Suche Bilder Maps Play YouTube News Gmail Drive Mehr »
Anmelden
Books Bücher 1 - 10 von 118 in L'herbe que je voulais arracher de ce lieu. C'est ton oisiveté; ta douleur est à...
" L'herbe que je voulais arracher de ce lieu. C'est ton oisiveté; ta douleur est à Dieu. Quel que soit le souci que ta jeunesse endure. "
Mémoires - Seite 193
von Académie des sciences et belles-lettres d'Angers - 1867
Vollansicht - Über dieses Buch

Poésies complètes: Contes d'Espagne et d'Italie ; Poésies diverses ; Un ...

Alfred de Musset - 1841 - 436 Seiten
...même la souffrance. La bouche garde le silence , Pour écouter parler le cœur. LA MUSE. Crois-tu donc que je sois comme le vent d'automne , Qui se..., Et pour qui la douleur n'est qu'une goutte d'eau ? O poète! un baiser, c'est moi qui te le donne ; L'herbe que je voulais arracher de ce lieu , C'est...
Vollansicht - Über dieses Buch

Chrestomathie francaise, ou, Choix de morceaux tires des meilleurs exrivains

Alexandre Rodolphe Vinet - 1849
...même la souffrance ! La bouche garde le silence, Pour écouter parler le cœur. LA ML'SE. Crois-tu donc que je sois comme le vent d'automne. Qui se nourrit...Et pour qui la douleur n'est qu'une goutte d'eau? 0 poêle, un baiser, c'est moi qui te le donne ; L'herbe que je voulais arracher de ce lieu C'est ton...
Vollansicht - Über dieses Buch

Poésies complètes de Alfred de Musset

Alfred de Musset - 1849 - 419 Seiten
...Hélas ! pas même la souffrance. La bouche garde le silence, Pour écouler parler le cœur. Crois-tu donc que je sois comme le vent d'automne , Qui se...Et pour qui la douleur n'est qu'une goutte d'eau? O poèle ! un baiser , c'est moi qui te le donne; L'Uerbe que je voulais arracher de ce lieu , C'est...
Vollansicht - Über dieses Buch

Poésies nouvelles de Alfred de Musset: 1836-1852--

Alfred de Musset - 1852 - 298 Seiten
...Hélas! pas même la souffrance. La bouche garde le silence, Pour écouter parler le cœur. Crois-tu donc que je sois comme le vent d'automne, Qui se nourrit...tombeau, Et pour qui la douleur n'est qu'une goutte d'eau ? O poète ! un baiser, c'est moi qui te le donne ; L'herbe que je voulais arracher de ce lieu, C'est...
Vollansicht - Über dieses Buch

Les poëtes français: Morceaux choisis dans les meilleurs poëtes du ..., Band 2

A. Roche - 1853
...pas même la souffrance. La bouche garde le silence, Pour écouter parler le cœur. LA MUSE. Crois-tu donc que je sois comme le vent d'automne, Qui se nourrit...Et pour qui la douleur n'est qu'une goutte d'eau? 0 poëte ! un baiser, c'est moi qui te le donne; L'herbe que je voulais arracher de ce lieu, C'est...
Vollansicht - Über dieses Buch

Cours familier de littérture: une entretien par mois

Alphonse de Lamartine - 1857
...des modernes , égalent ceux qui éclatent à la fin de cette nuit de mai? Iv. !\ LA MISE. Crois-tu donc que je sois comme le vent d'automne , Qui se...Et pour qui la douleur n'est qu'une goutte d'eau? O poëte! un baiser, c'est moi qui te le donne; L'herbe que je voulais arracher de ce lieu , C'est...
Vollansicht - Über dieses Buch

Chrestomathie française: or, Choix de morceaux tirés des meilleurs ..., Band 3

Alexandre Rodolphe Vinet - 1857
...souffrance ! III. 38 La bouche garde le silence , Pour écouter parler le cœur. LA MUSE. Crois-tu donc que je sois comme le vent d'automne , Qui se nourrit de pleurs jusque sur un tombeau, El pour qui la douleur n'est qu'une goutte d'eau? 0 poète ! un baiser, c'est moi qui te le donne;...
Vollansicht - Über dieses Buch

Poésies nouvelles

Alfred de Musset - 1859 - 370 Seiten
...pas même la souffrance. La bouche garde le silence Pour écouter parler le cœur. LA MUSE. Crois-tu donc que je sois comme le vent d'automne, Qui se nourrit...Et pour qui la douleur n'est qu'une goutte d'eau? O poëte ! un baiser, c'est moi qui te le donne. L'herbe que je voulais arracher de ce lieu, C'est...
Vollansicht - Über dieses Buch

Poésies nouvelles de Alfred de Musset: 1836-1852

Alfred de Musset - 1860 - 283 Seiten
...silence Pour écouter parler le cœur. LV MUSE. Crois-tu donc qnc je sois comme le vent d'antonm", Qui se nourrit de pleurs jusque sur un tombeau, Et pour qui la douleur n'est qu'une goutte d'eau? 0 poëte! un baiser, c'est moi qui te le donne. L'herbe que je voulais arracher de ce lieu, C'est ton...
Vollansicht - Über dieses Buch

Poésies

Alfred de Musset - 1866
...pas même la souffrance. La bouche garde le silence Pour écouter parler le cœur. LA MUSE. Crois-tu donc que je sois comme le vent d'automne. Qui se nourrit...Et pour qui la douleur n'est qu'une goutte d'eau? 0 poète! un baiser, c'est moi qui te le donne. L'herbe que je voulais arracher de ce lien, C'est ton...
Vollansicht - Über dieses Buch




  1. Meine Mediathek
  2. Hilfe
  3. Erweiterte Buchsuche
  4. EPUB herunterladen
  5. PDF herunterladen