d’un confrère. Nos séances ont été très suivies, remplies de communications intéressantes;

1908. l

« ZurückWeiter »