Mémoires, Bände 21-23

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 193 - Les plus désespérés sont les chants les plus beaux, Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots.
Seite 193 - De son aile pendante abritant sa couvée, Pêcheur mélancolique, il regarde les cieux. Le sang coule à longs flots de sa poitrine ouverte; En vain il a des mers fouillé la profondeur: L'Océan était vide et la plage déserte; Pour toute nourriture il apporte son cœur.
Seite 193 - II pousse dans la nuit un si funèbre adieu, Que les oiseaux des mers désertent le rivage, Et que le voyageur attardé sur la plage, Sentant passer la mort, se recommande à Dieu.
Seite 193 - L'Océan était vide et la plage déserte ; Pour toute nourriture il apporte son cœur. Sombre et silencieux, étendu sur la pierre, Partageant à ses fils ses entrailles de père, Dans son amour sublime il berce sa douleur, Et, regardant couler sa sanglante mamelle, Sur son festin de mort il s'affaisse et chancelle, Ivre de volupté, de tendresse et d'horreur.
Seite 193 - Lorsque le pélican, lassé d'un long voyage, Dans les brouillards du soir retourne à ses roseaux. Ses petits affamés courent sur le rivage En le voyant au loin s'abattre sur les eaux. Déjà, croyant saisir et partager leur proie, Ils courent à leur père avec des cris de joie En secouant leurs becs sur leurs goitres hideux.
Seite 193 - L'herbe que je voulais arracher de ce lieu. C'est ton oisiveté; ta douleur est à Dieu. Quel que soit le souci que ta jeunesse endure.
Seite 221 - Journal des règnes de Louis XIV et Louis XV, de l'année 1701 à l'année 1744, par Pierre Narbonne, premier commissaire de police de la ville de Versailles, recueilli et édité avec introduction et notes par J.-A. Le Roi (Publication de la Société des sciences morales, des lettres et des arts
Seite 96 - C'est avec raison qu'on a dit que « cette assemblée de Saint« Basic n'en était pas moins très remarquable par la science, « les vertus et les talents divers de ceux qui la composaient « et il est douteux qu'on eût pu en aucun pays de la chré...
Seite 40 - J'ai réveillé les héros de leur sommeil ; je les ai « engagés à se lever, à ranger les bancs , à disposer « les coupes à boire , comme pour l'arrivée d'un roi. « D'où vient tout ce bruit? s'écrie Bragg ; d'où vient « que tant d'hommes s'agitent et que l'on remue tous « les bancs ? C'est qu'Erik doit venir, répond Oden ;
Seite 219 - Journal d'agriculture pratique et d'économie rurale pour le midi de la France, publié par les Sociétés d'agriculture de la Haute-Garonne et de l'Ariège, 1863 —janvier à octobre.

Bibliografische Informationen