Génie du Christianisme: ou Beautés de la religion chrétienne, Band 4

Cover

Im Buch

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 50 - Celui qui règne dans les cieux, et de qui relèvent tous les empires, à qui seul appartient la gloire, la majesté et l'indépendance , est aussi le seul qui se glorifie de faire la loi aux rois, et de leur donner, quand il lui plaît, de grandes et de terribles leçons...
Seite 384 - Sous le hautain prétexte qu'eux seuls sont éclairés, vrais, de bonne foi, ils nous soumettent impérieusement à leurs décisions tranchantes, et prétendent nous donner pour les vrais principes des choses les inintelligibles systèmes qu'ils ont bâtis dans leur imagination.
Seite 16 - C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair?
Seite 348 - Gengiskan, qui ont dévasté l'Asie ; et nous verrons que nous devons au christianisme, et dans le gouvernement un certain droit politique, et dans la guerre un certain droit des gens, que la nature humaine ne saurait assez reconnaître.
Seite 125 - C'est une philosophie bien barbare et une politique bien cruelle, que celles-là qui veulent obliger l'infortuné à vivre au milieu du monde. Des hommes ont été assez pou délicats, pour mettre en commun leurs voluptés ; mais l'adversité a un plus noble égoïsme : elle se cache toujours pour jouir de ses plaisirs , qui sont ses larmes. S'il est des lieux pour la santé du...
Seite 386 - Nos gouvernements modernes doivent incontestablement au christianisme leur plus solide autorité et leurs révolutions moins fréquentes ; il les a rendus eux-mêmes moins sanguinaires : cela se prouve par le fait en les comparant aux gouvernements anciens. La religion mieux connue , écartant le fanatisme , a donné plus de douceur aux mœurs chrétiennes. Ce changement n'est point l'ouvrage des lettres, car, partout où elles ont brillé, l'humanité n'en a pas été plus respectée ; les cruautés...
Seite 304 - L'étude de l'histoire et des monumens des Grecs . et des Romains inspiroit des idées de décence , d'ensemble et de perfection qu'on n'avoit point eues jusqu'alors. Julien de Médicis , frère de Léon X, ayant été proclamé citoyen romain, cette proclamation fut accompagnée de jeux publics ; et sur un vaste théâtre construit exprès dans la place du Capitole , on représenta pendant deux jours une comédie de Plaute , dont la musique et l'appareil extraordinaire excitèrent l'admiration générale.
Seite 309 - ... adoucir nos mœurs, à nous tirer de notre ignorance , à nous arracher à nos coutumes grossières ou féroces. Les papes , parmi nos ancêtres , furent des missionnaires des arts , envoyés à des Barbares, des législateurs chez des Sauvages.
Seite 71 - Lorsque les navigateurs pénétrèrent pour la première fois dans l'océan Pacifique, ils virent se dérouler au loin des flots que caressent éternellement des brises embaumées.
Seite 390 - Je n'ai jamais vu cette longue file de prêtres en habits sacerdotaux, ces jeunes acolytes vêtus de leurs aubes blanches, ceints de leurs larges ceintures bleues, et jetant des fleurs devant le Saint-Sacrement; cette foule qui les précède et qui les suit dans un silence religieux; tant d'hommes, le front prosterné contre la terre; je n'ai jamais entendu ce chant grave...

Bibliografische Informationen