Oeuvres completes. Nouv. ed. augm. d'un essai. des notes, et d'un glossaire. (Par P.L. N. de St.H.)

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Inhalt

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 335 - Assez long temps ; mais il le vous rongea Souvent, et tant, qu'à la parfin tout rompt, Et le lyon de s'en aller fut prompt, Disant en soy : « Nul plaisir (en effect} Ne se perd point quelque part où soit faict.
Seite 164 - Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée.
Seite 333 - C'est à sçavoir, du lyon et du rat. Cestuy lyon, plus fort qu'un vieil verrat, Veit une foys que le rat ne sçavoit Sortir d'un lieu, pour autant qu'il avoit...
Seite 126 - Si quelqu'un vient à moi, et ne hait pas son père et sa mère , sa femme et ses enfants, ses frères et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple.
Seite 363 - II n'est point de presteur (S'il veult prester) qui ne face un debteur. Et sçavez vous (Syre) comment je paye? Nul ne le sçait, si premier ne l'essaye; Vous me devrez (si je puis) de retour, Et vous feray encores un bon tour. A celle fin qu'il n'y ait faulte nulle, Je vous feray une belle cedulle, A vous payer (sans usure, il s'entend) Quand on verra tout le monde content; Ou si voulez, à payer ce sera Quand vostre los et renom cessera.
Seite 178 - Paul ne peut en rien être altéré ou ébranlé: que toute personne soit soumise aux puissances supérieures; car il n'ya point de puissance qui ne vienne de dieu, et c'est lui qui ordonne celles qui sont sur la terre; celui donc qui s'oppose aux puissances résiste à l'ordre de dieu.
Seite 358 - Vostre cueur noble en sçauroit bien que dire : Et moy chetif, qui ne suis roy , ne rien, L'ay esprouvé. Et vous compteray bien, Si vous voulez , comme vint la besongne. J'avois...
Seite 334 - Y arriva joyeux et esbaudy, Et du lyon (pour vray) ne s'est gaudy, Mais despita chatz, chates et chatons, Et prisa fort ratz, rates et ratons. Dont il avoit trouvé temps favorable Pour secourir le lyon secourable, Auquel a...
Seite 83 - Dieux m'ont faict naistre, Où le soleil non trop excessif est ; Parquoy la terre avec honneur s'y vest De mille fruictz, de mainte fleur et plante : Bacchus aussi sa bonne vigne y plante, Par art subtil, sur montaignes pierreuses...
Seite 250 - Ton gentil cueur, si haultement assis, Ton sens discret à merveille rassis. Ton noble port, ton maintien asseuré, Ton chant si doulx, ton parler mesuré, Ton propre habit, qui tant bien se conforme Au naturel de ta...

Bibliografische Informationen