Im Buch

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Inhalt

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 111 - hors de mon pays soixante hivers et soixante étés. On me « plaçait toujours en tête des combattants ; dans aucun fort « on ne m'a mis les fers aux pieds; et maintenant il faut que « mon propre enfant me pourfende avec son glaive, m'étende « mort avec sa hache, ou que je sois son meurtrier.
Seite 111 - II ôta son précieux bracelet d'or qui entourait son bras et que le roi -des Huns lui avait donné. « Prends-le, dit-il à son fils, je te le donne en présent.
Seite 111 - Théodoric et un grand nombre de ses héros ; il laissa seuls dans son pays sa jeune épouse, son fils encore petit, ses armes qui n'avaient plus de maître ; il s'en alla du côté de l'est. Depuis, quand...
Seite 45 - Chenille UN jour, causant entre eux, différents animaux Louaient beaucoup le ver à soie : 'Quel talent, disaient-ils, cet insecte déploie En composant ces fils si doux, si fins, si beaux, Qui de l'homme font la richesse !' Tous vantaient son travail, exaltaient son adresse. Une chenille seule y trouvait des défauts, Aux animaux surpris en faisait la critique, Disait des 'mais' et puis des 'si.' Un renard s'écria: 'Messieurs, cela s'explique; C'est que madame file aussi.
Seite 113 - En force, en adresse ; il avait de qui tenir. — II abattit les uns, perça les autres, — Et versa à ses ennemis une boisson très-amère. A la mâle heure furentils nés! — Dieu soit loué ! Louis est victorieux. — Gloire à tous les saints...
Seite 111 - facilement, si ton bras te sert bien, que tu ravisses à un « homme de cœur son armure, que tu pilles son cadavre ; « fais-le, si tu crois en avoir le droit, et que celui-là soit « le plus infâme des hommes de l'est qui te détournerait « de ce combat, dont tu as un si grand désir. Bons...
Seite 111 - C'est la lance à la main, pointe contre pointe, qu'on doit recevoir de semblables présents. Vieux Hun, tu es un mauvais compagnon ; espion rusé, tu veux me tromper par tes paroles, et moi, je veux te jeter bas avec ma lance : si vieux, peux-tu forger de tels mensonges ! Des hommes...
Seite 113 - Dieu fut loué par ceux qui se confiaient en lui. — Tous dirent (au roi) : « Seigneur, nous vous attendions.» — Et le bon roi Louis leur répondit : — « Consolez-vous, mes compagnons, mes défenseurs ; — Je viens, envoyé par Dieu, qui m'a donné ses ordres. — Je réclame vos conseils pour le combat, — Et je ne m'épargnerai pas jusqu'à votre délivrance. — Je veux que les serviteurs de Dieu me suivent. — La vie nous est laissée tant qu'il plaît à Jésus-Christ : — S'il veut...
Seite 127 - Louis, mon iils, celui qui tiendra mes marches. > — Ce discours m'est étrange, répond belle Aude. » Ne plaise à Dieu, ni à ses saints, ni à ses anges, » Qu'après Roland je vive encore ! » Lors elle perd sa couleur et tombe aux pieds de Charles.
Seite 106 - ... guerre, fidèle dans la paix, profonde dans le conseil. Elle est belle de corps et remarquable par sa blancheur, audacieuse, rapide, terrible, récemment convertie à la foi catholique et pure de toute hérésie... Vive le Christ qui aime les Francks!

Bibliografische Informationen