Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

M. Revillout continue la lecture de son Mémoire, en communication, sur divers textes coptes, et traite aujourd'hui particulièrement des mss. coptes du Louvre qui paraissent provenir tous d'un même auteur, du nom de Pesuntius. - Diverses observations, surtout paléographiques, lui sont adressées par MM. DULAURIER, BRUNET DE PRESLE et Egger.

M. LENORMANT termine la lecture de la deuxième partie de son Mémoire sur l'époque éthiopienne dans l'histoire d'Egypte et sur l'avénement de la XXV[* dynastie.

ANALYSE.

Ce mémoire, consistant dans une étude comparative et minutieuse des renseignements fournis par les textes hiéroglyphiques de l'Egypte et du Mont Barkal ainsi que par les inscriptions cuneiformes assyriennes, se prete difficilement à une analyse; mais nous résumerons du moins les principales dales que l'auteur croit pouvoir établir, en mettant en caractères italiques celles qui paraissent fixées par des documents d'un caractère tout à fait positif et devoir être considérées comme désormais certaines. Nous ajouterons que toute la base de ce système est la constatation du fait suivant, que, sur les vingt dynastes d'Egypte mentionnés dans les documents assyriens d'Assarahaddon et d'Assourbanipal, huit appartiennent à la Haute-Egypte et douze, parmi lesquels Néchao ler, père de Psamélik, au Delta, et que ces douze derniers correspondent aux Dodécarques d'Hérodote et de Diodore de Sicile. D'où il résulte que le temps de la Dodécarchie doit être imputé sur le régne officiel de Taharqa et non sur celui de Psamétik, que les 54 ans de régne officiel du fondateur de la XXVI. dynastie sont en réalité de régne effectif sur toute la Basse-Egypte et que, dès sa he année au plus tard, il dut même être le maître de Thèbes.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
[merged small][merged small][ocr errors]

Piankhi-Mériamen.

766 ?

L'Egypte est morcelée en un grand nombre de petites prin.

cipautés tenues par des princes issus de la maison Bubas

tite et par des chefs de Maschouasch. Vers 786, Petsibast, roi de Tanis, est maître de Thèbes. Vers 766, le roi éthiopien Piankhi-Mériamen se rend maître

de la Thébaïde.
Vers 753, mort d'un Apis, l'an 37 de Scheschong IV.
Vers 750, extinction de la dynastie Bubastite. La dynastie

Tanite règne en même temps à Bubastis et à Tanis.
Vers 747 et 746. Entreprises de Tafnektet, chef d'origine

libyenne, qui se rend maître d'abord de Sais, puis de
Memphis et d'une grande partie du Delta, et tend à

ranger toute l'Egypte sous son autorité. Vers 745, Expédition de l'éthiopien Piankhi-Mériamen,

l'an 24 de son régne. Il conquiert l'Egypte entière et force tous les rois et chefs du pays à reconnaître sa su

prématie.
Kaschta. Peu après l'expédition de Piankhi-Mériamen, révolution à

Napata.
La monarchie éthiopienne devient élective. Les descendants

des grands-prêtres souverains de Thèbes sont supplantés

par des princes d'origine Kouschite. Vers 738. Psemonth, roi de Tanis, devient maître de Thèbes. 730. Bokenranf de Sais, fils de Tafnekhtet, devient roi de toute

l’Egypte.

725. Mort d'un Apis, l'an 5 de Bokenranf. xxve dyn. 724. Schabaka conquiert toute l'Egypte et fait brûler vil BoSchabaka

kehranf. Les héritiers du prince Saite se réfugient dans 724.

les marais du Delta. 723. Schabaka s'allie avec Osée, roi d'Israël, contre les Assy

riens. Monument de Karnak qui donne la Syrie coinme tribulaire de Schabaka. Commencement du siège de Sumarie par Salmanassar. Mort d'un Apis, l'an 2 de Scha

baka. 721. Prise de Samarie par Saryukin. 718. Bataille de Raphia. Schabaka est rejeté en Egypte. Son

pouvoir est même très-ébranlé dans ce dernier pays; il
cesse dans le Delta et peut-être momentanément dans la

Haute-Egyple.
C'est vers ce temps que séli, roi de Tanis, a dû se trouver

quelque temps maître de Thèbes.
715. Stéphinatès, descendant de Bokenranf, se rend indé-

pendant à Saïs et dans le pays de Mereh'. 714. Tribut du pir-aa de Tanis, que nous regardons comme

Séti, à Saryukin. - Date du chapitre XIX d'isaie. 712. Douzième année de Schabaka, mentionnée sur les rochers

de El-Hammamat. 744. Première guerre d'Asdod. Date du chapitre XX d'Isaie. ANNÉE 1870.

18

[blocks in formation]

Scheschong V. Sarlonkakri. Nachke.
Assarahaddo étend son autorité sur toute l'Egyple.

671.

Assourbanipal

667.

« ZurückWeiter »