Révolutions de Paris: dédiées à la nation et au district des Petits Augustins, Band 2

Cover
Prudhomme, 1789
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite vii - L'Assemblée nationale décrète , 1° que tous les biens ecclésiastiques sont à la disposition de la nation , à la charge de pourvoir , d'une manière convenable , aux frais du culte, à l'entretien de ses ministres et au soulagement des pauvres...
Seite xvi - La loi est l'expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont le droit de concourir personnellement, ou par leurs représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse.
Seite 5 - Vous n'attendez pas de moi, sans doute, que je m'abaisse jusqu'à me justifier d'un crime aussi bas; mais, dans un temps où les calomnies les plus absurdes peuvent faire aisément confondre les meilleurs citoyens avec les ennemis...
Seite xliii - Lecture à lui faite du présent interrogatoire et de ses réponses. A dit ses réponses contenir vérité de ce interpellé , ya persisté et a signé en notre minute avec nous commissaire.
Seite 5 - Quant à mes opinions personnelles , j'en parlerai avec confiance à mes concitoyens. Depuis le jour où , dans la seconde Assemblée des Notables , je me déclarai sur la question fondamentale qui divisait...
Seite lxii - Quant à l'exercice des fonctions propres au pouvoir municipal , toutes les délibérations pour lesquelles la convocation du conseil général de la commune est nécessaire, suivant l'art. 54 ci-dessus, ne pourront être exécutées qu'avec l'approbation de l'administration ou du directoire de département , qui sera donnée , s'il ya lieu , sur l'avis de l'administration ou du directoire de district.
Seite lxi - ... département; la direction immédiate des travaux publics dans le ressort de la municipalité ; la régie immédiate des...
Seite 101 - Sa Majesté ne cesse de chanter, avec la voix la plus fausse de son royaume: J'ai perdu mon serviteur; j'ai perdu tout mon bonheur.
Seite xxiv - Si donc le peuple promet simplement d'obéir, il se dissout par cet acte, il perd sa qualité de peuple ; à l'instant qu'il ya un maître , il n'ya plus de souverain , et dès lors le corps politique est détruit.
Seite 44 - Les maires seront toujours élus à la pluralité absolue des voix. Si le premier scrutin ne donne pas cette pluralité, il sera procédé à un second; si celui-ci ne la donne point encore, il sera procédé à un troisième, dans lequel le choix ne pourra plus se faire qu'entre les deux citoyens qui auront réuni le plus de voix au scrutin précédent. Enfin, s'il y avait égalité de suffrages entre eux à ce troisième scrutin, le plus âgé serait préféré.

Bibliografische Informationen