Mémoires

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 340 - Majesté avoit des intentions admirables pour ces sortes d'établissements, mais que la gtierre qu'il avoit alors l'empêchoit de pouvoir fournir à d'autres dépenses. L'évêque, ne se rebutant pas pour cette réponse, parla au roi et le fit avec tant de délicatesse et de chaleur pour la cause de Dieu que Sa Majesté, qui naturellement a un fonds de christianisme inépuisable, en fut touchée et lui fit donner vingt-cinq mille livres. Comme il n'étoit pas tant pressé du bâtiment que d'avoir...
Seite 537 - S'il suffit, comme on l'a dit souvent, et avec raison, d'une seule figure pour faire la réputation d'un sculpteur, peu d'artistes 1. Leur père, François Coustou, était sculpteur en bois, et leur mère, Claudine Coysevox, était sœur du sculpteur de ce nom. 2. Description des travaux exécutés pour le déplacement, transport et élévation des groupes de Coustou, imprimée et gravée par ordre du Gouvernement; présentée au Directoire Exécutif par JFL Grobert, Chef de Brigade d'Artillerie,...
Seite 283 - Jamais il ne flatta son maître ; s'est toujours plus étudié à servir qu'à plaire ; ne mêla jamais ses intérêts parmi les affaires publiques. Ce prud'homme étoit digne d'un siècle moins corrompu que le nôtre , où sa vertu n'a pas été estimée selon son prix. Il fut le premier de sa maison , laquelle (s'il eût eu des enfans semblables à lui ) il eût été glorieux à la France qu'elle n'eût jamais fini.
Seite 105 - LOUYS par la grâce de Dieu roy de France et de Navarre à nos amez et féaux les gens conseillers de nos comptes, trésoriers généraux de nos finances à Dijon, salut.
Seite 435 - C'est dans ces sentiments que nous avons l'honneur d'être, avec un profond respect', Monsieur, vos très humbles et très obéissants serviteurs, signé : Cheval.
Seite 374 - L'école centrale fut supprimée en l'an XI. Le 19 prairial de cette année (8 juin 1803), le gouvernement de la République, sur le rapport du ministre des finances...
Seite 167 - Fl le noir palais de Pluton. Sur une chambre illuminée Par le tuyau de cheminée , Les poutres et les soliveaux, Soutenus par quelques poteaux, Font un lambris en découpure, Dont chaque jour la pourriture Fait descendre quelques lambeaux. On voit sur la pierre...
Seite 109 - LA CONNAISSANCE DE L'AFFAIRE DU COLLIER DE BRILLANTS ACQUIS A L'INSU DE LA REINE ET sous LE NOM SUPPOSÉ DE SA MAJESTÉ 1 . « Louis, par la grâce de Dieu, Roy de France et de Navarre, à nos âmes et féaux conseillers les gens tenant notre Cour de Parlement à Paris, salut.
Seite 283 - On ne saurait assez dire de ses louanges; mais il faut faire comme les cosmographes , qui dépeignent, dans leurs cartes , les régions tout entières par un seul trait de plume. Jamais il n'embrassa plus d'affaires qu'il n'en pouvoit expédier, ne ressemblant pas aux estomacs avides, qui , pour se charger de trop de viandes , ne les digèrent pas , et les rendent le plus souvent telles qu'ils les ont prises. Jamais il ne flatta son maître ; s'est toujours plus étudié à servir qu'à plaire ;...
Seite 486 - Ministre de l'instruction publique, relatives : la prémiére à la réunion annuelle des délégués des Sociétés savantes, qui doit avoir lieu à la Sorbonne les...

Bibliografische Informationen