Théorie et pratique de la science sociale, ou, Exposé des principes de morale, d'économie publique et de politique: et application a l'état actuel de la société, de moyens généraux, immédiats et successifs d'améliorer la condition des travailleurs et même des propriétaires

Cover
J. Renouard, 1842 - 354 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 67 - ... ce qu'on nomme le bon sens ou la raison, est naturellement égale en tous les hommes ; et ainsi , que la diversité de nos opinions ne vient pas de ce que les uns sont plus raisonnables que les autres, mais seulement de ce que nous conduisons nos pensées par diverses voies, et ne considérons pas les mêmes choses. Car ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est de l'appliquer bien.
Seite 248 - Le premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire : Ceci est à moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de misères et d'horreurs n'eût point épargnés au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le fossé, eût crié à ses semblables : « Gardezvous d'écouter cet imposteur; vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous, et que la terre n'est à personne!
Seite 67 - En quoi il n'est pas vraisemblable que tous se trompent; mais plutôt cela témoigne que la puissance de bien juger et distinguer le vrai d'avec le faux, qui est proprement ce qu'on nomme le bon sens ou la raison, est naturellement égale en tous les hommes...
Seite 220 - ... années de recherches , il se fût présenté aux ministres d'Auguste , tenant à sa main une cartouche et une boussole, et qu'il leur eût tenu ce discours : « Je vais , avec la matière contenue dans ce brimborion » (la poudre) , changer la tactique des Alexandre et des > César : je puis avec cette matière faire sauter en l'air
Seite 67 - Descartes qui s'exprime en ces termes , au début du Discours de la méthode : « Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée...
Seite 123 - Nous avons pour la philosophie, le code pénal et les sermons, tout le respect possible ; mais nous tenons à laisser chaque chose à sa place; et puisque le paysan, sans être philosophe, distingue le bien du mal, juge les dispositions du code , approuve ou désapprouve les préceptes de son curé, nous pensons qu'il porte en lui une règle d'appréciation morale qu'il ne doit ni au catéchisme. ni au code , ni à la philosophie ; que cette règle, vulgairement appelée conscience, puisqu'elle n'en...
Seite 180 - hommes devraient être extrêmement multipliés ii sous un gouvernement où personne n'est oisif, où » personne n'est excédé de travail; où la nourriture » est saine, abondante, égale pour tous les citoyens, » qui sont commodément vêtus ; où les vieillards, > les veuves, les orphelins ont des secours immen...
Seite 380 - L'accapareur veut une bonne famine qui élève le prix du pain au double et au triple ; item du marchand de vin qui ne souhaite que bonnes grêles sur les vendanges et bonnes gelées sur les bourgeons. L'architecte, le maçon, le charpentier, désirent un bon incendie qui consume une centaine de maisons pour activer leur négoce.
Seite 45 - Le système de la morale de l' intérêt bien entendu est la négation de toute morale sociale , puisqu'il suppose que l'homme ne peut et ne doit être déterminé que par des considérations ou des inspirations purement individuelles, jamais par l'impulsion des sympathies sociales; toujours par un froid calcul ( heureusement impossible à faire la plupart du temps ) , jamais par l'entraînement irrésistible des hommes plus moraux que lui. En admettant même que ce système pût exercer une influence...
Seite 180 - ... bien ordonnés; où l'on jouit des avantages du commerce sans être exposé à la contagion des vices du luxe ; où des magasins abondants , des secours gratuits entre des nations confédérées par la fraternité d'une même religion sont une ressource assurée contre la disette qu'amène...

Bibliografische Informationen