Mécanique industrielle, Teil 1

Cover
Leroux et Comp, 1839
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Inhalt

Division représentation géométrique du temps
45
Mesure du travail quand la résistance est constante 7ii Mesure du travail quand la résistance est variable
47
Valeur de leffort moyen
48
Divers exemples du travail mécanique
49
Remarque générale Abscisses et ordonnées des courbes
51
Des autres moyens dévaluer le travail 80 Dénominations admises pour le travail
52
Choix de lunité de travail
55
Première condition générale
57
Dénomination des forces forces accélératrices retardatrices etc
58
Réflexions sur le travail des moteurs animés
59
Distinction du travail intérieur et du travail extérieur
60
Tout mouvement toute action des forces supposent un travail 90 Quand et comment ce travail peut être censé nul
61
Action dune force perpendiculaire au mouvement ti1
63
Réflexions générales
64
Action directe manière dont se propage le mouvement dans les corps 39
65
Moyens déviter la consommation inutile du travail
66
De la reproduction du travail par les ressorts
67
Des ressorts considérés comme réservoirs daction
68
UO f âge du calorique comme nipleur
70
ri Pag 101 Condition générale de lemploi des moteurs
71
De la reproduction du travail par la pesanteur 103 De la consommation du travail sans restitution
72
De la consommation nécessaire ou utile du travail 105 Toute production de travail suppose une consommation
73
Notions générales
75
Du mouvement uniformément accéléré
76
Lois du mouvement uniformément accéléré
78
Formules relatives au mouvement uniformément accéléré 111 Cas où le corps part avec une vitesse déjà acquise
80
Causes qui influent sur le mouvement des corps dans lair
82
Chute verticale des corps dans lair H 115 Chute dans le vide mode daction de la pesanteur 116 Expérience sur la chute des corps
85
Lois de la chute des corps dans le vide 118 Formules et applications 8U 119 Observations diverses
87
Ascension verticale des corps pesants
88
Travail relatif à la vitesse de chute des corps
89
Force vive des corps sa relation avec le travail mécanique 123 Comment on doit entendre la force vive
90
Réflexions sur la force vive et les forces motrices en général
91
Exemples particuliers relatifs au mouvement périodique
107
Du rôle que joue linertie dans divers procédés des arts
108
Observations sur ces exemples
109
Travail nécessaire pour vaincre linertie dune voiture
111
Temps nécessaire pour imprimer le mouvement à la voiture
112
Observation générale sur le travail des moteurs
113
Exemples relatifs à lart de lancer leau à distance
115
Observations particulières sur les jets verticaux et inclinés
116
Réflexions sur linfluence de linertie
117
Considérations générales
118
J5i Principe relatif au choc direct des corps
119
Conséquences particulières
133
Remarques relatives aux applications numériques
150
Pression moyenne de lair vitesse imprimée etc
157
Principes relatifs au travail produit parla détente des gaz
163
Exemple du choc dun corps qui tombe dune certaine hauteur
166
Méthodes abrégées de calcul employées dans lindustrie comparaison
169
Observations générales
172
Calcul de la force des machines à vapeur à moyenne pression avec
177
Examen et prix comparés du travail dela poudre et de la vapeur deau 1
178
Lois générales de cette résistance
186
Règle ou formule générale pour calculer celte résistance dans les diffé
193
Préparation de la formule pour ce cas calcul dela densité des gaz
199
Considérations préliminaires
207
Méthode pour calculer la profondeur et la durée des pctile impres
221
Conclusions relatives à la pénétration des milieux flexibles retenus par des obstacles
225
Autre exemple relatif aux corps durs trèsfragiles
231
Autres procédés moins parfaits pour mesurer la dureté des corps
238
Réflexions sur la manière dont le mouvement séteint ou saccomplit
239
Calcul de la force motrice dans le cas où le corps est lancé verticale
246
Méthode pour trouver le temps qui répond à une vitesse donnée ou
252
Examen des principales circonstances du mouvement
271

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 103 - L'eau renfermée dans le réservoir d'un moulin représente un certain travail disponible, qui se change en force vive quand on ouvre la vanne de retenue; à son tour, la force vive acquise par cette eau, en vertu de sa chute du réservoir, se change en une certaine quantitéde travail quand elle agit contre la roue du moulin, et celle-ci transmet ce travail 'aux meules, etc., qui confectionnent l'ouvrage.
Seite 105 - ... considère comme constituant seuls l'effet utile (104 et suiv.). 141. Examen particulier du mouvement périodique. — Nous venons de montrer, par des exemples, comment le travail mécanique peut être transformé alternativement en force vive, et la force vive en travail par le moyen des ressorts ou des machines qui les emmagasinent et les restituent successivement. Ces transformations se présentent, en général, toutes les fois que le mouvement d'un corps, sollicité par une puissance motrice,...
Seite 78 - Le chemin décrit pendant un temps quelconque, et à compter du repos, étant, pour le mouvement dont il s'agit, représenté par la surface du triangle qui a pour base ce temps et pour hauteur la vitesse acquise à la fin de ce même temps, on en peut déduire, de suite, plusieurs conséquences importantes, et qui permettent de calculer les circonstances de ce genre de mouvement. D'abord, puisque la surface de tout triangle Ohh...
Seite 136 - ... mode d'action dans les arts , malgré les inconvénients qui y sont attachés (162). Car, toutes les fois que la pression ou l'effort direct dont on pourra disposer pour produire un travail mécanique, sera au-dessous de la résistance à vaincre, il faudra recourir au choc qui développe des pressions considérables et toujours en rapport avec la force de réaction. On s'expliquera encore aisément le but qu'on se propose en plaçant, sous les fondations des édifices très-lourds, tels que...
Seite 135 - ... établir entre des phénomènes qui ont autant de connexion entre eux, ne pourrait donc, servir qu'à compliquer l'étude de la Mécanique, en y introduisant, sans utilité immédiate, un ordre de considérations qui n'y est point indispensable. , 170. Utilité du choc dans les arts; battage des pilots de fondation. — Maintenant on doit bien concevoir comment il est possible de comparer les effets des chocs, sur les corps, à celui des pressions ordinaires qui produisent des mouvements plus...
Seite 77 - Supposez qu'on ait partagé l'axe OB des abscisses ou des temps en un grand nombre de parties égales très-petites, puis qu'on ait élevé les ordonnées correspondantes, et qu'enfin on ait mené, par les extrémités de ces ordonnées, des parallèles à l'axe des abscisses , on formera une suite de petits triangles Oao', a'b'b", b'c'c" .... égaux et rectangles. Les côtés aa', b'b", c'c...
Seite 45 - Travailler c'est vaincre ou détruire , pour le besoin des arts, des résistances telles que la force d'ndhésion des molécules des corps , la force des ressorts , celle de la pesanteur, l'inertie de la matière, etc. — User , polir un corps par le frottement, le diviser en parties, élever des...
Seite vii - Mécanique appliquée aux machines, j'ai dû approfondir plus particulièrement les théories qui dominent cette branche importante de nos connaissances, et qui en rendent l'étude et les applications le plus facilement accessibles; je me suis ainsi familiarisé avec une manière de voir qui diffère, à quelques égards, des idées généralement admises dans l'enseignement de la Mécanique élémentaire, et qui se rapproche davantage de la méthode qu'ont adoptée le petit nombre des géomètres...
Seite 73 - ... que nous voyons tomber du haut du réservoir où elle est retenue sur la roue d'un moulin qu'elle fait marcher par son poids, en produisant du travail mécanique, a été d'abord amenée là par l'action de la gravité, qui la fait descendre delà partie supérieure des vallées où elle jaillit des sources naturelles.
Seite 180 - ... 186. On voit, en effet (192), qu'il suffira de calculer, une fois pour toutes, une table qui donne le travail transmis, au piston d'une machine à détente quelconque, par un certain volume de vapeur prise à une tension déterminée, et pour les diverses hypothèses qu'on peut faire sur cette détente, ou sur le rapport du volume occupé par la...

Bibliografische Informationen